Skip to Main content

Researcher identifiers

Export Publications

Export the displayed publications:
Number of documents

18

Marion Slitine


À la croisée entre l’anthropologie de l’art et la sociologie urbaine, mes recherches s’intéressent aux interactions entre art et politique dans le monde arabe contemporain. Après un master d’Histoire (Paris I-Sorbonne), de sciences politiques (Sciences-Po Paris) et une licence d’arabe (Inalco), j’ai réalisé un doctorat d’anthropologie à l’EHESS sous la direction de Franck Mermier. Cette thèse, intitulée « La Palestine en créations. La fabrique de l’art contemporain, des territoires occupés aux scènes mondialisées », explorait la question des circulations et des engagements artistiques dans un contexte de colonisation et de globalisation. Fondée sur une enquête ethnographique de trois ans en Territoires palestiniens occupés (entre Jérusalem, Ramallah et Gaza) et soutenue en 2018, cette thèse est en train de donner lieu à un ouvrage aux Presses de l’Ifpo/Éditions Diacritiques.

Après deux années d’enseignement à l’EHESS comme ATER, où j’ai notamment mis en place le séminaire « Anthropologie de l’art contemporain en révolutions au Proche-Orient », j’oriente mes recherches postdoctorales sur les liens entre pratiques artistiques, espace public et nouvelles formes du politique dans le monde arabe. Mené dans le cadre d’un contrat postdoctoral EHESS/Mucem, ce projet comparatif s’intéressera au « faire art » dans l’espace public, dans plusieurs villes du monde arabe (Palestine, Liban, Maroc) et à la manière dont les pratiques artistiques reformulent les « lieux du politique » dans un contexte de mobilisations contestataires. Mon approche entend conjuguer la grille de lecture culturelle et urbaine dans les études sur la région MENA, tout en analysant, à travers la circulation des modes d’expression artistique entre les villes, la condition urbaine dans le monde arabe. Plus largement, mes recherches explorent les circulations culturelles entre le Proche-Orient et le Maghreb et les croisements disciplinaires entre pratiques artistiques et ethnographiques.


Theses1 document

  • Marion Slitine. La Palestine en créations. La fabrique de l'art contemporain, des territoires occupés aux scènes mondialisées. Sciences de l'Homme et Société. EHESS - Paris, 2018. Français. ⟨tel-03059584⟩

Directions of work or proceedings2 documents

  • Marion Slitine, Laure Assaf, Mariangela Gasparotto. Demain, le printemps : Pratiques d’imagination et d’anticipation dans le monde arabe, in Horizons Maghrébins, Presses universitaires du Midi - Université Toulouse Jean Jaurès. 2021. ⟨halshs-03059339⟩
  • Marion Slitine, Stephanie Latte Abdallah, Abaher El-Sakka. Gaza inédite, Faire art, société et politique entre guerre et paix, Presses de l’Institut français du Proche Orient (IFPO) / Diacritiques Editions. 2020. ⟨halshs-03059336⟩

Journal articles6 documents

  • Marion Slitine, Charlotte Schwarzinger. “Le ‘cinéma d’auteur’ de Palestine : expérimentations, circulations, émancipations”, Regards, Presses de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ). Regards. Revue des Arts du spectacle, Université Saint-Joseph, 2020. ⟨halshs-03059348⟩
  • Marion Slitine. « TAWIL-SOURI Helga & MATAR Dina (dir.), Gaza as metaphor, Hurst & Company London, Londres, 2016 ». Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, Université de Provence, 2019. ⟨hal-03059317⟩
  • Marion Slitine. Pratiques de l'art contemporain à Gaza : entre blocus et mondialisation. Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, Université de Provence, 2017. ⟨hal-03059306⟩
  • Marion Slitine. Contemporary art from a city at war: The case of Gaza (Palestine). Cities, Elsevier, 2017, 77, pp.49 - 59. ⟨10.1016/j.cities.2017.11.010⟩. ⟨hal-03059302⟩
  • Marion Slitine. Un 'printemps palestinien' politique ou artistique ? Enjeux de la scène artistique palestinienne à l’heure des 'révolutions arabes'. Horizons Maghrébins, Toulouse: Centre de promotion culturelle de l'Université de Toulouse-Le Mirail Horizons maghrébins, 2016, pp.120-137. ⟨halshs-03059324⟩
  • Marion Slitine. L’art contemporain palestinien « hors les murs ». Le cas de Londres.. OrientXXI, 2013. ⟨halshs-03059365⟩

Book sections3 documents

  • Marion Slitine. Les réseaux de l’art contemporain de Palestine. Véronique Bontemps, Jalal Al Husseini, Nicolas Dot-Pouillard (dir.), La Palestine en réseaux, Diacritiques Editions, Diacritiques Éditions, pp.211-235, 2020, 9791097093105. ⟨halshs-03059334⟩
  • Marion Slitine. Contemporary Art in Extremis. Gaza between Imprisonment and Globalization. Jacquemond, Richard et Lang, Felix (eds.), Culture and Crisis in the Arab World: Production and Practice in Conflict, I.B. Tauris, Londres., 2019. ⟨halshs-03059333⟩
  • Marion Slitine. « En Palestine, un "Prix du Jeune Artiste de l’Année" sous contraintes », in BONNEFOY Laurent, BURGAT François et CATUSSE Myriam (dir.), Jeunesses arabes du Maroc au Yémen. Loisirs, cultures et politiques, La Découverte, Paris. Jeunesses arabes du Maroc au Yémen. Loisirs, cultures et politiques, 2013, 9782707178084. ⟨halshs-03059355⟩

Other publications4 documents

  • Marion Slitine. Al-Mudhik al-Mubki : une revue satirique d'avant-garde en Syrie (1929-1939). 2017. ⟨halshs-03059329⟩
  • Nasser Soumi, Marion Slitine. Sondage Autour de l'Exposition Internationale Pour La Palestine de 1978. 2016. ⟨halshs-03110324⟩
  • Marion Slitine. « Création culturelle en temps d’occupation », in 12e édition de l’Annuaire IEMED de la Méditerranée, Institut Européen de la Méditerranée, Barcelone. 2016. ⟨halshs-03059351⟩
  • Marion Slitine. « Gaza : quand l’art remplace les armes », in Revue Moyen-Orient. Revue Moyen-Orient, n° 25, 2015. ⟨halshs-03059361⟩

Conference papers1 document

  • Hicham Jamid, Marie Bonte, Myrna Habre, Marion Slitine, Mélanie Henry, et al.. Sources, mémoires, histoires. Des difficultés de l’objectivation d’un témoignage oral.. École d'été « Les sciences sociales au Proche-Orient à l’épreuve de leurs sources ». Atelier 4 : Sources, mémoires, histoires., Institut français du Proche-Orient, Université Saint-Joseph (Beyrouth), IREMAM, CHERPA, CEDEJ, Jul 2014, Beyrouth, Liban. ⟨hal-01265308⟩

Videos1 document

  • Maxime Ruscio, Thomas Jacqueau, Judith Abensour, Martin Goutte, Marion Slitine, et al.. Après la projection - Discussion autour de «Foedora» de Judith Abensour : Cinéma du réel à la BULAC - édition 2021. 2021. ⟨hal-03331310⟩