Nombre de documents

1

Philippe Amiel


Philippe Amiel (né en 1956) est sociologue et juriste de la santé.

DESS d’éthnométhodologie et docteur en droit, il a créé l'Unité de recherche en sciences humaines et sociales (URSHS) de l’Institut Gustave-Roussy à Villejuif, qu’il a dirigée pendant 10 ans (1995-2015), produisant de nombreux travaux sur les «survivants» du cancer.

À l’intersection du droit et de la sociologie, il a travaillé particulièrement sur l’organisation et le droit des essais cliniques (Des cobayes et des hommes : expérimentation sur l’être humain et justice, Paris, Belles Lettres, 2011).

Il a publié une Ethnométodologie appliquée (Lema, 2010) et une édition (avec A. Fagot-Largeault) de l’étude de Pierre-Charles Bongrand sur l’expérimentation humaine (L’expérimentation sur l’homme, sa valeur scientifique, sa légitimité, Villejuif, Presses de l’Institut Gustave Roussy | IgrPress, 2011).

Professeur des universités associé à Paris 8 de 2003 à 2009, il y a créé le DESS (puis master) de Droit des établissements de santé. Il enseigne aujourd’hui à l’université de Montpellier ainsi qu'à l'Université Paris Diderot où il codirige le DIU de Droit de l'expertise médico-légale (http://diudem.fr)

Philippe Amiel est membre du Comité "Ethique & Cancer" (sous l'égide de la ligue contre le cancer) et du Comité d'évaluation éthique de l'INSERM (CEEI-IRB)

Il est chevalier des Palmes académiques (2007).

 


"Anne Munck"   

Rapport1 document

  • Serge Gottot, Philippe Amiel, Valérie Gateau, Bertrand Delaisi, Anne Munck, et al.. Étude de définition d'un réseau de prise en charge de la mucoviscidose (RPCM) autour du centre de ressource et de compétence (CRCM) Robert-Debré. 2004. 〈hal-00859368〉