Skip to Main content
Number of documents

1

Michel Biard


Professeur des Universités

(Histoire de la Révolution française et du monde moderne)

michel.biard@univ-rouen.fr

Baccalauréat littéraire (Académie de Lyon), 1976 –  Licence d’Histoire (Université Lyon II), juin 1979 –  Maîtrise d’Histoire (Université Lyon II), juin 1980 –  [août 1980 – juillet 1981, service national actif] –  Capes d’histoire-géographie (7e) et Agrégation d’histoire (51e), juillet 1982 – DEA Université Paris I Panthéon-Sorbonne, juin 1989 – Doctorat de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Jean-Marie Collot d’Herbois, homme de théâtre et homme de pouvoir (1749-1796), 3 volumes, 906 p., soutenu le 15 mai 1993, sous la direction du professeur Michel Vovelle – Habilitation à diriger des recherches, Simples figurants ou premiers rôles ? Intermédiaires politiques et culturels en Révolution (des années 1770 à 1815), un ouvrage publié de 624 p. et quatre volumes de 134 + 236 + 84 + 135 p., présentée à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne le 22 novembre 2002.

Professeur agrégé en poste dans l’enseignement secondaire (1982-1994), Maître de conférences à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (1994-2004), Professeur à l’Université de Rouen Normandie (depuis 2004).

Responsabilités

Directeur adjoint de l’Ecole doctorale HMPL (Histoire Mémoire Patrimoine Langage), en charge du site universitaire de Rouen, depuis janvier 2017 – Directeur du laboratoire GRHis de mai 2012 à mai 2017 – Direction au sein du GRHis de l’axe consacré à la Révolution française et aux révolutions depuis 2004 (en codirection avec Jean-Numa Ducange à partir de 2017) – Directeur du département d’histoire de l’Université de Rouen de 2010 à 2012 – Rédacteur en chef puis Directeur des Annales historiques de la Révolution française de 1999 à 2011 – Président de la Société des études robespierristes de 2011 à 2017, membre de son Conseil d’administration depuis 1999 – Membre du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (section Histoire moderne et des révolutions) depuis 2008 – Membre (suppléant) du CNU 22e section depuis 2016 –  Président du comité local d’organisation du 141e Congrès du CTHS (Rouen, 11-15 avril 2016) – Président du Comité Régional d’histoire de la Révolution française-Haute-Normandie depuis 2008 – Responsable du projet SOREV (GRR normand) destiné à la publication des procès-verbaux de sociétés politiques normandes pendant la Révolution française (trois ouvrages aux Editions du CTHS : Honfleur publié en 2011, Bernay et Montivilliers en 2014) – Co-responsable du projet ANR Actapol (réunissant les universités de Clermont-Ferrand, Lille 3 et Rouen) visant à la publication d’un Dictionnaire des Conventionnels (2010-2015, publication prévue en 2019).

 

Enseignement

Licence, Master, Doctorat, Concours.

 

Thèmes de recherche

Histoire du XVIIIe siècle et de la Révolution française. – Histoire politique. – Histoire des institutions. – Histoire culturelle.

Directions de thèse (depuis 2005)

9 thèses soutenues

2009

André Goudeau, Le département de l’Eure sous la République directoriale (28 septembre 2009, mention Très honorable avec les félicitations du jury). Thèse publiée en 2012 aux Presses Universitaires de Rouen et du Havre. Situation actuelle : retraité.

Angelo Celeri, Les militaires originaires de l’Eure de la Révolution à l’Empire. Recrutements et carrières (19 octobre 2009, mention Très honorable). Inédite. Situation actuelle : professeur agrégé  à l’IUT d’Evreux.

Alain Cohen, Les intendants au cœur de la crise de l’Ancien régime : 1783-1791. Les généralités d’Alençon, Caen, Rouen, Rennes, Orléans, Bourges, Moulin (sic), Poitiers, Limoges, Tours, Riom et Dijon (29 octobre 2009, mention Très honorable). Thèse publiée en 2012 par les Presses Académiques Francophones (Allemagne). Situation actuelle : retraité.

2011

Cédric Marcadé, La Presse francophile anglophone au miroir de la France en révolution. Les exemples des journaux d’opposition anglais, irlandais et américains et leurs représentations de la République française de l’été 1791 à l’été 1798 (17 octobre 2011, mention Très honorable). Inédite. Situation actuelle : non connue.

Richard Flamein, Mobilités sociales et matrice des identités bourgeoises d’Ancien Régime par l’univers matériel. La « résistible ascension » des Le Couteulx (25 octobre 2011, mention Très honorable avec les félicitations du jury). Thèse publiée en 2018 aux Editions du CTHS. Situation actuelle : qualifié CNU, professeur agrégé, assistant professor à l’Université de Californie (Long Beach).

2012

Gaïd Andro, Une génération au service de l’État : histoire institutionnelle et étude prosopographique des procureurs généraux syndics de la Révolution française (1780-1830) (23 octobre 2012, mention Très honorable avec les félicitations du jury). Travail récompensé par le prix de thèse Albert Mathiez (2014) et publié en 2015 aux Editions de la Société des études robespierristes. Situation actuelle : maîtresse de conférences à l’Université de Nantes (ESPE).

2015

Isabelle Antunes, Les administrations de district, un rouage majeur des relations politiques au temps de la Révolution (1790-1795). L’exemple de la Normandie (17 novembre 2015, mention Très honorable). Situation actuelle : professeure certifiée en poste dans le Secondaire.

 Romain Grancher, Les usages de la mer. Droit, travail et ressources dans le monde de la pêche à Dieppe (années 1720-années 1820) (7 décembre 2015, mention Très honorable avec les félicitations du jury). Travail récompensé par le prix de thèse 2017 de la Fondation Flaubert (février 2017). Situation actuelle : chargé de recherche au CNRS (laboratoire TEMOS, Université de Bretagne Sud).

2019

Tristan Le Joncour, La République française entre péril intérieur et insécurité extérieure. Tradition révolutionnaire-conservatrice vs modernité réactionnaire-progressiste 1789-1794/1939-1944 (13 juin 2019).

7 thèses en cours

Véronique Mathis : Louis Lafitte (1770 -1828), un peintre entre la Révolution et la Restauration (inscrite en 2012, une année de suspension pour raisons familiales en 2017-2018, soutenance fixée au 26 mars 2020).

Clotilde Boitard : La nature au foyer. Les animaux apprivoisés au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle (inscrite en 2015, salariée, soutenance prévue en 2021).

Paul Maneuvrier-Hervieu : Les grains de la colère : commerce, changement agricole et tensions sociales dans les campagnes. La Normandie et le nord-ouest du Bassin Parisien (1709-1817) (inscrit en 2015, 50% codirection avec Jean-Marc Moriceau, Caen, doctorant contractuel, soutenance prévue en juin 2020).

 Frank-Olivier Poisson-Chauvin, Circulations et transferts révolutionnaires (…) entre la France et l’Empire ottoman (inscrit en 2016, doctorant contractuel, co-encadrement Jean-Numa Ducange, soutenance prévue à l’automne 2020).

Cédric Démare, Puissances d’argent en Révolution. La bourgeoisie d’affaires normande et la Révolution française (1789-1815) (inscrit en 2017, professeur agrégé en poste dans le Secondaire, une année de césure accordée pour 2019-2020).

Matthieu Carlot, Le lobby colonial. De la fin de la guerre de Sept Ans à l’indemnité d’Haïti (1763-1825) (inscrit en 2018, professeur certifié en poste dans le Secondaire).

Côme Barbaray, La « République assiégée », entre réalités militaires et rhétorique politique (1792-1799) (agrégé [2019], inscrit en 2019, doctorant contractuel).


Jacques Guilhaumou   

Journal articles1 document

  • Michel Biard, Jacques Guilhaumou. « La ‘pelle au cul », et autres joyeusetés langagières au temps du carnaval proscrit. Annales historiques de la Révolution française, Armand Colin, 2010, Entre scatologie et fantasmes sexuels, le cul et son imaginaire, pp.33-52. ⟨10.4000/ahrf.11680⟩. ⟨halshs-00522239⟩