Number of documents

2

Présentation biographique


Samuel Challéat est chercheur contractuel en Géographie de l’environnement au sein de l’UMR CNRS LISST (équipe Dynamiques rurales). Il est l’auteur, en 2010, de la première thèse de Doctorat portant sur la problématique émergente de la pollution lumineuse. Ce travail, intitulé « Sauver la nuit ». Empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires, explore les mutations de la fabrique et de la gouvernance de l’éclairage urbain face aux nouvelles préoccupations environnementales et économiques dans les territoires à l’échelle nationale, et ouvre des pistes de recherche sur les notions d’empreinte lumineuse, de trame noire ou encore de paysages nocturnes. Depuis 2013, Samuel Challéat coordonne le Collectif de recherche RENOIR (Ressources environnementales nocturnes & territoires), démarche collective qui opère la jonction entre l’approche de la nuit par les sciences de la société et les approches de la pollution lumineuse par les sciences du vivant. Ses travaux actuels portent la focale – suivant le cadre d’analyse des socio-écosystèmes – sur l’environnement nocturne qu’il s’attache à construire en objet de recherche interdisciplinaire. Il est par ailleurs photographe (reportages, escalade, paysages : http://www.samchalleat.com).


2007   

Conference papers2 documents

  • Samuel Challéat. Cartographie de la pollution lumineuse zénithale en Bourgogne à partir de données de population et d'occupation du sol. 8èmes Rencontres de Théo Quant, Jan 2007, Besançon, France. ⟨hal-00764467⟩
  • Samuel Challéat. Cartographie de la pollution lumineuse zénithale en Bourgogne à partir de données de population et d'occupation du sol. 8èmes Rencontres de Théo Quant, Jan 2007, Besançon, France. ⟨hal-00922348⟩