Skip to Main content
Number of documents

43

Curriculum Vitae - Katalin Kovács (Université de Szeged, Hongrie)


 

Curriculum vitae

 

Katalin Kovács, maître de conférences HdR

 

 

PhD (2001, Paris)

 

Habilitation (2013, Szeged)

 

Courriel: kovacsk@lit.u-szeged.hu

 

 

 

1.     Formations, études

 

03. 2013

Habilitation à diriger des recherches (Université de Szeged)

01. 2001

Soutenance de thèse à la Sorbonne Nouvelle Paris 3 (« L’expression des passions et la hiérarchie des genres dans la pensée picturale de Diderot et de ses prédécesseurs ») ; mention « Très honorable avec félicitations du jury »

1996-1999

Études doctorales en formation co-tutelle, parallèlement à l’Université de Szeged et à la Sorbonne Nouvelle Paris III (directeurs: René Démoris et Olga Penke)

1995-1996

Études de DEA à la Sorbonne Nouvelle Paris 3 (directeur de recherches : René Démoris ; sujet : La hiérarchie des genres picturaux selon Diderot ; mention « très bien »)

1990-1995

Études à l’Université József Attila, Faculté des Lettres (Szeged) ; Spécialités : Langue et Littérature françaises et allemandes

Diplômes : Langue et Littérature françaises ;  Langue et Littérature allemandes

 

2.     Travail – enseignement

 

2009-

Maître de conférences au Département de Français de l’Université de Szeged

2003-2009

Maître-assistant au Département de Français de l’Université de Szeged

2000-2003

Assistante au Département de Français de l’Université de Szeged


 

Enseignement assuré: Stylistique littéraire (BA) ; Histoire de l’art français (BA) ; Littérature française du XIXe siècle (BA) ; Littérature française du XVIIIe siècle (BA) ; Poésie de la Renaissance (BA) ; Tendances générales de la littérature et de l’histoire des idées (MA) ; Théorie de l’art français aux XVIIe et XVIIIe siècles (MA) ; Interventions au programme de la formation doctorale (au sujet de l’esthétique et de la théorie de l’art des XVIe-XIXe siècles)

 

 

 

Champs de recherches: esthétique et philosophie de l’art, réflexion picturale française des XVIIe et XVIIIe siècles

 

 

 

Bourses d’études / séjours à l’étranger :

 

¤ 2016              Échange de mobilité enseignant (Erasmus), Université Bordeaux Montaigne, 1 semaine

 

¤ 2016              Bourse du Gouvernement de l’État Slovaque, à  l’Institut de Philosophie de l’Académie des Sciences de Bratislava, 1 mois

 

¤ 2013              Bourse de l’Institut de Philosophie de l’Académie des Sciences de Bratislava, Bratislava (Slovaquie), 1 semaine

 

¤ 2010             Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, 1 semaine

 

¤ 2004             Échange de mobilité enseignant (Erasmus), Université Paris 8, 1 semaine

 

¤ 1999-2000      Bourse de la Fondation Soros, 1 an

 

¤ 1996-1999      Bourse du Gouvernement Français, études doctorales, Paris, 3 fois 6 mois

 

¤ 1995-96         Bourse du Gouvernement Français, études de DEA, Paris, 1 an

 

¤ 1993 Bourse TEMPUS à la Sorbonne Nouvelle Paris III, 6 mois

 

¤ 1992 Bourse DAAD à Radebeul (Allemagne), 1 mois

 

 

 

Coopération nationale et internationale

 

  • Membre du groupe de recherche Polart (« Poétique et politique de l’art »), constitué avant tout des enseignants de l’Université Paris 8
  • Membre de la Société Hongroise du Dix-Huitième siècle
  • Membre fondateur du Centre de recherches « Lumières Franco-Hongroises » de l’Université de Szeged
  • Membre associé du Centre de recherchesCEREC (Centre de Recherches sur l’Europe Classique: XVIIe et XVIIIe siècles) de l’Université Bordeaux Montaigne (directrice du centre : Myriam Tsimbidy)
  • Correspondante hongroise de la revue internationale Diderot Studies
  • Responsable de la mobilité ERASMUS avec l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3
  • Responsable du programme de recherche bilatéral avec l’Institut de Philosophie de l’Académie des Sciences de Bratislava
  • Membre fondateur du Centre de recherches « ANIMALIA » de l’Université de Szeged

 

 

 

Organisation de colloques:

 

2015    co-organisation du colloque international « Le singe aux XVIIe et XVIIIe siècles. Figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique » à Bordeaux, avec Florence Boulerie (actes à paraître en 2017, à Paris)

 

2011        participation à l’organisation du colloque international « Terror(ism) and Aesthetics », organisateur principal : György Fogarasi (Szeged, Département de Littérature Comparée)

 

2009     co-organisation du colloque « A tudom-is-én-micsoda fogalma » [La notion du je-ne-sais-quoi] à Szeged, avec Endre Szécsényi (actes publiés en 2010, chez L’Harmattan Budapest)

 

2004     participation à l’organisation du colloque « Les genres en transition » à Szeged (actes publiés chez JATEPress, à Szeged)

 

 

 

Rédactions, co-rédactions :

 

2017   le 6e tome du recueil d’études « Lumières – Enlightenment – Aufklärung » 

 

2014   un recueil d’études à l’hommage de Sándor Albert

 

2013   le 2nd tome du recueil d’études « Lumières – Enlightenment – Aufklärung » ; numéro thématique : « Traduire Diderot »

 

2012   le 1er tome du recueil d’études « Lumières – Enlightenment – Aufklärung » (en hongrois)

 

2010   recueil d’études A tudom-is-én-micsoda fogalma. (Források és tanulmányok)[Le concept du je-ne-sais-quoi. Sources et études]avec Endre Szécsényi

 

2008   un recueil d’études à l’hommage de Miklós Pálfy

 

2007   un recueil d’études à l’hommage d’Olga Penke

 

1996-    les actes du Département d’Études Françaises (8 volumes du recueil Acta Romanica)

 

 

 

Participation aux colloques : intervention à 40 colloques nationaux et internationaux (Autriche, Belgique, France, Roumanie, Slovaquie, Tchéquie)

 

 

Connaissance de langues étrangères : français, allemand (C1), anglais (B1-2), italien (notions de base)

 

 

 

Liste des publications : 5 livres, 70 études dans des recueils d’études, journaux et revues (en français et en hongrois), 20 comptes rendus et recensions (en français et en hongrois), 4 traductions de courts textes, 1 recueil de textes de fiction (nouvelles)

 

 

Ouvrages: (*les publications paraissent, à partir de 1010, sous le nom de Katalin Bartha-Kovács)

 

Le singe aux XVIIe et XVIIIe siècles. Figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique, sous la dir. de Florence Boulerie et Katalin Bartha-Kovács, Paris, Hermann, 2019, coll. „République des Lettres : Symposiums”, 488 p ill.

 

Diderot et Watteau. Vers une poétique de l’image au XVIIIe siècle, Paris, L’Harmattan, 2019, coll. « Ouverture philosophique : esthétique », 249 p.

 

A tudom-is-én-micsoda fogalma. (Források és tanulmányok)[Le concept du je-ne-sais-quoi. Sources et études], éd. K. Bartha-Kovács et E. Szécsényi, Budapest, L’Harmattan, 2010. [co-rédaction, étude et traductions]

 

A csend alakzatai a festészetben [Figures du silence en peinture], Budapest, L’Harmattan, 2010.

 

A szenvedélyek kifejezése és a műfajok hierarchiája. A francia festészetelméleti gondolkodás kezdetei[L’expression des passions et la hiérarchie des genres. Les débuts de la réflexion picturale en France], Budapest, Eötvös Kiadó, 2004.

 

L’expression des passions dans la pensée picturale de Diderot et de ses prédécesseurs, Szeged, JatePress, 2003 (153 p.)

 

L’expression des passions et la hiérarchie des genres picturaux dans la pensée picturale de Diderot et de ses prédécesseurs, Lille, Presses Universitaires de Septentrion (Thèse à la carte), 2002.

 

 

 

Liste des principales publications (15) :

 

« Système des sentiments" et "langage du cœur" dans le discours sur l’art français du XVIIIe siècle », L’esprit de système au XVIIIe siècle, éd. Sophie Marchand et Élise Pavy-Guilbert, Paris, Hermann, "Les collections de la République des lettres", 2017, p. 215-227.

 

« Le sentiment, l’invisible de la peinture à l’épreuve du visible : le colorisme de Delacroix à travers la critique d’art de Baudelaire », éd. R. Karul et A. Tureková, Ostium. Revue des sciences humaines („L’invisible et le visible”), Bratislava, 2015/2, p. 109-120.

 

            http://www.ostium.sk/sk/le-sentiment-linvisible-de-la-peinture-a-lepreuve-du-visible-le-colorisme-de-delacroix-a-travers-la-critique-dart-de-baudelaire/

 

« Au rythme de la danse », in Watteau au confluent des arts. Esthétiques de la grâce, éd. C. Rauseo – V. Toutain-Quittelier, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, Coll. « Art & Société », 2014, p. 213-223.

 

« Visszaadható-e Diderot stílusa magyarul? Diderot Szalonjainak fordítási nehézségeiről » [Peut-on rendre en hongrois le style de Diderot ? Sur quelques difficultés de la traduction des Salons de Diderot], Magyar Tudomány, 2013/11, p. 1349-1357.

 

            http://www.matud.iif.hu/2013/11/11.htm

 

« La notion de la manière dans le discours sur l’art français du XVIIIe siècle : la "manière inimitable" de Watteau », La Licorne, n° 102, éd. A. Bernadet et G. Dessons, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 117-134.

 

« Loupe à la main : la construction médiatique de l’amateur, littérateur d’un genre nouveau au XVIIIe siècle », in La médiatisation du littéraire dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles, éd. F. Boulerie, Tübingen, Narr Verlag, coll. "Biblio 17", 2013, p. 187-202.

 

« Les critiques d’art, "mauvais spectateurs" des tableaux au XVIIIe siècle ? », in Iudicium Indoctum. Études sur la réception des œuvres du point de vue de leur appréciation, éd. P. Hummel, Paris, Editions Philologicum (Coll. "Philologicum)", 2012, p. 77-93.

 

« Esthétique du sentiment et langage affectif : quelques aspects de la réflexion esthétique de Du Bos », in Archiwum Historii Filozofii Myśli Społecznej (Archive of the History of Philosophy and Social Though), 2012, vol. 57 (Supplement) éd. R. Smoczyński – W. Starzyński, p. 165-178.

 

« Le langage du silence : la peinture de Chardin dans les écrits sur l’art français du XVIIIe siècle », Loxias 33 « Qu’il parle maintenant ou se taise à jamais... » Les effets du silence dans le processus de création 2 (Mise en art du silence) mis en ligne le 15 juin 2011, URL : http://revel.unice.fr/loxias/index.html?id=6743.

 

« A burke-i fenséges fogalma a francia szenvedélyelméletek tükrében » [« La notion du sublime selon Burke à la lumière des théories des passions françaises], in Edmund Burke esztétikája és az európai felvilágosodás [L’esthétique d’Edmund Burke et les Lumières européennes], éd. F.Horkay Hörcher et M. Szilágyi, Budapest, Ráció Kiadó, 2011, p. 15-26.

 

« Le silence comme présence : représentations du Vide dans la peinture de paysage chinoise », Revue d’Etudes Françaises (Silence, absence, les formes du non-dit), éd. A. Ádám, Budapest, 2009, p. 23-30.

 

         http://cief.elte.hu/numero-14/numero-14/katalin-kovacs

 

 « La couleur et le sentiment de la chair dans les premiers Salons de Diderot », Diderot Studies, Genève, Droz, n° 30, 2008, p. 125-141.

 

« A »szenvedély arca« a XVII. századi francia festészetelméleti gondolkodásban: Le Brun Értekezéseés művének hatása » ["Le visage de la passion" dans la pensée picturale du XVIIe siècle : le Traité de Le Brun et ses effets], in « Természeted az arcodon ». A fiziognómia története az ókortól a XVII. századig [« Ta nature sur ton visage : L’histoire de la physiognomonie de l’Antiquité au XVIIe siècle], 2. vol., éd. É. Vígh, Szeged, JATEPress, 2006, p. 415-423.

 

« La réticence dans les Salons de Diderot », La Licorne, n° 68, éd. L. Louvel et C. Rannoux, Presses Universitaires de Rennes, 2004, p. 256-275.

 

« La naissance d’un genre littéraire : la critique d’art au XVIIIe siècle », in Théories et débats esthétiques au dix-huitième siècle, éd. É. Décultot et M. Ledbury, Paris, Honoré Champion, 2001, p. 211-232.

 

 

 

 

 


Journal articles15 documents

  • Katalin Bartha-Kovács. Écrire en peintre : langages artistiques et vision picturale dans quelques romans de Cocteau. La Revue des Lettres modernes. Série Jean Cocteau, Classiques Garnier, 2018, Création et Intermédialité. Jean Cocteau (8), pp.57-74. ⟨hal-02637025⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. LES SINGES DE WATTEAU. Ostium : Internetový časopis pre humanitné vedy, Trnavskej univerzity - Filozofickej fakulty, 2018, p. 50-61. ⟨hal-02737109⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Compte rendu de: BENHAMOU, Reed, Charles-Joseph Natoire and the Académie de France in Rome. A re-evaluation, Oxford, Voltaire Foundation, 2015. Studi francesi, Rosenberg & Sellier, 2016, pp.330. ⟨hal-03083149⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Images du rȇve des Lumiȇres : Watteau et Fragonard. Ostium : Internetový časopis pre humanitné vedy, Trnavskej univerzity - Filozofickej fakulty, 2016, pp.65-78. ⟨hal-02737170⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le sentiment, l’invisible de la peinture à l’épreuve du visible : le colorisme de Delacroix à travers la critique d’art de Baudelaire. Ostium : Internetový časopis pre humanitné vedy, Trnavskej univerzity - Filozofickej fakulty, 2015. ⟨hal-02612063⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le neveu de Rameau au miroir de sa réception hongroise: de l’interprétation philologique à une approche satirique. Diderot Studies, Droz, 2015, XXXV, pp.377-394. ⟨hal-02612065⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Visszaadható-e Diderot stílusa magyarul ? Diderot Szalonjainak fordítási nehézségeirol. Magyar Tudomány, Akaprint, 2013, 300 (11), pp.1349-1357. ⟨hal-02016206⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Pojem intímneho v maliarstve 17. storočia : Poussinove autoportréty a Vermeerove žánrové výjavy. Filozofia: časopis Filozofického ústavu Slovenskej akadémie vied, Filozofický ústav SAV, 2013, pp.144--156. ⟨hal-01984118⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Esthétique du sentiment et langage affectif : quelques aspects de la réflexion esthétique de Du Bos. Archiwum historii filozofii i myśli społecznej, Warszawa Instytut Filozofii i Socjologii Polskiej Akademii Nauk 1957-, 2012, 57, pp.165-178. ⟨hal-02016203⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Watteau artiste mélancolique et étranger à son temps ?. Romanica Olomucensia, Univerzita Palackého v Olomouci = Department of Romance Studies, Faculty of Arts, Palacký University 2012, 24, pp.17-27. ⟨hal-01963383⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le langage du silence : la peinture de Chardin dans les écrits sur l’art français du XVIIIe siècle. Loxias, CTEL (Centre Transdisciplinaire d'Epistémologie de la Littérature), 2011, 33. ⟨hal-02016205⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. L’écriture des ruines au XVIIIe siècle : vestiges et vertige. Verbum: Analecta Neolatina, Akadémiai Kiadó / Pázmány Péter Catholic University Faculty of Humanities and Social Sciences, 2010, XII (2), pp.269-278. ⟨hal-02016204⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Vanitatum vanitas : a festészet és az érzékek. Acta universitatis szegediensis de Attila József nominatae. Acta antiqua et archaeologica, József Attila Tudományegyetem (Szeged), 2010, Supplementum XIII. Corollarium. Tanulmányok a 65 éves Tar Ibolya tiszteletére, pp.17--22. ⟨hal-01984117⟩
  • Katalin Kovács. La figure de l’amateur au XVIIIe siècle : l’amateur et la critique d’art. Acta Universitatis Szegediensis de Attila József Nominatae : Acta Romanica, French Department University of Szeged, 2009, XXVI, pp.81-91. ⟨hal-01963381⟩
  • Katalin Kovács. Le silence comme présence : représentations du Vide dans la peinture de paysage chinoise. Revue d'études françaises, Centre Interuniversitaire d’Études Françaises / Université Eötvös Loránd / ELTE BTK Fr. Tansz, 2009, pp.23-30. ⟨hal-02016187⟩

Conference papers6 documents

  • Katalin Bartha-Kovács. Comparaison de deux peintres de la « nature silencieuse » du XVIIe siècle : Sébastien Stoskopff et Louise Moillon. Comparaison(s), Ramona Malita, Mar 2019, Timisoara, Roumanie. pp.87-89. ⟨hal-02613189⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. « Devenir le plus grand peintre de plein air du monde, plus grand que Raphaël » : l'art visionnaire de Csontváry. Homme nouveau, homme ancien. Autour des figures émergentes et disparaissantes de l’humain, Jul 2018, Banska Stiavnica, Slovaquie. ⟨hal-02613194⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le silence et la peinture. Silence(s), Ioana Marcu, Andreea Gheorghiu, Ramona Maliţa, Dana Ungureanu, Mar 2017, Timisoara, Roumanie. p. 45-52. ⟨hal-02993454⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. « Entre l’ouverture et la fermeture : réflexions sur l’intime à propos des dessins à la fenêtre de Caspar David Friedrich ». L’Intime de l’Antiquité à nos jours 1 : Espaces de l’intime, Géraldine Puccini, Oct 2016, Bordeaux, France. ⟨hal-02613191⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le charme et la grâce : le motif de l’escarpolette dans la peinture de Watteau et de Fragonard. Le Charme à l’Antiquité à nos jours, Géraldine Puccini, Mar 2016, Bordeaux, France. pp.85-96. ⟨hal-02636491⟩
  • Katalin Kovács. Le naturel et le maniéré dans la théorie picturale française des XVIIe et XVIIIe siècles. La XXIIe Université d’été de l’Association Jan Hus, Jul 2013, Ceské Budejovice, République tchèque. ⟨hal-02612064⟩

Books2 documents

  • Katalin Bartha-Kovács. Diderot et Watteau. Vers une poétique de l’image au XVIIIe siècle, Paris, L’Harmattan, 2019, coll. « Ouverture philosophique : esthétique », ISBN : 978-2-343-17908-7 (249 p.). 2019. ⟨hal-02596809⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. A csend alakzatai a festészetben - Francia festészetelmélet a XVII-XVIII. században. L’Harmattan, 2010. ⟨hal-01999209⟩

Book sections20 documents

  • Katalin Bartha-Kovács. La légèreté du pinceau : la manière de Watteau et de Chardin. Arnaud Bernadet, Olivier Kachler, Chloé Laplantine. L’Utopie de l’art. Mélanges offerts à Gérard Dessons, 457, Classiques Garnier, pp.436-447, 2020, Coll. "Rencontres", ⟨10.15122/isbn.978-2-406-08963-6.p.0435⟩. ⟨hal-02993288⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Entre l’ouverture et la fermeture : réflexions sur l’intime à propos des dessins à la fenêtre de Caspar David Friedrich. Géraldine Puccini. L'Intime de l'Antiquité à nos jours, 1 Espaces de l'intime, Presses Universitaires de Bordeaux, pp.245-258, 2019, Eidôlon. ⟨hal-03027173⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. « Au-delà de l’exotisme : singes et perroquets au XVIIIe siècle ». Le singe aux XVIIe et XVIIIe siècles. Figure de l’art, personnage littéraire et curiosité scientifique, éd. par Florence Boulerie et Katalin Bartha-Kovács, Paris, Hermann, coll. « République des Lettres : Symposiums », p. 135-147., 2019. ⟨hal-02613197⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. « Esthétique et critique du goût. Réflexions sur le discours sur l’art français du XVIIIe siècle ». Dispositifs & Transferts. Littératures et cultures en large et en travers, éd. par Timea Gyimesi et Enikő Szabolcs, Szeged, JATEPress, p. 13-26., 2019. ⟨hal-02613198⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. « Egy XVII. századi francia kísérlet az érzelmek ikonográfiai osztályozására: Charles Le Brun ». Az érzelmek története. Rendi társadalom – polgári társadalom 31, szerk. Lukács Anikó – Tóth Árpád, Budapest, Hajnal István Kör – Társadalomtudományi Egyesület, p. 11-22. ISBN 978-963-89463-7-9., 2019. ⟨hal-02613196⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Egy 17. századi proto-állatszemiotikai modell: Charles Le Brun fiziognómiáról szóló előadása. Éva Szirmai; Szergej Tóth; Edit Újvári. Állati jelek, képek és terek, Szegedi Egyetemi Kiadó – Juhász Gyula Felsőoktatási Kiadó, pp.163-173, 2018, 978-6135-5946-01. ⟨hal-02636733⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. La représentation picturale de la parole empêchée au XVIIe siècle : les "nuits" de Georges de La Tour. Danièle James-Raoul, Peter Kuon, Élisabeth Magne, Sabine Forero Mendoza. La parole empêchée, Narr Francke Attempto Verlag, pp.419-430, 2017, 978-3-8233-8127-3. ⟨hal-03083146⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. "Système des sentiments" et "langage du cœur" dans le discours sur l’art français du XVIIIe siècle. Sophie Marchand et Élise Pavy-Guilbert. L’esprit de système au XVIIIe siècle, pp.215-227, 2017. ⟨hal-02993510⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Le silence et la peinture. Andreea Gheorghiu; Ioana Marcu; Ramona Maliţa; Dana Ungureanu. Agapes francophones 2017: étude de lettres francophones : actes du XIII-e Colloque International d'Études Francophones (CIEFT 2017) "Silence(s)", JATE Press, pp.45-52, 2017. ⟨hal-03034115⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. ″Paysages de rêve″ au XVIIIe siècle. Vernet et Robert à la lumière de la critique d’art de Diderot. Anikó Ádám, Anikó Radvánszky & François Soulages. L’homme qui rêve, Coll. « Eidos », Série RETINA, L'Harmattan, pp.63-72, 2015, 978-2-343-08041-3. ⟨hal-02612067⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Comment traduire le style de Diderot critique d’art ?. Traduire Diderot, II, JATEPress, pp.39-47, 2013, Felvilágosodás-Lumières-Enlightenment-Aufklärung. ⟨hal-01963380⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. A szatíra műfaja a festészetben : Louis Maeterlinck flamand festészetről szóló írásának elemzése. Ferenczi, Attila and Hajdu, Péter. Közelítések a szatírához. Narratív párbeszédek, L'Harmattan, pp.139--150, 2013, 978-963-236-714-9. ⟨hal-01999175⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. La notion de la manière dans le discours sur l’art français du XVIIIe siècle : la « manière inimitable » de Watteau. Dessons, Gérard and Bernadet, Arnaud. Une histoire de la manière, Presses universitaires de Rennes, pp.117--134, 2013, La Licorne, 978-2-7535-2102-5. ⟨hal-01999192⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. La représentation des sens dans la peinture française du XVIIe siècle : la Vanité aux cinq sens. Puccini-Delbey, Géraldine. Le débat des cinq sens de l'Antiquité à nos jours, Presses Universitaires de Bordeaux, pp.303--316, 2013, Eidôlon, 979-10-91052-09-2. ⟨hal-01999223⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Denis Diderot, „A Vernet-séta” (1767). Diderot – esztétika, politika, filozófia, L’Harmattan / Szegedi Tudományegyetem Filozófiai Tanszék, pp.15--21 et 27--36, 2013, Rezonőr. ⟨hal-01999233⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Melankólia és mesterkéltség : Watteau megítélése a XVIII. században [=Mélancolie et manière : la considération de Watteau au XVIIIe siècle]. Felvilágosodás-Lumières-Enlightenment-Aufklärung : Képek, szövegek, olvasatok [=Images, textes, lectures], I, JATEPress, pp.13-25, 2012, Felvilágosodás-Lumières-Enlightenment-Aufklärung. ⟨hal-01963382⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. Les critiques d’art, « mauvais spectateurs » des tableaux au XVIIIe siècle ? ». Hummel-Israel, Pascale. « Iudicium indoctum » : études sur la réception des oeuvres du point de vue de leur appréciation, Philologicum, pp.77--93, 2012, 978-2-917741-21-4. ⟨hal-01999234⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. A burke-i fenséges fogalma a francia szenvedélyelméletek tükrében. Horkay Hörcher, Ferenc and Szilágyi, Márton. Edmund Burke esztétikája és az európai felvilágosodás, Ráció Kiadó, pp.15--26, 2011. ⟨hal-01999230⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. A kellem, a báj és a tudom-is-én-micsoda a francia festészetben. Kovács, Katalin and Szécsényi, Endre. A tudom-is-én-micsoda fogalma - Források és tanulmányok, L’Harmattan, pp.141--150, 2010. ⟨hal-01999231⟩
  • Katalin Bartha-Kovács. André Félibien, « A szépségről és a kellemről » (1666). Kovács, Katalin and Szécsényi, Endre. A tudom-is-én-micsoda fogalma - Források és tanulmányok, L’Harmattan, pp.11--13, 2010. ⟨hal-01999232⟩