Identifiants chercheur

Widget extérieur

Nombre de documents

0

Maître de conférences en civilisation arabe. Politiste, spécialiste de la Syrie


Mes recherches se situent dans le cadre de l’histoire des idées politiques des pays du Proche-Orient arabe et plus particulièrement la Syrie. Elles portent sur le rapport entre le politique et le religieux, sur la question des mutations identitaires auxquelles est soumise le Proche-Orient notamment depuis le déclanchements des soulèvements arabes en 2011. Le printemps arabe qui incarne l’aspiration des peuples arabes à la démocratie entraine une reconfiguration de l'espace sociétale et politique (montée des islamistes, revendications idntitaires confessionelle et ethnique, reconfigrations territoriales...).

Le printemps arabe est aussi l’occasion pour les minorités longtemps marginalisées, notamment ethniques, de rendre publiques leurs revendications aux droits nationaux. Au Yémen, en Libye, au Maroc et en Syrie, les dynamiques identitaires se multiplient. Cette question se trouve aujourd’hui au centre des problèmes qu’affrontent nos sociétés arabes.

Mon projet de recherche entend mener une réflexion sur la question des mutations identitaires, sociales et politiques auxquelles est soumise le Proche-Orient, notamment depuis le printemps arabe, en privilégiant l’analyse de la dimension « politique et sociale », et en considérant l’influence des acteurs locaux et régionaux. Il s’agit de s’interroger sur les dimensions sociales, politiques et religieuses de ces changements qui touchent actuellement le monde arabe en particulier, en passant par les phases de transition politique et de crise économique et sociale plus ou moins longues que les États connaissent.