Widget extérieur

Download bibliography

Identifiants chercheur

Nombre de documents

16

Hervé Andrès


Ingénieur d’études au CNRS, responsable de la médiation scientifique, de la communication, de la valorisation, et docteur en sciences juridiques et politiques.

Contact : herve.andres@unice.fr

Hervé Andrès est docteur en sciences politiques, ingénieur d’études au CNRS, responsable de la médiation scientifique, de la communication du laboratoire, de la valorisation, responsable du site de l’Urmis, de blogs et de différents colloques Urmis sur sciencesconf.org, secrétaire de rédaction de la revue les Cahiers de l’Urmis, et correspondant formation. Il est membre élu du Conseil de laboratoire de l’Urmis.

  • Développement d’une plateforme numérique de formation et de diffusion de l’information scientifique vers les pays du Sud visant à la mutualisation des connaissances, des enseignements, des méthodologies et des cultures scientifiques.
  • Coordination de l’équipe chargée de la Fête de la science (activités ludiques et pédagogiques visant à faire connaître la démarche scientifique, les sciences de l’homme et de la société et les résultats des recherches menées au sein du laboratoire. Développement d’opérations de médiation en direction du public lycéen basées sur le programme scolaire.
  • Développement d’expositions thématiques (sur la recherche sur les migrations et les relations interethniques, sur le recours à la main d’œuvre immigrée dans la production des fraises en Andalousie, sur le métissage afro/indien/européen au Mexique, sur l’histoire de l’immigration dans les Alpes-Maritimes...).
  • Projet de production d’un webdocumentaire sur la sociohistoire des recherches sur les relations interethniques en France, et de films sur des recherches en cours au sein du laboratoire (sur les migrants catégorisés comme "Roms" de la région de Nice et sur le "son Jarocho" en Europe).
  • Développement de la vidéo et du documentaire comme outil de diversification de la médiation scientifique et réflexion sur le rôle de l’image dans la recherche en sciences sociales.
  • Plan de formation d’unité (équipe de Nice), mise à jour annuelle.
  • Développement et mise en oeuvre de projets de formation à distance, destinés notamment aux publics du Sud.
  • Règlement intérieur de l’unité (coordination de la rédaction).
  • Livret d’accueil des doctorants de l’unité (Nice).

Docteur en science politique

Doctorat de sciences juridiques et politiques sur "Le droit de vote des étrangers, état des lieux et fondements théoriques", réalisée sous la direction de Mme Monique Chemillier-Gendreau, université Paris 7 Denis Diderot, 2007, mention très honorable, avec les félicitations à l’unanimité.

Composition du jury :
  • Marie-Claire CALOZ-TSCHOPP, Maître d’enseignement et de recherches à l’université de Genève,
  • Catherine WIHTOL DE WENDEN, Directrice de recherches au CNRS,
  • Monique CHEMILLIER-GENDREAU, Professeur émérite à l’université Paris 7,
  • Nathalie FERRE, Maître de conférences à l’université Paris 13,
  • Alain MORICE, Chargé de recherches au CNRS,
  • Etienne TASSIN, Professeur à l’université Paris 7

La thèse est consultable en ligne à l’adresse suivante : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00130445

Résumé

Cette thèse propose une étude des données (sociodémographiques, juridiques et politiques) et une réflexion sur les enjeux théoriques fondamentaux du problème du droit de vote des étrangers. La recherche est principalement centrée sur la France, mais une étude de l’état de la question dans le monde montre qu’au moins un tiers des États ont des dispositions constitutionnelles ou législatives ouvrant le droit de vote à des étrangers, et que cette pratique ne peut donc plus être considérée comme exceptionnelle. Néanmoins, les limitations de cette pratique montrent également la résistance du paradigme « classique » réservant le droit de vote aux ressortissants de l’État. L’étude détaillée du droit français, de ses contradictions internes, et des débats constitutionnels soulevés montre que les enjeux fondamentaux sont de nature politique. Les termes du débat politique sont analysés selon une approche historique, une étude des arguments et celle d’un corpus de presse. Un regard comparatif est également porté sur le débat en cours aux États-Unis et pointe notamment les différences entre la revendication de déconnexion de la citoyenneté et de la nationalité (en France) et celle de la déconnexion du droit de vote de la citizenship aux États-Unis.

L’interprétation théorique pose les enjeux fondamentaux du problème, à partir de la dialectique citoyenneté / nationalité, comme nœud symptomatique de redéfinition de la démocratie vis-à-vis du principe de souveraineté. Ce qui est en question, c’est la conception de la communauté politique, non seulement dans ses frontières, mais dans sa définition même. La perspective de fonder la citoyenneté à partir de la résidence est ainsi étudiée et critiquée dans ses enjeux théoriques fondamentaux. L’intégration européenne est notamment proposée comme champ de redéfinition de la démocratie par-delà les Etats. Ainsi, dépassant les problématiques classiques de l’intégration des immigrés en Europe, la question du droit de vote des étrangers est proposée comme un point névralgique, parmi d’autres, des redéfinitions postmodernes de la démocratie.

Intérêts de recherche
  • Droit de vote des étrangers, citoyenneté et nationalité, démocratie et souveraineté
  • Intérêts et apories de la citoyenneté de résidence
  • Politique d’immigration et démocratie
  • Sport, nationalité et identité


Chapitre d'ouvrage1 document

  • Hervé Andres. Les enjeux sportifs, juridiques et politiques de la binationalité dans le sport. Perrin Delphine. La plurinationalité en Méditerranée occidentale : Politiques, pratiques et vécus, Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman, IREMAM, 2016, Livres de l'Iremam, 9782821877467. <http://books.openedition.org/iremam/3600>. <halshs-01168145v3>

Article dans une revue8 documents

  • Hervé Andres. Tendance(s) mondiale(s). Hommes et Libertés, 2013, pp.42-44. <halshs-00836348>
  • Hervé Andres. Le droit de vote des résidents étrangers est-il une compensation à une fermeture de la nationalité ? Le bilan des expériences européennes. Migrations Société, CIEMI, 2013, 25 (146), pp.103-115. <halshs-00836339>
  • Hervé Andres. Droit de vote des étrangers en Espagne : avancées et limites du principe de réciprocité.. Migrations Société, CIEMI, 2012, 24 (140), pp.299-305. <halshs-00836399>
  • Hervé Andres. Droit de vote des étrangers, l'Arlésienne . Plein Droit, GISTI, 2012, Des familles indésirables, pp.27-30. <http://www.cairn.info/revue-plein-droit-2012-4-page-27.htm>. <10.3917/pld.095.0027>. <halshs-00756717v2>
  • Hervé Andres. Droit de vote : de l'exclusion des indigènes colonisés à celle des immigrés [Asylon(s) 2008]. Asylon(s), réseau scientifique TERRA (Travaux, Études, Recherches sur les Réfugiés et l’Asile), 2008, pp.7. <http://www.reseau-terra.eu/article733.html>. <halshs-00281063>
  • Hervé Andres. Les enjeux théoriques du droit de vote des étrangers : la démocratie contre la souveraineté. Migrations Société, CIEMI, 2007, 19 (114), pp.47-64. <halshs-00189683>
  • Hervé Andres. Le droit de vote des étrangers : une utopie déjà réalisée sur les cinq continents. Migrations Société, CIEMI, 2007, 19 (114), pp.65-81. <halshs-00189681>
  • Hervé Andres. La citoyenneté et l'intégration au révélateur du droit de vote (Pro-Asile 2003). FTA_pro_asile_2003, France Terre d'Asile, 2003, pp.35-37. <halshs-00006234v2>

Communication dans un congrès2 documents

  • Hervé Andres. Les problèmes éthiques de la nationalité dans le sport : Communication au colloque Ethique et sport en Europe, Université Rennes II, 15-17/04/2009. Colloque international Ethique et sport en Europe, Université Rennes II, Apr 2009, Rennes, France. <halshs-00389324v2>
  • Hervé Andres. Le droit de vote des étrangers en Europe (communication Séville février 2007) : Communication au colloque "Politiques européennes d'immigration", Institut d'études et de recherche Europe Méditeranée, Fundacion Tres Culturas, 15-16/02/07. IEREM. Politiques européennes d'immigration, Feb 2007, Séville, Espagne. 2008. <halshs-00131690>

Autre publication3 documents

  • Hervé Andres. Political participation and voting rights of foreign residents in France: a policy brief. http://www.migrationeducation.org/50.1.html?&rid=128&cHash=8203ee3d83. 2009, Migration Citizenship Education. <halshs-00345059>
  • Hervé Andres. La participación de los extranjeros en política : el derecho al voto (Dialogos, 6, Madrid, 2006): Boletin del Observatorio de las Migraciones y de la Convivencia Intercultural de la Ciudad de Madrid. derecho de voto de los extranjeros. 2006. <halshs-00131693>
  • Hervé Andres. Droit de vote des étrangers : Eléments pour un vrai débat (Planeterre 2004). droit de vote des étrangers. 2004. <halshs-00006232v2>

Pré-publication, Document de travail1 document

  • Hervé Andres. Les mineurs non accompagnés : entretien avec une juge des enfants et un juge des tutelles. 2016. <halshs-01376730>

Thèse1 document

  • Hervé Andres. Le droit de vote des étrangers, état des lieux et fondements théoriques [Thèse 2006]. Science politique. Université Paris-Diderot - Paris VII, 2007. Français. <tel-00130445>