Number of documents

3

Lucy VALLAURI


Lucy Vallauri, ingénieur de recherche CNRS, depuis 2012 membre associé au Laboratoire d’Archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (LA3M) Aix Marseille Université, CNRS, Aix-en-Provence

 

Archéologue, spécialisée en céramologie dans l’histoire des techniques et des sociétés artisanales, productions et échanges, mon champ chronologique s’étend depuis l’Antiquité tardive jusqu’à l’Epoque moderne. Mon intégration depuis 1970 au sein de l’équipe du laboratoire crée et dirigé par Gabrielle Démians d’Archimbaud, m’ont permis de développer de premières études en Provence-Languedoc. Ces données primordiales ont été progressivement élargies au Bassin méditerranéen occidental, Espagne, Italie, Maghreb, puis étendues à la Méditerranée orientale, Beyrouth, Chypre, et au monde islamique en Egypte, Fostat, Le Caire. Mes derniers dossiers sur la céramique coloniale et la reconnaissance des produits venus d’Europe et du Midi français vers les îles d’Amérique du XVIIe au XIXe siècle sont réalisés dans le cadre d’un Programme Commun de Recherche Interrégional (PCRI) en Martinique et Guadeloupe.

Tous mes travaux ont été conduits dans un cadre pluridisciplinaire, alliant le croisement des sources écrites, les recherches sur le terrain et les fouilles d’ateliers, les enquêtes ethno archéologiques, les sources iconographiques ainsi que le recours à l’archéométrie, aux analyses géochimiques et pétrographiques. Mon implication dès 1980 dans l’Association Internationale pour l’Etude des Céramiques Médiévales en Méditerranée (AIECM2), devenue Association internationale pour l’étude des céramiques médiévales et modernes en Méditerranée (AIECM3) m’a insérée au cœur des problématiques internationales, avec de nombreux échanges et réseaux spécifiques de chercheurs de plus en plus intenses. Parallèlement à ces recherches, j’ai assuré de nombreux commissariats d’expositions nationales et internationales au titre de la valorisation des connaissances pour des spécialistes de l’archéologie, du patrimoine et accessible à un plus large public.

La bibliographie rend compte des résultats scientifiques acquis et publiés sous forme d’ouvrages, d’articles dans des revues internationales et nationales et de catalogues d’exposition à large diffusion scientifique.


"Gilles Grivaud"   

Journal articles3 documents

  • Nolwenn Lécuyer, Gilles Grivaud, Demetrios Michaelides, Andréas Nicolaïdès, Corinne Bouttevin, et al.. Potamia-Agios Sozomenos (Chypre). Bulletin de Correspondance Hellenique, Ecole Française d'Athènes, 2003, 127 (2), pp.574-577. ⟨http://www.persee.fr/doc/bch_0007-4217_2003_num_127_2_7336⟩. ⟨10.3406/bch.2003.7336⟩. ⟨halshs-01590767⟩
  • Nolwenn Lécuyer, Gilles Grivaud, Demetrios Michaelides, Andréas Nicolaïdès, Henri Amouric, et al.. Potamia-Agios Sozomenos (Chypre). La constitution des paysages dans l'Orient médiéval : La constitution des paysages dans l'Orient médiéval. Bulletin de Correspondance Hellenique, Ecole Française d'Athènes, 2002, 126 (2), pp.598-614. ⟨10.3406/bch.2002.7112⟩. ⟨halshs-01527408⟩
  • Nolwenn Lecuyer, Ludovic Decock, Benoît Devillers, Véronique François, Gilles Grivaud, et al.. Potamia-Agios Sozomenos (Chypre) : La constitution des paysages dans l'Orient médiéval. Bulletin de Correspondance Hellenique, Ecole Française d'Athènes, 2001, 125, pp.655 - 678. ⟨10.3406/bch.2001.7298⟩. ⟨halshs-01383206⟩