Skip to Main content

Journal names

Production year

Researcher identifiers

  • IdHAL : pascal-vimenet
Number of documents

1

Parcours et recherches


Chercheur associé LARA-SEPPIA, Université de Toulouse Jean-Jaurès, et expert du cinéma d’animation, Pascal Vimenet est écrivain de cinéma, enseignant spécialisé en esthétique et en histoire du cinéma ainsi que réalisateur documentariste

Initiateur des premiers cours théoriques d’interprétation historique et esthétique du cinéma d’animation aux Gobelins (1989-2002), sous la houlette du fondateur du département, Pierre Ayma, il a également enseigné à l’ESRA (Paris, 1991-1996), à La Poudrière (Valence, 2001-2012), à l’Université François-Rabelais, en charge de l’unité cinéma dans le département d’Histoire des arts (Tours, 2006-2011) et, actuellement, à l’École des métiers du cinéma d’animation, EMCA (Angoulême, depuis 2003). Une VAE a partiellement validé son parcours d’enseignant autodidacte (Sorbonne nouvelle, Maîtrise de cinéma et audiovisuel, mention très bien, Paris, 2004).

Créateur et responsable national du volet cinéma d’animation du dispositif École et cinéma, pour sa phase expérimentale (1994-1998), expert agréé depuis 2003 auprès du Musée-château d’Annecy pour l’acquisition d’œuvres nouvelles, il est membre du comité scientifique de NEF Animation depuis sa création en 2015.

Concepteur de plusieurs événements rétrospectifs (Walerian Borowczyk, Varsovie-Poznan-Paris, 2008 ; Jan Svankmajer, Forum des images, Paris, 2010), il a aussi imaginé, avec le scénographe François Confino, un projet de musée de cinéma d’animation pour la Ville d’Angoulême et le pôle image Magelis, en concertation avec les Archives françaises du film et la Cinémathèque française (2013-2015).

Conférencier, il a été régulièrement sollicité depuis le début des années 2000 par des institutions, des associations ou par l’Université. Parmi les conférences et colloques, il a notamment traité des thèmes suivants : Poésie et cinéma d’animation : affinités électives?, FOCAL, Lausanne, 2003; Résonances du surréalisme, Théâtre national, Évreux, 2008; Les Héritiers d’Émile Cohl, Cinémathèque française, Paris, 2008; Un Musée imaginaire, Pôle image Magelis, Angoulême, 2008; Borowczyk, Forum des images, Paris, 2009; “Sleepy Hollow”, ou les fantômes de Tim Burton, Lux scène nationale, Valence, 2010; Redacted, de Brian de Palma, avec Jean Douchet, Pôle image Magelis, Angoulême, 2010; Les Svankmajer : une mutation cinématographique surréaliste, Petit Palais, Paris, 2010; Des monstres salvateurs, colloque Tim Burton, Cinémathèque française, Paris, 2010; Petite Histoire du cinéma d’animation polonais, Forum des images, Paris, 2011; Art rupestre : un imaginaire cinétique?, en compagnie d’Emmanuel Guy, préhistorien, Artem et Gros Plan, Quimper, 2012; Un projet muséal à Angoulême pour le cinéma d’animation, INHA, Paris, 2013; Frédéric Back, Musée de Bretagne/Champs libres, Rennes, 2013; Cinéma d’animation et enseignement, grand témoin à l’Université de Basse-Normandie, ESPE de Saint-Lô, 2014; À la rencontre de l’œuvre filmique de Jerzy Kucia, 11es Rencontres internationales du cinéma d’animation, Wissembourg, 2016; 9 mois après J.-C. A.(verty), Forum des images, Paris, 2017; Jan Svankmajer. Poïetique de Jabberwocky, ou les vêtements de paille d’Hubert Paglia - Poésie et cinéma, Université Jean-Monnet de Saint-Étienne, IUT de Roanne, Roanne, 2018; Trnka : la Main et le Songe d’une nuit d’été, cinéma l’Arletty, Saint-Quay-Portrieux, 2018; la Tortue rouge, de Michël Dudok de Witt, analyse filmique, Festival du film de Sarlat, 2018; Les auteurs face aux nouvelles frontières télévisuelles françaises (1960-1975), Université de Picardie, NEF Animation, Amiens, 2018; Pantomimes lumineuses et Photo-peintures. Pour une nouvelle lecture thématique et esthétique d’Émile Reynaud, Maison de la recherche, Université Sorbonne nouvelle, Paris, 2018; Colombat ou le fil(s) libertaire, Cinémathèque française, NEF Animation, Paris, 2019.

Fondateur de la revue spécialisée sur le cinéma d’animation “Animatographe” (1985-1988), il a commencé son travail de critique aux Cahiers du cinéma, a collaboré à plusieurs revues de cinéma ou littéraires (Positif, le Technicien du film, Bref, 0 de conduite, 1895, Beaux-Arts magazine, Slovo, Art Press, Passage d’encres, etc.) et publie des ouvrages depuis 30 ans.

Les thèmes de recherche de Pascal Vimenet se sont progressivement cristallisés autour du rapport des esthétiques du cinéma d’animation et de différents autres champs :

- Préhistoire et cinéma.

- Les cinémas primitifs.

- Cinémas et cultures continentales.

- Histoire des formes.

- Peinture, graphisme et cinéma.

- Poésie et cinéma.

- Littérature et cinéma.

- Philosophie et cinéma.

- Surréalisme et cinéma.

Fondateur de l’association Jean Vimenet, son œuvre (1999), Pascal Vimenet en assure la coprésidence depuis 1999 et a coordonné, à ce titre, plusieurs expositions et publications spécifiques. Il est membre du conseil d’administration de la cinémathèque Trafic Image (Angoulême)


Journal articles1 document

  • Pascal Vimenet. Le Nouveau Gulliver : montagnes russes et fantasmagorie soviétique. Slovo, Presses de l’INALCO, 2019, À l'Est de Pixar : le film d'animation russe et soviétique, 48-49. ⟨hal-02053274⟩