Skip to Main content

Keywords

Export Publications

Export the displayed publications:
Number of documents

16

Stéphanie Dadour


Situation actuelle

Maîtresse de conférences en Sciences humaines et sociales à l'École nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais, Stéphanie Dadour est accueillie en délégation CNRS au sein de l'Urmis (2020-21). Membre des laboratoires Architecture Culture Société (XIXe-XXIe siècles) et MHA-evt, elle est aussi, dans le cadre de sa recherche sur l’accueil des exilés par les citoyens en France, affiliée à l’Institut Convergences Migrations.

Ces travaux visent à faire des shs une démarche pour questionner les formes spatiales en même temps que les idées et les intentions, à décentrer les regards en vue d’une meilleure compréhension du monde habité. Que ce soit dans l’enseignement ou la recherche, elle articule l’habiter à des questions liées aux rapports de pouvoir. Elle favorise la socio-histoire et les méthodes ethnographiques (archives, observation, enquête sur le terrain) puisqu'elle porte un intérêt à l’inscription historique de ces rapports et leur actualité.

Ses recherches l'ont menée à collaborer avec différentes institutions (Université de Montréal, Columbia University, Centre Pompidou Paris) et à enseigner dans plusieurs écoles d'architecture en France et au Liban.

 

Domaines de recherche

Les rapports de pouvoir dans l’espace domestique

Architecture et féminismes

Histoire et théorie de l’architecture au XXème siècle

 

 

 

 

 

 

 


Journal articles5 documents

  • Stephanie Dadour, Juliette Pommier. Multidisciplinarity. A Brief History of UP1 (1968-1984). OASE Tidschrift voor architectuur / Journal for Architecture, 2019, Schools & Teachers The Education of an Architect in Europe, pp.23-32. ⟨hal-02292526⟩
  • Stephanie Dadour, Faten Kikano. De l’invisibilité des réfugiés syriens : le rôle des États en France et au Liban. D'Architectures, 2017, pp.70-72. ⟨hal-02292570⟩
  • Stephanie Dadour, Maxime Decommer. Ce que font les agences à l’architecture. Re-Vue Malaquais, École nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais, 2016, Les pratiques des architectes, pp.34-42. ⟨hal-02292532⟩
  • Stephanie Dadour. Il fera bon y vivre, demain. La notion de décentrement et ses appropriations par Sirine Fattouh, Alexandre Paulikevitch et Randa Mirza. Les cahiers du Musée National d'Art Moderne / Centre Georges Pompidou., 2013, hiver 2012-2013 (122), pp.70-89. ⟨hal-02292560⟩
  • Stephanie Dadour. Les espaces domestiques à l’ère du cyberspace. Les Cahiers de la recherche architecturale / Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine, Paris : Ed. du patrimoine, 2012, pp.52-58. ⟨10.4000/crau.540⟩. ⟨hal-02171695⟩

Conference papers2 documents

  • Stephanie Dadour, Sirine Fattouh. Des reterritorialisations de Beyrouth. Beyrouth, signes, symboles, mémoires d’une métamorphose, Université Saint-Esprit Kaslik, Nov 2016, Kaslik, Liban. p.69-78. ⟨hal-02292530⟩
  • Stephanie Dadour, Léa-Catherine Szacka. L’exposition comme vecteur de changement de paradigme : Les cas de la Biennale d’architecture de Venise (1980) et de l’exposition « House Rules (1994). L’objet de l’exposition : l’architecture exposée, May 2013, Tours, France. p.38-46. ⟨hal-02292554⟩

Book sections5 documents

  • Laetitia Overney, Stephanie Dadour. Between Tradition and Modernity: Making Housing Women's business. The Flat-Referendum, Salon des Arts Ménagers, Paris, 1959. Leuven University Press. The Housing Project. Discourses, Ideals, Models and Politics in 20th Century Exhibitions, Leuven University Press, 2020, 9789462701823. ⟨hal-02506915⟩
  • Stephanie Dadour. Postmodern architects as theorists: the case of the essay collection (1988-1998). Véronique Patteeuw, Léa-Catherine Szacka. Mediated Messages. Periodicals, Exhibitions and the Shaping of Postmodern Architecture., Bloomsbury, pp.189-202, 2018, 9781350046177. ⟨hal-02292528⟩
  • Stephanie Dadour. D’une foire qui n’a jamais existé et de sa réception par les habitants. Réflexions sur l’écriture d’une histoire de l’architecture : le cas de la Foire Internationale de Tripoli de Niemeyer, Liban 2013. Inachever la modernité, Suspended Spaces #3, Editions des Beaux-Arts, pp.82-91, 2014, 978-2840564560. ⟨hal-02292534⟩
  • Stephanie Dadour. Penser le monde. Le projet du Mundaneum. Catherine Grenier. Modernités plurielles, 1905-1970, Editions du Centre Pompidou, p.35-38, 2013, 782844266224. ⟨hal-02292558⟩
  • Stephanie Dadour. Just What Is It that Makes Today's [Urban] Homes So Different, So Appealing? Une étude des représentations des habitations urbaines (Montréal, 2006-2009). Frédéric de Coninck, José-Frédéric Deroubaix. Transformations des horizons urbains, Savoirs, Imaginaires, Usages et Conflits, L'œil d’or, pp.331-340, 2012. ⟨hal-02292568⟩

Directions of work or proceedings4 documents

  • Stephanie Dadour. Dossier: L’architecture, une question de féminisme. D'Architectures, pp.71-95, 2018. ⟨hal-02292569⟩
  • Stephanie Dadour, Anne Debarre, Maxime Decommer. Des architectes et de leurs pratiques. Re-Vue Malaquais, Actes Sud, 2016, 978-2-330-06812-7. ⟨hal-02292612⟩
  • Stephanie Dadour, Léa-Catherie Szacka. Exposer l’architecture : enjeux, institutionnalisation et historicisation. Les Cahiers du musée national d'art moderne, pp.3-11, 2014, Exposer l'architecture, 9782844266842. ⟨hal-02292533⟩
  • Stephanie Dadour, Sophie Orlando, Mildred Duran, Kantuta Quiros, Némésis Srour, et al.. Globalisées, mondialisées, contemporaines : pratiques, productions et écritures de l’art aujourd’hui. Les cahiers du Musée National d'Art Moderne / Centre Georges Pompidou., Centre Pompidou, pp.3-9, 2013, 9782844265937. ⟨hal-02292564⟩