Skip to Main content

Social networks

  • Academia
  • Email: marie.martin@univ-poitiers.fr

Keywords

Number of documents

56

CV


Directions of work or proceedings4 documents

  • Véronique Campan, Marie Martin, Sylvie Rollet. Qu'est-ce qu'un geste politique au cinéma ?. 2019, 978-2-7535-7637-7. ⟨hal-02496348⟩
  • Marie Martin. Cinéma, littérature : projections. La Licorne - Revue de langue et de littérature française, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, 2753541876. ⟨hal-02496630⟩
  • Marie Martin. Le remake : généalogies secrètes dans l’histoire du cinéma. CiNéMAS, 25 (2-3), Université de Montréal, 2015. ⟨hal-02496594⟩
  • Marie Martin, Laurence Schifano. Rêve et cinéma - Mouvances théoriques autour d'un champ créatif. 2012, 2840161036. ⟨hal-02496580⟩

Journal articles27 documents

  • Marie Martin. Adapter Melville, porter son ombre. Trafic : revue de cinéma, Gallimard / Ed. POL, 2019, pp.119-129. ⟨hal-02496284⟩
  • Marie Martin. L’écriture et la projection : un nouveau genre dans la littérature française contemporaine ?. Etudes Françaises, Presse Universitaire de Montréal, 2019, Écrire après le cinéma, 55 (2), pp.115-133. ⟨10.7202/1061909ar⟩. ⟨hal-02496287⟩
  • Marie Martin. Conductivité des corps et transports en commun dans le cinéma contemporain. Fabula / Les colloques, Fabula, 2018, Journée d’étude « Organicité du corps technologique ». ⟨hal-02496561⟩
  • Marie Martin. Supplément à la vie de Barbara Loden (Nathalie Léger, 2012), ou des projections nommées Wanda. Comparatismes en Sorbonne, Centre de Recherche en Littérature Comparée (EA 4510), Université Paris-Sorbonne, 2017, La représentation du cinéaste dans le récit littéraire, 8. ⟨hal-02496289⟩
  • Marie Martin. L’écriture et la projection. Louis-René Des Forêts, Pierre Alferi, Christine Montalbetti. La Licorne - Revue de langue et de littérature française, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, Cinéma, littérature : projections, pp.117-134. ⟨hal-02496872⟩
  • Marie Martin. Du cinéma à la littérature, et retour : figures de la projection traumatique. La Licorne - Revue de langue et de littérature française, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, Cinéma, littérature : projection, pp.157-176. ⟨hal-02496889⟩
  • Marie Martin. La projection comme opérateur intermédiatique : positions et propositions. La Licorne - Revue de langue et de littérature française, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, Cinéma, littérature : projection, pp.7-24. ⟨hal-02496886⟩
  • Marie Martin. Paysages après la catastrophe et utopie plastique dans le cinéma expérimental contemporain. Autour de Jacques Perconte et Xavier Christiaens. La Licorne - Revue de langue et de littérature française, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2015, Utopie et catastrophe, pp.199-210. ⟨hal-02496893⟩
  • Marie Martin. Le remake secret : généalogie et perspectives d’une fiction théorique. CiNéMAS, Université de Montréal, 2015, Le remake : généalogies secrètes dans l’histoire du cinéma, 25 (2-3), pp.13-32. ⟨10.7202/1035770ar⟩. ⟨hal-01994416⟩
  • Marie Martin. Présentation. CiNéMAS, Université de Montréal, 2015, Le remake : généalogies secrètes dans l’histoire du cinéma, 25 (2-3), pp.7-12. ⟨10.7202/1035769ar⟩. ⟨hal-02496589⟩
  • Marie Martin, Laurent Véray. La chambre verte (1977) de François Truffaut, remake secret de Paradis perdu (1938) d'Abel Gance. Du culte des morts à celui du cinéma. CiNéMAS, Université de Montréal, 2015, Le remake : généalogies secrètes dans l’histoire du cinéma, 25 (2-3), pp.75-95. ⟨10.7202/1035773ar⟩. ⟨hal-01533124⟩
  • Marie Martin. À l’avant-garde, rêve nouveau : Écrans et tableaux rêvés au cinéma, d’El Dorado à Une Nuit sur le Mont Chauve. Ligeia, dossiers sur l'art, Ligeia - Giovanni Lista, 2014, Le rêve au cinéma, 129-132, pp.45-56. ⟨10.3917/lige.129.0044⟩. ⟨hal-02003922⟩
  • Marie Martin. Vers Madrid #1. Des mains comme des soleils. Débordements, http://debordements.fr, 2014, Vers Madrid (Sylvain George). ⟨hal-02496928⟩
  • Marie Martin. L’écriture et la projection (Pierre Alferi, Christine Montalbetti). Critique, Éditions de Minuit, 2013, Cinélittérature, pp.665-673. ⟨10.3917/criti.795.0665⟩. ⟨hal-02496883⟩
  • Marie Martin. Sans Soleil, du rêve-mémoire au rêve-traumatisme. Trafic : revue de cinéma, Gallimard / Ed. POL, 2012, pp.36-44. ⟨hal-02496656⟩
  • Marie Martin. Songe de cinéma dans La première nuit. CinémAction, Cinémaction ; Filméditions ; Corlet, 2011, Le Mystère Franju / sous la direction de Franck Lafond, pp.64-68. ⟨hal-02005401⟩
  • Marie Martin. L’intrusion mentale, de Jean-Luc Nancy à Claire Denis. Otrante : art et littérature fantastiques, Kimé, 2011, Fantastique intérieur, pp.123-136. ⟨hal-02497381⟩
  • Marie Martin. Logiques corporelles du rêve (Vanel, Mann, Amenabar). Trafic : revue de cinéma, Gallimard / Ed. POL, 2011, pp.117-123. ⟨hal-02496652⟩
  • Marie Martin. D’une Médée l’autre. Medea de Lars von Trier, sur un scénario de C. T. Dreyer. Le Paon d'Héra : gazette interdisciplinaire thématique internationale, Éd. du Murmure, 2010, Médée, pp.179-193. ⟨hal-02496903⟩
  • Marie Martin. Fantasmatiques des couleurs du sang : Sur Le Sang des bêtes (Franju, 1949), The Act of seeing with one’s own eyes (Brakhage, 1971) et Abattoirs (Knauff, 1987). Trafic : revue de cinéma, Gallimard / Ed. POL, 2009, pp.108-116. ⟨hal-02496661⟩
  • Marie Martin. Greenaway avec Starobinski. Le XVIIIe siècle comme espace de résonances imaginaires dans Meurtre dans un jardin anglais. Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, Institut et musée Voltaire/Voltaire Foundation., 2009, L’Écran des Lumières, pp.133-143. ⟨hal-02496762⟩
  • Marie Martin. La Baie des anges ou le réel rimé. Contre Bande, Institut d'Esthétique et des Sciences de l'Art - Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, 2008, Jacques Demy, pp.63-76. ⟨hal-02496905⟩
  • Marie Martin. La stratégie du caïman. Nanni Moretti et le documentaire politique (La Cosa, Aprile, Il Caimano). Contre Bande, Institut d'Esthétique et des Sciences de l'Art - Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, 2007, Le documentaire politique, pp.125-153. ⟨hal-02496914⟩
  • Marie Martin. D’un double triptyque : Antonioni / Argento / Greenaway ; Cinéma / Peinture / Photographie. Ligeia, dossiers sur l'art, Ligeia - Giovanni Lista, 2007, Peinture et cinéma. Picturalité de l'image filmée. De la toile à l'écran, pp.158-168. ⟨10.3917/lige.077.0158⟩. ⟨hal-02496910⟩
  • Marie Martin. Politique de l’intertexte dans Journal intime de Nanni Moretti. Contre Bande, Institut d'Esthétique et des Sciences de l'Art - Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, 2006, Nanni Moretti, pp.81-101. ⟨hal-02496921⟩
  • Marie Martin. La Figure d’Orphée dans les Histoire(s) du cinéma de Godard : épisode 3A. Le Paon d'Héra : gazette interdisciplinaire thématique internationale, Éd. du Murmure, 2006, Orphée, pp.105-114. ⟨hal-02498505⟩
  • Marie Martin. Rêve, rêverie et figures latentes dans La Coquille et le clergyman d’Artaud et Dulac. 1895 revue d’histoire du cinéma, Paris: Association française de recherche sur l'histoire du cinéma, 2006, Germaine Dulac, au-delà des impressions, pp.151-163. ⟨hal-02496848⟩

Book sections22 documents

  • Marie Martin. The “Secret Remake:” a European Take on the Traditional Remake?. European Film Remakes, 2020, 978-1-4744-6064-4. ⟨hal-02496567⟩
  • Marie Martin. D’une gestation politique : donner (à voir la) naissance, de Stan Brakhage à Pauline Higgins. Qu'est-ce qu'un geste politique au cinéma ?, pp.55-74, 2019, 978-2-7535-7637-7. ⟨hal-02498353⟩
  • Marie Martin. L’enquête et le secret, de Retour à Kotelnitch (2003) à Un roman russe (2007). L’écriture et la projection 3. Emmanuel Carrère, un écrivain au prisme du cinéma, 2019, 979-10-370-0197-9. ⟨hal-02496512⟩
  • Marie Martin. ''Sens obtus'' et ''inconscient visuel'' : Walter Benjamin, Thierry Kuntzel et Raymonde Carasco en supplément au filmique barthésien. Roland Barthes : « En sortant du cinéma », 2018, 9782705697525. ⟨hal-02496517⟩
  • Marie Martin. À l’épreuve du feu. Égalité et inégalités dans l’oeuvre de Sylvain George. Dire les inégalités. Représentations, figures, savoirs, Presses universitaires de Rennes (PUR), pp.133-142, 2017, 978-2-7535-5257-9. ⟨hal-02496773⟩
  • Marie Martin. Rêves de la machine : appareil et simulation dans Panexlab (Olivier Séror, 2011). Les Contours du rêve, 2017, 2705693394. ⟨hal-02496539⟩
  • Marie Martin. Poétique du rêve et régimes d’images. Éros et Thanatos chez Dulac, Cavalcanti et Grémillon. Les Contours du rêve, 2017, 2705693394. ⟨hal-02496542⟩
  • Marie Martin. L’écriture et la projection 2. Le petit cinéma portatif de Jérôme Game. Le Cinéma de la littérature, 2017, 2350183866. ⟨hal-02496543⟩
  • Marie Martin. Hors-cadre Gradiva. Raymonde Carasco, avec Eisenstein et Artaud. Sergueï Eisenstein : Leçons mexicaines, 2016, 2840162377. ⟨hal-02496551⟩
  • Marie Martin. Intelligence des machines : l’héritage de Jean Epstein dans le documentaire expérimental contemporain (Samuel Bester, Xavier Christiaens, Jérôme Schlomoff). Jean Epstein. Actualité et postérités, 2016, 2753543186. ⟨hal-02496346⟩
  • Marie Martin. Vie : transfigurations. Artavazd Pelechian. Une symphonie du monde, pp.157-159, 2016, 2873403888. ⟨hal-02496547⟩
  • Marie Martin. La vie rêvée des ombres. Psychanalyse et dispositif spectaculaire dans Le Montreur d’ombres d’Arthur Robison (1923). La Projection, Presses universitaires de Rennes, pp.45-56, 2014, 978-2-7535-3297-7. ⟨hal-02496777⟩
  • Marie Martin. La jungle de Calais : contours d’une utopie cinématographique selon Sylvain George. CNRS Editions. Sous les images, la politique… Presse, cinéma, télévision, nouveaux médias (XXe-XXIe siècle), pp.359-368, 2014, 2271069882. ⟨hal-02496796⟩
  • Marie Martin. La poétique du rêve : une notion opératoire pour repenser l’avant-garde cinématographique en France dans les années vingt ?. Avant-gardes : frontières, mouvements, pp.155-173, 2013, 2752101538. ⟨hal-02496803⟩
  • Marie Martin. Rêve dans un jardin français. La Femme de l’aviateur et Blow up. Sylvie Robic, Laurence Schifano. Rohmer en perspectives, Presses Universitaires de Paris Ouest, pp.261-276, 2013, 978-2-84016-174-5. ⟨hal-01996425⟩
  • Marie Martin. Le cinéma rêvé de la constellation surréaliste. Quand des écrivains font du cinéma. Instantanés critiques, Archives Karéline, pp.61-76, 2012, 978-2-35748-093-3. ⟨hal-01996456⟩
  • Marie Martin. La poétique du rêve du point de vue d’une théorie des effets. Autour d’une configuration originaire. Rêve et cinéma : Mouvances théoriques autour d'un champ créatif, Presses universitaires de Paris Ouest, pp.63-85, 2012, 9782821850910. ⟨hal-01996443⟩
  • Marie Martin. La projection du peintre. Klimt de Raoul Ruiz. Biographies de peintres à l'écran, Presses Universitaires de Rennes, pp.255-270, 2011, 978-2-7535-1709-7. ⟨hal-01996460⟩
  • Marie Martin. Les nuits de 1914-1918. Fantômes, théâtralité et onirisme dans Thomas l’imposteur (Cocteau, Franju) et Rendez-vous à Bray (Gracq, Delvaux). Les mises en scène de la guerre au XXè siècle.Théâtre et cinéma, Paris : Nouveau Monde éditions, pp.99-116, 2011, 978-2-84736-576-4. ⟨hal-01996496⟩
  • Marie Martin. Mecanicas del sueño : las marionetas en Charley Bowers y Jan Svankmajer. Jan Svankmajer. La Magia de la subversion, pp.79-91, 2010, 8492626569. ⟨hal-02496843⟩
  • Marie Martin. Onirisme et pratiques maniéristes dans l’œuvre de Marcel L’Herbier, de Rose-France (1918) à La Nuit fantastique (1942). Marcel L'Herbier, l'art du cinéma, Éditions de la Maison des sciences de l'homme, pp.169-189, 2008. ⟨hal-02496918⟩
  • Marie Martin. Mécaniques du rêve : les marionnettes chez Charley Bowers et Jan Svankmajer. La vie filmique des marionnettes, Presses Universitaires Paris Nanterre, pp.239-255, 2008, 2840160218. ⟨10.4000/books.pupo.829⟩. ⟨hal-02496839⟩

Conference papers1 document

  • Athanassios Vassiliou, Marie Martin. « Calais : corpus delicti. Un état du lieu cinématographique ». « Documenter les ‘expériences du choc’ de la migration », Nov 2018, Poitiers, France. ⟨hal-02553961⟩

Other publications2 documents

  • Marie Martin. Projection. Vocabulaire de l’identification dans les arts du spectacle, LabEx TransferS, 2020. ⟨hal-02497415⟩
  • Marie Martin. Hypnose-cinéma (Raymond Bellour). Vocabulaire de l’identification dans les arts du spectacle, LabEx TransferS, 2020. ⟨hal-02497427⟩