Nombre de documents

12

Olivier Ritz


Situation actuelle

  • Maître de conférences à l’université Paris-Diderot: littérature française, édition et humanités numériques (depuis le 1er septembre 2016).

Carnet de recherche

Parcours

  • Ancien élève de l’École normale supérieure de Paris, 1999-2003.
  • Agrégation de lettres classiques, 2002.
  • Professeur de lettres classiques au lycée, 2003-2016.
  • Master 2 de littérature française, à l’université Paris-Sorbonne, sous la direction de Michel Delon: Écrire la Révolution après Thermidor : les transformations de l’invention littéraire ; Louvet, Sénac de Meilhan et Mercier, soutenu en juin 2009.
  • Séjours de recherche à Oxford, Bonn et Florence, 2011-2012.
  • Doctorat de littérature française, à l’université Paris-Sorbonne, sous la direction de Michel Delon: Les métaphores naturelles dans le débat sur la Révolution de 1789 à 1815, soutenu en novembre 2014.
  • Prix de la Chancellerie des Universités de Paris, 2015.

Objets de recherche

  • La littérature française des 18e et 19e siècles : littérature et histoire ; écriture de l’événement (récits, discours, littérature d’idées, fictions, périodiques, poèmes) ; Chateaubriand, Michelet.
  • Le débat sur la Révolution : circulation des textes en France et en Europe ; querelles ; enjeux rhétoriques ; points de rencontre entre débats scientifiques, politiques et littéraires ; fictions de la Révolution ; représentations et imaginaires ; invention littéraire de la Terreur.
  • Les premières histoires de la Révolution : établissement du corpus des histoires publiées entre 1789 et 1815 ; étude des histoires publiées entre 1789 et 1853 ; transcription des papiers préparatoires à l’Histoire de la Révolution française de Michelet ; figures de l’historien ; écriture historique et écriture littéraire.
  • L’histoire littéraire de la Révolution : stratégies d’auteurs ; institutions, libraires ; circulation des textes et des personnes ; genres, formes, idées ; ordres et désordres littéraires ; définitions conflictuelles de la littérature ; corpus et canons ; effacement et marginalisation des œuvres littéraires de la période révolutionnaire par la postérité.


Article dans une revue5 documents

  • Olivier Ritz. Le 18 Fructidor de Louis-Sébastien Mercier. Orages, Littérature et culture (1760-1830), Association Orages, 2017, 16, pp.71-83. 〈hal-01844492〉
  • Olivier Ritz. L'an IX ou l'historiographie de la Révolution en débat. La Révolution française - Cahiers de l’Institut d’histoire de la Révolution française, Institut d'Histoire de la Révolution française, 2016, L'historien vivant (1789-1830), 〈http://lrf.revues.org/1603〉. 〈hal-01502536〉
  • Olivier Ritz. Les premières histoires de la Révolution sont-elles tragiques ?. Orages, Littérature et culture (1760-1830), Association Orages, 2015, Le tragique moderne. 〈hal-01502523〉
  • Olivier Ritz. Les épigraphes latines des premiers historiens de la Révolution, 1789-1814. Dix-Huitième Siècle, Éd. La Découverte, 2012, L'Afrique, 44, pp.581-599. 〈www.cairn.info/revue-dix-huitieme-siecle-2012-1-page-581.htm〉. 〈10.3917/dhs.044.0581〉. 〈hal-01388701〉
  • Olivier Ritz. L'Antiquité dans L'Émigré de Sénac de Meilhan. Cahiers d'Histoire des Littératures Romanes, 2010, 34 (1/2), p. 71-87. 〈hal-01502572〉

Ouvrage (y compris édition critique et traduction)1 document

Chapitre d'ouvrage5 documents

Autre publication1 document

  • Florence Lotterie, Sophie Lucet, Olivier Ritz. Ça ira de A à Z. thaêtre [en ligne]. 2017. 〈hal-01844515〉