Nombre de documents

6

UCM/MODYCO


PRÉSENTATION

Enseignante de FLE et passionnée par la langue française, je me suis engagée dans les dernières années dans un travail de recherche sur un corpus d'apprenants de FLE de la Escuela Oficial de Idiomas de Jesús Maestro. Ce travail, objet d'une thèse réalisée à Paris X- Nanterre (Laboratoire MoDyCo) et en co-tutelle avec la UCM m'a ouvert des perspectives nouvelles de recherche sur la phonologie et dernièrement sur la linguistique comparée et l'énonciation. Ancienne titulaire d’une maîtrise en Philosophie du Langage de la UCM, je suis revenue à des études concernant la construction du sens,  convaincue que la mémoire phonologique est à la base des icônes signifiants qui justifient la syntaxe d'une langue. Je tente de développer une méthodologie d'analyse sémiologique du discours (la Théorie des Périodes Énonciatives/TPE). Cette théorie est redevante du travail sur la constituance syllabique de B. Laks, de la linguistique de l'énonciation de A.Culioli (1999), de la sémiologie des pratiques de J.Coursil (2000), et de la notion de télicité de R. Renaud (2005). La soutenance de ma thèse en avril 2013 m'a ouvert les portes de la UCM en tant que professeure associée et mes recherches actuelles concernent tant les projets du laboratoire MoDycO, où je suis jeune chercheure associée, que la UCM (Faculté de Philologie Française),  dans les domaines de la linguistique comparée, la phonologie, l’énonciation, la parémiologie et la phraséologie. Je tiens à exprimer ici toute ma reconnaissance aux équipes de recherche qui ont accueilli une vocation tardive.

 

COMMUNICATIONS ET PUBLICATIONS

  1. Fernández, M-L. (2009).  « À la recherche du son perdu : conditions  de description d’une grammaire phonétique transformationnelle pour l’intercompréhension des langues proches », Colloque international : les langues-cultures à l’université, Académie d’Études Economiques de Bucarest. Actes des Communications Orales23-24.
  2. Fernández, M-L. (2011). « Syllabation et contexte liaisonnant en FLE », 25ecolloque international CerLiCo.Actes des Communications Orales13-14.
  3. Fernández-Echevarría, M-L. (2012), «Prosodie et accent de corpus» 10èmes rencontres du Colloque RPF 2012. Actes des communications orales, 20-21.
  4. Fernández-Echevarría, M-L. (2013a), Contextes de liaison et FLE. Productivité des positions /ʔ/, /t/, /n/ et /z/,Thèse de doctorat, Université Paris X-Nanterre-UCM, 2013.
  5. Fernández-Echevarría, M-L. (2013c), «La syllabe et la découverte du sens dans l’énonciation : 
phonologie et langues en contact en FLE » Multilinguales, no2, 2e semestre, Bejaia : Université 
Abderrhamane Mira, p. 44-60.
  6. Fernández-Echevarría, M-L. (2013d), « La question des genres et la construction de l’énoncé en FLE», Actes du IXème colloque des doctorants et des jeunes chercheurs, Université de Paris X- Laboratoire MoDyCo,2013, p. 32-42.
  7. Fernández-Echevarría, M-L. (2014a) « La syllabe et la construction de l’énoncé en FLE» Studia universitatis Babes Bolyai, serie philologica, Vol. 59/4-2014 Cluj Napoca : Université Babes- 
Bolyai, p. 69-87.
  8. Fernández-Echevarría, M-L. (2014b), «Clasificación de unidades fraseológicas 
francesas según su peculiaridad silábica », Paremia, 23 :2014, pp. 91-99.
  9. Fernández-Echevarría, M-L. (2014c), « Unités linguistiques et périodes énonciatives en 
français/espagnol »,Annales de l’université de Craïova, 24/1-2014, p. 211-242. 
  10. Fernández-Echevarría, M-L. (2015), « Criterios para el estudio contrastivo de unidades lingüísticas españolas y francesas ; a caballo entre coligación y colocación», Paremia, 24 (sous presse)
  11. Fernández-Echevarría, M-L. (2015?), «La notion d'aspect : le cas de ser/estar en espagnol», Studii de stiinta si cultura, Université d'Arad (sous presse)
  12. Fernández-Echevarría, M-L. (2015),  «La lutte des classes des unités linguistiques : micro et macro-syntaxe, Studii di linguistica, université d'Oradea, (À paraître)
Pays
Espagne
Ville
Madrid
Centres d'intérêt
Linguistique française et comparéePhonologieÉnonciationanalyse textuelle


Communication dans un congrès2 documents

  • Maria Fernandez. Prosodie et accent de corpus. 10èmes rencontres du Réseau Français de Phonologie, Jun 2012, Paris, France. pp.30-31, 2012. <halshs-00713284>
  • Maria Fernandez. Syllabation et contexte liaisonnant en FLE. 25è Colloque international du CerLiCo, May 2011, Orléans, France. pp.13, 2011. <halshs-00599909>

Pré-publication, Document de travail3 documents

  • Maria Fernandez. UNIDADES FRASEOLÓGICAS Y DIDÁCTICA DE LAS LENGUAS EXTRANJERAS. 2014. <halshs-01069793>
  • Maria Fernandez. CLASIFICACIÓN DE LAS PAREMIAS FRANCESAS SEGÚN SU PECULIARIDAD SILÁBICA. 2014. <halshs-01068099>
  • Maria Fernandez. La syllabe et la construction de l'énoncé en FLE. Sous presse. 2014. <halshs-01067098>

Thèse1 document

  • Maria Fernandez. Contextes de liaison et FLE : productivité des positions /ʔ/, /t/, /n/ et /z/. Linguistique. Université de Nanterre - Paris X; Universidad Complutense de Madrid, 2013. Français. <NNT : 7114>. <tel-00857337>