Mots-clés

Nombre de documents

34


Article dans une revue11 documents

  • Hélène Machinal. Réflexions sur le post-humain : de la question des genres dans The Night Sessions de Macleod. Figura, 2014, Les frontières du l'humain et le posthumain, 37, pp.171-190. <http://figura.uqam.ca/biblio/les-fronti-res-du-lhumain-et-le-posthumain>. <hal-01137475>
  • Hélène Machinal. Mediations: Science and Translation in The Thousand Autumns of Jacob de Zoet by David Mitchell. Etudes britanniques contemporaines - Revue de la Société dʼétudes anglaises contemporaines, Presses universitaires de la Méditerranée, 2013, British Literature in the Present (Supplement), 45, pp.1. <http://ebc.revues.org/957>. <hal-01113730>
  • Hélène Machinal. Voix impénétrables et tissage des voix dans "Ghostwritten" de David Mitchell (1999). Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2012, Voix défendues, 8, pp.175-195. <hal-01087712>
  • Hélène Machinal. Le singe et l’ange : Le corps de l’origine dans la littérature de la fin du XIXe siècle. Epistémocritique, épistémocritique : littérature et savoirs, 2012, Mécaniques du vivant : Savoir médical et représentations du corps humain (XVIIe–XIXe siècle), pp.1-9. <http://www.epistemocritique.org/spip.php?article293>. <hal-01113769>
  • Hélène Machinal. Post-humanité et figures de l'intime : machine à penser et oralité dans Ghostwritten de David Mitchell (1999). Otrante : art et littérature fantastiques, Kimé, 2012, J.-G. Ballard. L’invention du réel, 31-32, pp.1. <http://www.editionskime.fr/n-31-32-j-g-ballard-linvention-du-reel/>. <hal-01113739>
  • Hélène Machinal. Origine, identité (en)quête de l’humain dans la fiction post-cataclysmique contemporaine. Etudes Anglaises, Klincksieck, 2011, L'héritage du policier : continuités et ruptures dans la fiction contemporaine anglophone, 4/2011, pp.465-476. <http://www.klincksieck.com/livre/?GCOI=22520100609420&fa=details>. <hal-01114473>
  • Hélène Machinal. La beauté monstrueuse dans The Picture of Dorian Gray d'Oscar Wilde et Dorian de Will Self. Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2011, La beauté, 7, pp.153-175. <http://www.univ-brest.fr/digitalAssets/18/18078_Cc7-Machinal.pdf>. <hal-01113970>
  • Hélène Machinal. Résistance de l'humain dans Cloud Atlas de David Mitchell et Never let me go de Kazuo Ishiguro. L'atelier, Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2010, Le personnage en jeu, 2 (1), pp.41-51. <http://revues.u-paris10.fr/index.php/latelier/issue/view/7>. <hal-01114636>
  • Hélène Machinal. Captives en chambres closes ou en milieux naturels protégés dans "Jane Eyre" de Charlotte Brontë. Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2010, pp.167-182. <hal-00700974>
  • Hélène Machinal. Et Adam devint singe : figuration de l'origine dans les caricatures de Punch au cours de la seconde moitié du XIXe siècle en Grande Bretagne. Ridiculosa, 2008, pp.297-310. <hal-00749686>
  • Hélène Machinal. Le sublime dans "The Confessions of an English Opium-Eater" de Thomas de Quincey. Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2006, pp.63-80. <hal-00703903>

Communication dans un congrès10 documents

Chapitre d'ouvrage9 documents

Direction d'ouvrage, Proceedings4 documents

  • Hélène Machinal, Elaine Després. PostHumains, frontières, évolutions, hybridités. Elaine Després et Hélène Machinal. France. Presses Universitaires de Rennes, 2014, Interférences, 9782753533745. <http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3547>. <hal-01137800>
  • Hélène Machinal. Le savant fou. Hélène Machinal. France. Presses Universitaires de Rennes, 2013, Interférences, 9782753522749. <http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3192>. <hal-01137906>
  • Hélène Machinal, Elaine Després. La trace de l'humain. Elaine Després et Hélène Machinal. France. 9, Université de Bretagne Occidentale, 2013, Les cahiers du CEIMA, 9872908195330. <hal-01137912>
  • Hélène Machinal. Le Sublime. CEIMA (Centre d'Eudes Interdisciplinaires du Monde Anglophone), 2006. <hal-00703999>