Skip to Main content
Number of documents

17

Curriculum Vitae de Nina Hugot


Maîtresse de conférences en langue et littérature françaises à l’Université de Lorraine site de Metz depuis septembre 2019. 

 

Parcours

Agrégée de Lettres Modernes (2013), docteure en Littérature Française (Université Paris IV Sorbonne – Université de Bâle, 2018).

Assistante du Professeur Dominique Brancher à l’Université de Bâle (2013-2015 puis 2016-2019), ATER à l’université Lyon 3 – Jean Moulin (2015-2016).

Spécialiste de la littérature française du XVIe siècle, elle a soutenu en décembre 2018 une thèse intitulée « “Une femme peut bien s’armer de hardiesse”. La tragédie française et le féminin entre 1537 et 1583 », en cours de publication. Si elle s'est d'abord intéressée aux deux tragédies d'Étienne Jodelle, ses travaux se consacrent plus largement au genre tragique dans la France de la Renaissance et interrogent notamment le rôle des personnages de femmes et du féminin dans l’élaboration de l’esthétique tragique au XVIsiècle. 

 

Thèmes de recherche

La tragédie, le tragique, le théâtre

Le XVIe siècle, la Renaissance, l'Humanisme

Représentations du féminin, du masculin 


Journal articles5 documents

  • Nina Hugot. Les songes tragiques à la Renaissance (1537-1583). Le Verger, Cornucopia, 2020. ⟨halshs-03025420⟩
  • Nina Hugot. « Quel piteux accident se presente à mes yeux ! » : mourir sur la scène tragique au XVIe siècle. L'Universo Mondo, Università di Verona - Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere, 2019, 46. ⟨halshs-02922508⟩
  • Nina Hugot. « Des femmes gemissantes » : les chœurs de pleureuses dans les tragédies de Robert Garnier. Op.Cit., revue de littérature générale et comparée, Publications de l'Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2019, Agrégation 2020. ⟨halshs-02922523⟩
  • Nina Hugot. "Un cœur plus que d'homme": L'héroïsme et le féminin dans les tragédies d'Étienne Jodelle. Le Verger, Cornucopia, 2014. ⟨halshs-02922483⟩
  • Nina Hugot. Le jeu des genres : note sur le genre des rimes dans les tragédies d’Étienne Jodelle. Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, Librairie Droz, 2012, LXXIV (1), pp.139-148. ⟨halshs-02922567⟩

Conference papers1 document

  • Nina Hugot. La ruse dans Hippolyte et La Troade de Robert Garnier. Regards de jeunes chercheurs sur le programme d’agrégation, Violaine Giacomotto-Charra; Alice Vintenon, Oct 2019, Bordeaux, France. ⟨halshs-02922959⟩

Books1 document

  • Nina Hugot, Sabine Lardon. Robert Garnier, Hippolyte et La Troade. Atlande, 2019, Clefs concours Lettres, 9782350306230. ⟨halshs-02922559⟩

Book sections4 documents

  • Nina Hugot. “O l’execrable sexe” : les discours sur les femmes dans Hippolyte et La Troade. Nathalie Dauvois; Olivier Halévy; Jean Vignes. Lire, dire, jouer Hippolyte et La Troade de Robert Garnier aujourd’hui, Fabula / Les colloques, 2020. ⟨halshs-02922850⟩
  • Nina Hugot. “Monstre toy non point femme mais homme” : performances du masculin dans la tragédie humaniste. Anne Debrosse; Marie Saint Martin. Horizons du masculin - Pour un imaginaire du genre, Classiques Garnier, 2020. ⟨halshs-03025440⟩
  • Nina Hugot. “Quis credat ?”. L’incroyable amour de Philanira (Claude Roillet, 1556). Sylvie Laigneau-Fontaine; Mathieu Ferrand. Le théâtre néo-latin en France (1500 1630). Études et anthologie, Droz, p. 267-289, 2020, Travaux d'Humanisme et de Renaissance. ⟨halshs-03078354⟩
  • Nina Hugot. « Les deux peuples divers » : le double chœur dans Didon se sacrifiant. Emmanuel Buron; Olivier Halévy. Lectures d’Étienne Jodelle, Didon se sacrifiant, Presses Universitaires de Rennes, pp.119‑137, 2013, Didact Français, 978-2-7535-2817-8. ⟨halshs-02922572⟩

Directions of work or proceedings2 documents

  • Nina Hugot, Augustin Lesage. Le Songe à la Renaissance. Nina Hugot; Augustin Lesage. Le Verger, Cornucopia, 2020. ⟨halshs-03033466⟩
  • Nina Hugot, Gautier Amiel, Paul-Victor Desarbres, Alicia Viaud, Adeline Lionetto. "Hippolyte et La Troade de Robert Garnier". Le Verger, XVII, 2019. ⟨halshs-02923008⟩

Other publications3 documents

  • Nina Hugot. Compte-rendu : Mastroianni Michele (dir.), La tragédie sainte en France (1550-1610). Problématiques d’un genre, Paris, Classiques Garnier, 2018, 398 p.. 2019. ⟨halshs-02923513⟩
  • Nina Hugot. Compte-rendu paru dans la RHLF (2017, no 2, p. 437 438) de : Dupuis Vincent, Le Tragique et le Féminin. Essai sur la poétique française de la tragédie (1553 1663), Paris, Classiques Garnier, 2016, 252 p.. 2017, pp.437-438. ⟨halshs-02923523⟩
  • Nina Hugot. Compte rendu paru dans la RHLF (2015, n°4) de Didon se sacrifiant d’Étienne Jodelle, dir. Charlotte Bonnet, Anne Boutet, Christine de Buzon et Elise Gauthier, Tours, Presses Universitaires François Rabelais, coll. « Perspectives littéraires », 2015.. 2015. ⟨halshs-02923504⟩

Theses1 document

  • Nina Hugot. “Une femme peut bien s’armer de hardiesse” : la tragédie française et le féminin entre 1537 et 1583. Littératures. Sorbonne Université; Université de Bâle, 2018. Français. ⟨NNT : 2018SORUL154⟩. ⟨tel-02922992⟩