Nombre de documents

9

Natalia Chumarova


Doctorante à l’Université Paris-Sorbonne (Paris IV), rattachée à l’UMR 8224 EUR’ORBEM, depuis 2013. Elle est diplômée en Mathématique appliquée et programmation de (Université d’État de Saint-Pétersbourg, 2005) et en Littérature et civilisation russes (Université Paris-Sorbonne, 2013). Son champ de recherche est la littérature de science-fiction soviétique durant le Dégel khrouchtchevien. Son travail de thèse se concentre sur l’œuvre d’Ivan Efremov, une des figures majeures de la science-fiction russe de cette période. Elle s’intéresse à la question de la création des univers imaginaires et notamment au rôle de l’histoire et de l’historiographie des sociétés fictives dans ce processus. À travers cette investigation, elle s’interroge sur la position critique que détenait la science-fiction sur la scène littéraire soviétique. Participante active aux colloques consacrés à la littérature de l’imaginaire, elle est l’auteur de plusieurs articles consacrés à l’œuvre d’Ivan Efremov. Depuis 2015, elle est membre du CERLI (Centre d’Etudes et de Recherches sur les Littératures de l’Imaginaire) et de Stella Incognita, une association pour la promotion et le développement de la recherche sur la science-fiction. Depuis 2016, elle est membre de l’Institut d’études slaves.


Article dans une revue1 document

Communication dans un congrès6 documents

Pré-publication, Document de travail2 documents

  • Natalia Chumarova. Les nouvelles lectures des œuvres d’Arkadi et Strougatski par le cinéma russe contemporain. Un chapitre dans la revue CinémAction consacré au cinéma de science-fiction post-11 septembre, nu.. 2016. <hal-01507183>
  • Natalia Chumarova. Observer la foule et/ou devenir la foule : étude de la société dans la science-fiction soviétique du Dégel. Actes du colloque "Lieux de vie en science-fiction" organisé par Stella Incognita en 2015, La Roc.. 2015. <hal-01507190>