Skip to Main content
Number of documents

21

Présentation des domaines et objets de recherche et titres et diplômes


 

Au travers d’un triptyque articulant déviance, genre et éducation, je mène des travaux de recherches sur les processus de normalisation et d’attribution d’identités déviantes, et j’analyse le travail des institutions scolaires, socio-éducatives mais aussi l’emprise des pairs sur ces façonnages. Je déploie particulièrement ces recherches dans des contextes fortement marqués par des inégalités plurielles (sociales, scolaires, spatiales, sexuées, ethniques). La délinquance juvénile féminine, les désordres scolaires, les expériences scolaires ou de loisirs d’enfants et d’adolescents, les violences à l’école, la paternité précoce, les dispositifs de gestion d’élèves perturbateurs ou « en difficulté », l’expérience de détention sont autant d’objets qui révèlent les mécanismes d’incorporation ou de distribution de rôles sociaux et sexués. Au travers de la façon dont une société désigne, s’empare et gouverne ces figures sociales déviantes, c’est aussi l’opportunité d’examiner les politiques publiques afférentes à la jeunesse, à l’éducation (ou à la ré-éducation), à la famille, et les modèles implicites à ces politiques de justices sociale et scolaire.

 

Domaines de recherche : sociologie de l’éducation – sociologie des désordres scolaires – socio-anthropologie des jeunesses des territoires prioritaires – genre et déviance – sociologie pénale – loisirs et éducation informelle – sociologie de la famille.

Objets de recherche : déviance, délinquance et criminalité féminines – violences à l’école et climat scolaire – enfances et adolescences des zones urbaines sensibles – dispositifs internationaux de gestion des élèves perturbateurs – les transitions scolaires – socialisations juvéniles et institutions (péri)scolaires – jeu et famille – parentalité – dispositifs pédagogiques alternatifs (classe inversée) – Les longues peines dans le système carcéral français – Covid-19 et détention – les liens familiaux face aux cancers et maladies rares d’enfants/adolescent·es – les cités éducatives – modalités d’appropriation des idées féministes.

 


TITRES UNIVERSITAIRES FRANÇAIS

 

Habilitation à Diriger des Recherches : Désubstantialiser la question des jeunesses déviantes. Genre, violence et reconnaissance en sociologie de l’éducation.

 

Soutenance le 23 Novembre 2017 à l’Université Paris 8-Vincennes

 

Jury :

 

Mme Anne BARRERE, Professeure en sciences de l’éducation à Paris Descartes, présidente.

 

Mme Muriel DARMON, Directrice de recherche au CNRS-CESSP, rapporteure.

 

M. Éric DEBARBIEUX, Professeur en sciences de l’éducation à Paris Est Créteil, rapporteur.

 

Mme Christine DETREZ, Professeure à l’ENS de Lyon, examinatrice.

 

M. Patrick RAYOU, Professeur émérite en sciences de l’éducation, garant.

 

 

 

 

Docteure en Sciences de l’Education

 

Thèse de Doctorat : De la loi du plus fort et de l’identité de « crapuleuses » : déviance et délinquance des adolescentes des quartiers populaires.

 

 

Soutenue le 25 Novembre 2003 à l’Université Victor Segalen – Bordeaux 2.

 

Mention :Très honorable avec félicitations du jury.

 

Directeur de thèse : M. Éric Debarbieux, Professeur de Sciences de l’Éducation,Université Victor Segalen, Bordeaux2.

 

Jury :

 

Mme Sophie BODY-GENDROT, Présidente du jury, Professeur de Sciences Politiques, Université Sorbonne-Paris IV.

 

M. Laurier FORTIN, Professeur de Psycho-Éducation, Université de Sherbrooke (Québec).

 

M. Yves MONTOYA, Maître de Conférences de Sciences de l’Éducation, Université Victor Segalen, Bordeaux 2.

 

M. Jacques FAGET,Chargé de recherche CNRS, CERVL, IEP de Bordeaux.

 

M. Éric DEBARBIEUX, Professeur de Sciences de l’Éducation,Université Victor Segalen, Bordeaux2. Directeur de thèse.

 

 

 

 

DIPLOMES, QUALIFICATIONS, TITRES

 

Qualifications PR : en cours

 

§  19ème section : Sociologie, démographie : n° 18119142558

 

§  70ème section : Sciences de l’éducation : n° 04270142558

 

Qualifications MCF :

 

§  19ème section : Sociologie, démographie : n° 04219142558

 

§  70ème section : Sciences de l’éducation : n° 18170142558

 

Diplômes :

 

Doctorat de Sciences de l’Éducation. (mention très honorable avec félicitations du jury), Novembre 2003. « De la loi du plus fort et de l’identité de « crapuleuses » : déviance et délinquance des adolescentes des quartiers populaires ». Sous la direction du Professeur E. Debarbieux. Département des sciences de l’éducation. Université V. Segalen Bordeaux 2.

 

DEA de Sociologie « Problèmes Sociaux, Action Collective et Politiques Sociales ». Septembre 1999. Mention Très Bien. Mémoire de DEA sous la direction de M. le Professeur E. Debarbieux, soutenu auprès de M. les Professeurs E. Debarbieux et F. Dubet : « Socialisation juvénile féminine et loi du plus fort. Déviance ou délinquance des collégiennes des quartiers nord de Marseille ? » Université V. Segalen Bordeaux 2.

 

Maîtrise de Sciences de l’Éducation (filière Formation de Formateurs d’Adultes). Septembre 1997. Mémoire de Maîtrise sous la direction de M. le Professeur P. Clanché, soutenu auprès de M. les Professeurs P. Clanché et E. Debarbieux : « Le concept d’autoformation en stage théorique polyvalent BAFA ». Université V. Segalen Bordeaux 2.

 

Licence de Sciences de l’Education (filière Formation de Formateurs d’Adultes). Juin 1995. Université V. Segalen Bordeaux 2.

DEUG de psychologie, Septembre 1994.Université V. Segalen Bordeaux 2.


Journal articles11 documents

  • Benjamin Moignard, Stephanie Rubi. Lectures sociologiques des désordres scolaires dans la recherche française. 30 ans de construction de l’objet. 1985-2015. Première partie. Les désordres scolaires en sociologie de l’éducation : cartographie et transformations d’un objet de re. Revue Française de Pédagogie, INRP/ENS éditions, 2020, pp.97-134. ⟨10.4000/rfp.9536⟩. ⟨hal-03136638⟩
  • Annabelle Caprais, Fabien Sabatier, Stéphanie Rubi. Electoral competition and gender quotas: dearth of female applicants or structural resistance ?. International Journal of Sport Policy and Politics, Routledge, 2020, pp.1-16. ⟨10.1080/19406940.2020.1782966⟩. ⟨hal-02931365⟩
  • Nicolas D’andrea, Chantal Crenn, Yannick Hernandez, Véronique Rouyer, Stéphanie Rubi, et al.. Univers normatif et institutionnalisation du métier de ludothécaire : regards croisés sur des pratiques professionnelles en ludothèque. Sciences et actions sociales, Association des chercheurs des organismes de la formation et de l'intervention sociales, 2019. ⟨hal-02310735⟩
  • Crenn Chantal, Nicolas d'Andrea, Hernandez Yannick, Véronique Rouyer, Stephanie Rubi, et al.. Univers normatif et institutionnalisation du métier de ludothécaire : regards croisés sur des pratiques professionnelles en ludothèque. Sciences et actions sociales, Association des chercheurs des organismes de la formation et de l'intervention sociales, 2019. ⟨hal-02418473⟩
  • Stephanie Rubi. Marthe et les Nord-Africains. L’étrange travail de l’Éducation surveillée auprès d’une mineure abusée. Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière » Le Temps de l’histoire, Presses universitaires de Rennes, 2019, pp.117-128. ⟨10.4000/rhei.4765⟩. ⟨hal-03131739⟩
  • Marie-Cécile Guerin, Maryline Huchet, Grégory Michel, Stéphanie Rubi, Frédéric Sales. Discernement sexuel et vulnérabilité du mineur de 15 ans: Eléments de victimologie sur l'article 222-22-1, al. 2 du Code pénal. Revue Pénitentiaire et de Droit Pénal, Ed. Cujas, 2019, pp.51-77. ⟨hal-03132276⟩
  • Christiane Connan-Pintado, Stephanie Rubi, Esther Laso y Leon, Gilles Behoteguy. Mauvaises filles en littérature de jeunesse. Education et rééducation en question(s). Education comparée. Revue de recherche internationale et comparative en éducation, Association francophone d'éducation comparée, 2018, Mauvaises filles en littérature de jeunesse. Education et rééducation en question(s), 1 (20), pp.9-24. ⟨halshs-02021532⟩
  • Benjamin Moignard, Stephanie Rubi. Les figures de la déviance à l’école : les “élèves perturbateurs” comme analyseur de la transformation des milieux éducatifs et scolaires. Education et Sociétés : Revue internationale de sociologie de l'éducation, De Boeck Supérieur 2018, 41 (1), pp.43-61. ⟨10.3917/es.041.0043⟩. ⟨hal-03113329⟩
  • Benjamin Moignard, Stéphanie Rubi. DES DISPOSITIFS POUR LES ÉLÈVES PERTURBATEURS : LES COLLÈGES À L'HEURE DE LA SOUS-TRAITANCE ?. Carrefours de l'éducation, Armand Colin, 2013, Les établissements scolaires à l'heure des "dispositifs", 36 (2), ⟨10.3917/cdle.036.0047⟩. ⟨hal-01224700⟩
  • Stéphanie Rubi, Annette Jarlégan. Violence à l’école élémentaire : une question de genre ?. Recherches & éducations, Société Binet Simon, 2013, Violences de genre, violences sexistes à l’école, pp.15-32. ⟨hal-01436607⟩
  • Stephanie Rubi. Les comportements “déviants” des adolescentes des quartiers populaires : être “crapuleuse”, pourquoi et comment ? Les recherches sur les conduites violentes des filles. Travail, genre et sociétés, L'Harmattan/La découverte, 2003, N° 9 (1), pp.39. ⟨10.3917/tgs.009.0039⟩. ⟨hal-03131752⟩

Conference papers5 documents

  • Stephanie Rubi, Tozzi Pascal. Enjeux et effets professionnels de l’évaluation : le cas des ludothécaires. 13èmes Journées Françaises de l’Evaluation : « Evaluation et démocratie : les nouveaux territoires de l’action publique », Jun 2019, Bordeaux, France. ⟨hal-02418487⟩
  • Stéphanie Rubi, Tozzi Pascal. De la structuration du champ professionnel au soutien à la fonction parentale : les ludothécaires, nouveaux agents ou partenaires des politiques familiales. Journée d'étude : Les travailleurs de l’enfance. Comment les professionnels de la petite enfance (0-6 ans) travaillent-ils ensemble ?, Jun 2019, Lyon, France. ⟨hal-02418491⟩
  • Corinne Ponce, Chantal Crenn, Rafael Duarte, Stephanie Rubi, Baptiste Besse-Patin. Le jeu en famille et en ludothèque : mise en perspective d’observations filmées et ethnographiques du jeu parent-enfant et entre enfants en ludothèques. Congrès International d’Actualité de la Recherche en Éducation et en Formation, Jul 2019, Bordeaux, France. ⟨halshs-03002339⟩
  • Marie-Sylvie Claude, Stéphanie Rubi. Lecture littéraire en classe inversée : quelles incidences pédagogiques et didactiques ?. LES TECHNOLOGIES AU SERVICE DU PÉDAGOGIQUE 21, 22 et 23 novembre 2018 HEP-BEJUNE, site de Bienne. Symposium: La classe inversée : incidences pédagogiques et didactiques ? Coordination : Marie-Sylvie Claude et Valérie Lussi Borer, AUPTIC éducation, Nov 2018, Bienne, France. ⟨hal-01948834⟩
  • Jean-Luc Richelle, Pascal Tozzi, Luc Greffier, Ziegelmeyer Jean-Marc, Stephanie Rubi. L'animation socioculturelle professionnelle, quels rapports au politique?. [Re]politiser l'animation?, Jan 2012, Bordeaux, France. pp.245-260. ⟨halshs-00942487⟩

Book sections3 documents

  • Benjamin Moignard, Stephanie Rubi. Gérer les “perturbateurs”. Partenariat ou délégation ?. Champ social édition. S. Bordiec & A. Sonnet (dir.),,Action publique et Partenariats. Enquêtes dans les domaines scolaire, sanitaire et socio-culturel, pp.55-68, 2020. ⟨hal-03131772⟩
  • Benjamin Moignard, Stephanie Rubi. Exclure pour punir : de l’enjeu disciplinaire à la question éducative. P. Rayou & L. Tremel (dir.), Catalogue d’exposition « Métier d’élève, métier d’enseignant » du musée national de l’éducation (MUNAE), Éditions Canopé, pp.77-82, 2020. ⟨hal-03131813⟩
  • Françoise Liot, Stéphanie Rubi. Introduction. Des enfants, des familles et des loisirs au rythme des temporalités scolaires. Liot Françoise; Rubi Stéphanie (dir.). Ouvrons l'école. Quand la réforme des rythmes scolaires interroge les territoires et les partenariats, Carrières sociales éditions, pp.9-18, 2018, Des paroles et des actes, 979-10-93839-19-6. ⟨halshs-02010439⟩

Directions of work or proceedings1 document

  • Françoise Liot, Stéphanie Rubi. Ouvrons l'école. Quand la réforme des rythmes scolaires interroge les territoires et les partenariats. Carrières sociales éditions, pp.442, 2018, Des paroles et des actes, 979-10-93839-19-6. ⟨halshs-02010355⟩

Reports1 document

  • Évelyne Bonis, Nicolas Derasse, Julie Alix, Yan Carpentier, Hélène Dantras-Bioy, et al.. LES LONGUES PEINES. [Research Report] Mission de Recherche Droit et Justice; Université de bordeaux; Université de Lille; Ecole Nationale d'Administration Pénitentiaire. 2020. ⟨hal-03132281⟩