Skip to Main content
Number of documents

13

Konstantinos Markakis, Maître de conférences au sein du département des Sciences de l'éducation à l'Université Paris Nanterre


 

Les racines de ma thèse, intitulée « Écrire-rêver l’expérience des coordonnateurs d’Ulis au collège. Monographies de rencontres singulières dans le cadre d’entretiens cliniques de recherche en sciences de l’éduction », se trouvent dans mes expériences professionnelles : celle d’auxiliaire de vie scolaire collectif (AVS-co) dans une unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) au sein d’un collège de la banlieue parisienne et celle d’intervenant à la formation des enseignants à l’Université Paris Nanterre. Ce parcours m’a amené au constat que l’inclusion des élèves en situation de handicap et/ou en situation vulnérable fait surgir des questions qui sont à la fois éducatives, pédagogiques et éthiques. De mon point de vue, ces questions n’appellent pas des réponses généralisables, mais elles sont à penser à partir de la singularité de chaque situation dans son contexte scolaire. C’est dans cette perspective que mon travail de recherche s’inscrit dans la lignée d’une approche clinique d’orientation psychanalytique en sciences de l’éducation, une approche casuistique qui met la focale sur l’analyse de la singularité de chaque situation, en faisant émerger des questionnements inédits. Dans cette optique, je soutiens une écriture scientifique, rigoureuse et évocatrice qui, d’une part, analyse les faits étudiés par leur confrontation épistémologique aux théories susceptibles de les éclairer, d’autre part, permet au lecteur de penser et d’y associer sa propre expérience.

 

Dans ma thèse, les théorisations proposées peuvent, ainsi, résonner avec l’expérience professionnelle/personnelle du métier de coordonnateur/trice d’Ulis. Ainsi, la notion du polyglottisme psychique est une métaphore qui décrit la capacité du/de la coordonnateur.trice à investir son activité professionnelle en lien avec la configuration relationnelle, telle qu’elle peut prendre forme dans l’activité professionnelle quotidienne. En ce sens, la « langue psychique » correspond à la façon dont le sujet compose avec « Éros » et « Thanatos » - si j’emprunte ces notions à Piera Aulagnier – dans un espace professionnel donné, tel qu’il se le représente psychiquement. À partir du concept de holding des sujets accompagnés, j’entends la capacité de certain.e.s professionnel.le.s d’induire dans leurs pratiques des espace-temps qui suspendent les demandes scolaires et les repères institutionnels, voire personnels, et qui sont susceptibles de donner forme à l’expérience émotionnelle des élèves. Sous cette condition fragile de holding, il m’a semblé que nous sommes amenés à répéter, au sens psychanalytique du terme, notre histoire et à la réparer dans la relation avec autrui, avec le groupe, avec l’institution. Le concept de la « parentalité soignante », tel qu’il a été théorisé et transposé par Albert Ciccone dans les métiers du soin, de l’éducation et du social, m’a particulièrement aidé à penser ces mécanismes psychiques. Pour pousser la réflexion plus loin, je risque l’hypothèse selon laquelle ces deux mouvements (répétition et réparation) peuvent aussi se dialectiser dans l’action, en constituant le noyau d’un accompagnement pédagogique et éducatif « suffisamment bon » en termes winnicottiens.

 

Au sein du Centre de recherche en éducation et formation (Cref), je travaille sur le rapport des professionnels à l’inclusion scolaire et à l’accompagnement éthique et groupal des sujets. Les processus psychiques sous-jacents, décrits plus haut, suscitent des questionnements en lien étroit avec les thématiques de l’équipe « Savoir, rapport au savoir et processus de transmission ». Mes travaux tentent de saisir ce qui est psychiquement transmis dans les différentes formes d’accompagnement éducatif et formatif, en contribuant à l’étayage de l’hypothèse selon laquelle la vulnérabilité de la personne accompagnée peut résonner avec celle du/de la professionnel.le. Pour ce/cette dernier/ère, l’enjeu clinique consiste, à mes yeux, à continuer à porter son attention sur la fragilité d’autrui, tout en restant à l’écoute de ses propres échos. Par ce biais, les dispositifs cliniques de formation peuvent être propices à la subjectivation des émotions et des affects qui palpent dans le cadre des pratiques professionnelles. Il en découle un effet trans/formatif qui peut être théorisé à travers la littérature scientifique d’une orientation psychanalytique, tout en suscitant une réflexion éthique profonde.


Journal articles4 documents

  • Konstantinos Markakis. Representable forms of the professional experience in adapted teaching for pupils with mental disabilities in France: A single encounter analysis. Psychoanalysis, Culture and Society, Palgrave Macmillan, 2021, ⟨10.1057/s41282-021-00211-x⟩. ⟨hal-03178664⟩
  • Konstantinos Markakis. Faire une demande d'un entretien clinique de recherche à un•e professionnel•le de l'éducation Analyse de la construction d'un espace psychique. Cliopsy, CREF, 2020. ⟨hal-03178666⟩
  • Konstantinos Markakis. La "parentalité soignante" dans un "ailleurs".. VST - Vie sociale et traitements, ERES, 2019. ⟨hal-02446629⟩
  • Françoise Hatchuel, Eric Chauvier, Elodie Kerrien, Konstantinos Markakis. O aluno estranho, entre reflexividade e atribuiçao ?. Estilos da Clinica, 'Instituto de Psicologia de l'Universidade de São Paulo / Laboratorio de Estudos e Pesquisas Psicanalíticas e Educacionais sobre a infância, 2016. ⟨hal-01410886⟩

Conference papers8 documents

  • Konstantinos Markakis. La représentabilité de la dialectique entre répétition et réparation chez les coordonnateurs d’Ulis. 4e colloque franco-latino-américain de recherche sur le handicap, Jun 2021, Laval, Canada. ⟨hal-03256571⟩
  • Konstantinos Markakis. Écrire-rêver les pratiques professionnelles des coordonnateurs d’Ulis ou comment penser l’« inrêvé » de l’acte professionnel. 5e Colloque doctoral international de l’éducation et de la formation, Oct 2020, Nantes - à distance, France. ⟨hal-03184882⟩
  • Konstantinos Markakis. Contenir l’étrange ou comment penser l’expérience du métier de coordonnateur/trice d’Ulis.. Congrès d’actualité de la clinique dans le champ de l’éducation et de la formation. Education, formation et psychanalyse : une insistante actualité. , May 2017, Paris, France. ⟨hal-01655444⟩
  • Konstantinos Markakis. Coordinating a unit for pupils with special needs in an ordinary school establishment. Structural stability and strangeness. . Psychoanalysis and education: creativity in the psychoanalytic process and in lifelong learning. , Nov 2017, Canterbury, United Kingdom. ⟨hal-01655440⟩
  • Konstantinos Markakis. Seul-e face à l’étrange. 57e Congrès de la Société Française de la psychologie Liens et interactions, bien être et vulnérabilité : questions actuelles., Sep 2016, Nanterre, France. ⟨hal-01655447⟩
  • Konstantinos Markakis. La solitude, un sentiment enveloppant pour penser l’étrange. Actualité de la recherche en éducation et en formation. A quelle question cherchons-nous réponse ?, Jul 2016, Mons, Belgium. ⟨hal-01655452⟩
  • Konstantinos Markakis. Clinique du rapport à l’étrange : mise en scène du corps et mise en sens des situations pédagogiques. Colloque internationale en Sciences de l’éducation Adolescence contemporaine et environnement incertain, Jun 2015, Amiens, France. ⟨hal-01655455⟩
  • Konstantinos Markakis, Elodie Kerrien. Etrangeté et construction du rapport à la psychanalyse. . Cliopsy, Apr 2013, Saint Denis, France. ⟨hal-01376139⟩

Book sections1 document

  • Konstantinos Markakis. Handicap. Vandevelde-Rougale Agnès; Fugier Pascal. Dictionnaire de sociologique clinique, Erès, 2019. ⟨hal-01656678⟩