Nombre de documents

3

Martin Aranguren, chargé de recherches au CNRS, Unité de Recherches Migrations et Sociétés (UMR 8245)


Sur le plan empirique, je m'intéresse à la fonction du comportement expressif dans les interactions sociales. J'ai mené des recherches observationnelles sur la gestion émotionnelle de la distance interpersonnelle dans les métros bondés de Delhi, New York et Paris. Je réalise actuellement des expériences de terrain pour explorer la communication non verbale du racisme dans les interactions en public. Mes recherches théoriques récentes tournent autour d'une reformulation de l'approche constructiviste social des émotions et de la possibilité d'un naturalisme antipositiviste pour les sciences sociales.

 


Article dans une revue3 documents

  • Martin Aranguren. Emotional mechanisms of social (re)production. Social Science Information, SAGE Publications, 2015, 54 (4), pp.543-563. <10.1177/0539018415598403 >. <hal-01335831>
  • Martin Aranguren. Interrogative looks and play-faces in the management of interpersonal distance. Interaction Studies, 2015, 16 (3), pp.526-552. <10.1075/is.16.3.08ara>. <hal-01335817>
  • Martin Aranguren, Stéphane Tonnelat. Emotional Transactions in the Paris Subway: Combining Naturalistic Videotaping, Objective Facial Coding and Sequential Analysis in the Study of Nonverbal Emotional Behavior. Journal of Nonverbal Behavior, Springer Verlag, 2014, 38 (4), pp.495-521. <10.1007/s10919-014-0193-1>. <halshs-01335651>