Nombre de documents

68

Gilles Ivaldi


Gilles Ivaldi est chargé de recherche CNRS, section 40 « Sociologie - Sciences politiques - Droit » du département Sciences Humaines et Sociales (SHS), en poste à l'URMIS (Unité de Recherche Migrations et Société), à l'Université de Nice.

gilles.ivaldi@unice.fr

 

Recherches actuelles

Ses recherches portent sur les partis d’extrême-droite et le phénomène populiste en Europe occidentale dans une perspective de sociologie politique comparée. Son approche s’inscrit dans le cadre plus général d’analyse des transformations des systèmes partisans et de crise des modèles traditionnels de la représentation politique depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Au travers de l’examen de la construction de l’immigration comme problème social et enjeu politique, notamment au sein de l’offre programmatique et des discours des nouvelles droites populistes xénophobes, les travaux de Gilles Ivaldi s’intéressent également à la production et l’usage idéologique, dans le champ de la compétition partisane, des catégories polémiques de l’altérité ainsi qu’à la diffusion de ces schèmes attitudinaux dans les opinions publiques européennes.

Ces travaux l’ont amené à élargir le champ de ses recherches aux questions relatives à la construction européenne et la mondialisation comme enjeux électoraux et éléments des dynamiques de mobilisation des formations populistes, à gauche comme à droite de l’échiquier politique.

Une partie de ses recherches porte enfin sur la construction de modèles prédictifs du choix électoral (electoral forecasting), appliqués notamment au cas du Front national en France depuis le milieu des années 1980, et plus généralement à la droite radicale en Europe.

 

Programme européen "Contextes Infra-Nationaux et vote de droite radicale en Europe" (SCoRE)

Gilles Ivaldi est reponsable en France du programme de recherche international Open Reseach Area in the Social Sciences (ORA), co-financé par l’ANR (France), DFG (Allemagne), ESRC (Royaume-Uni) et NWO (Pays-Bas), pour une période de trois ans (2016-2018). Ce projet, intitulé "Sub-national context and radical right support in Europe (SCoRE) / Contextes Infra-Nationaux et vote de droite radicale en Europe" est conduit en France par l’URMIS en partenariat avec l’Université de Mainz (Allemagne), l’Université de Leeds (UK) et l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas).

Ce projet comparatif propose une approche interdisciplinaire réunissant politologues, sociologues et géographes pour la construction d’un modèle analytique multi-niveaux du vote de droite radicale dans quatre pays clés (France, Allemagne, Pays-Bas et Royaume-Uni). Ce projet de trois ans s’attachera dans une première phase à collecter l’ensemble des données secondaires, politiques et socio-économiques, disponibles auprès des organismes officiels pour construire une base de données longitudinale, comparative, élaborée à divers niveaux d’agrégation territoriale. En second lieu, le projet prendra appui sur ces données agrégées aux niveaux macro et meso pour la conduite d’une enquête par questionnaire standardisé auprès d’échantillons larges dans chacun des quatre pays, qui permettra le recueil et l’actualisation d’un ensemble d’indicateurs socio-démographiques, attitudinaux et comportementaux au niveau individuel. Enfin, ces deux bases de données seront combinées au sein d’un même modèle complet d’effets mixtes, qui permettra d’identifier les contributions respectives des données de contexte et des attributs individuels à l’explication du soutien aux partis de droite radicale en Europe. Les résultats permettront une compréhension, à un niveau de précision sans commune mesure avec les travaux existants, de ces déterminants, offrant une opportunité majeure d’avancer la connaissance du phénomène, tant d’un point de vue scientifique et théorique, qu’à destination des forces sociales, décideurs politiques et acteurs économiques au sein de l’espace public européen.

http://urmis.unice.fr/?Contextes-Infra-Nationaux-et-vote

https://www.researchgate.net/project/SCoRE-Sub-national-context-and-radical-right-support-in-Europe

http://www.score.uni-mainz.de/about-score/

 

Dernier ouvrage paru

The 2012 Presidential Elections

The 2012 French Presidential Elections, Palgrave MacMillan, French Politics, Society and Culture Series.

 

Blog & Analyses

Depuis janvier 2012, il administre et anime en collaboration avec Jocelyn Evans, de l’université de Salford, le blog d’analyse des élections et de la politique en France : 500signatures.net. Gilles Ivaldi contribue également régulièrement à la réflexion et aux analyses du think tank international Policy Network.

 

500signatures

 

Policy Network

 

Enseignements

  • Politiques d’immigration en Europe, Master 2 « Migrations, villes, dynamiques sociales », Université de Nice Sophia-Antipolis
  • Mouvements populistes en Europe, Master 2 « Migrations, villes, dynamiques sociales », Université de Nice Sophia-Antipolis (2009-2011)
  • Sociologie électorale, Master 2 « Gouvernance, carrières publiques et métiers du politique », Université de Nice Sophia-Antipolis (2007-2009)
  • Pratique des sciences sociales, statistiques appliquées, premier cycle Moyen-Orient Méditerranée, Sciences-Po Paris (2005-2010) 

 

Liens externes

LinkedIn ResearchGate  Academia Cairn.info


Article dans une revue22 documents

Chapitre d'ouvrage15 documents

  • Gilles Ivaldi, Maria Elisabetta Lanzone,. The French Front National: Organizational Change and Adaptation from Jean-Marie to Marine Le Pen. Reinhard Heinisch, Oscar Mazzoleni. Understanding Populist Party Organisation. The Radical Right in Western Europe, Palgrave Macmillan UK, pp.131-158, 2016, Palgrave Studies in European Political Sociology, 978-1-137-58196-9. <10.1057/978-1-137-58197-6>. <https://www.palgrave.com/in/book/9781137581969>. <halshs-01385763>
  • Gilles Ivaldi. The Front National and the politics of Euroscepticism in France. Birte Wassenberg, Patrick Moreau European Integration and new Anti-Europeanism, 1, Franz Steiner Verlag, pp.131-147, 2016, The 2014 European Election and the Rise of Euroscepticism in Western Europe, 978-3-515-11253-6. <http://www.steiner-verlag.de/reihe/view/titel/60935.html>. <halshs-01385767>
  • Gilles Ivaldi. A new course for the French radical-right? The Front National and ‘de-demonization. Tjitske Akkerman, Sarah L. de Lange, Matthijs Rooduijn. Radical Right-Wing Populist Parties in Western Europe. Into the Mainstream?, Routledge, pp.231-253, 2016, Extremism and Democracy, 9781138914834. <https://www.routledge.com/Radical-Right-Wing-Populist-Parties-in-Western-Europe-Into-the-Mainstream/Akkerman-de-Lange-Rooduijn/p/book/9781138914988>. <halshs-01385771>
  • Gilles Ivaldi, Joël Gombin. The Front National and the new politics of the rural in France . Dirk Strijker; Gerrit Voerman; Ida J. Terluin. Rural protest groups and populist political parties, Wageningen Academic Publishers, 2015, 9789086862597. <10.3920/978-90-8686-807-0_11>. <halshs-01245081>
  • Gilles Ivaldi. Du néolibéralisme au social-populisme ? : La transformation du programme économique du Front national (1986-2012). Sylvain Crépon, Alexandre Dézé, Nonna Mayer. Les faux-semblants du Front national. Sociologie d'un parti politique, 1ère édition, Presses de Sciences-Po, pp.161-184, 2015, Académique, 978-2-7246-1810-5. <http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/livre/?GCOI=27246100108100>. <halshs-01385782>
  • Gilles Ivaldi, Guillaume Roux. Extrême droite européenne. Pierre-André Taguieff. Dictionnaire historique et critique du racisme, Sociologie et Sciences de l’éducation, Presses universitaires de France, pp.667-669, 2013, Quadrige dicos poche, 978-2-13-055057-0. < https://www.puf.com/content/Dictionnaire_historique_et_critique_du_racisme>. <halshs-01385797>
  • Gilles Ivaldi. Permanences et évolutions de l’idéologie frontiste. Pascal Delwit. Le Front national. Mutations de l'extrême droite française, Editions de l'Université de Bruxelles, pp.95-112, 2012, 978-2-8004-1519-2. <http://www.editions-universite-bruxelles.be/fiche/view/2690>. <halshs-01389073>
  • Gilles Ivaldi. The Populist Radical Right in European Elections: 1979-2009. Uwe Backes, Patrick Moreau. The Extreme Right in Europe: Current Trends and Perspectives, Vandenhoeck & Ruprecht - Schriften des Hannah-Arendt-Instituts, pp.15-34, 2012, 9783525369227. <http://www.v-r.de/de/the_extreme_right_in_europe/t-0/1008168/>. <halshs-01389144>
  • Gilles Ivaldi. Le Front national : sortir de l’isolement politique. Pierre Bréchon. Les partis politiques français, n°5342, La Documentation française, pp.17-44, 2011, Les Etudes, 1763-6191. <http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/3303331953425/>. <halshs-01389146>
  • Gilles Ivaldi, Marc Swyngedouw. Rechtsextremismus in populistischer Gestalt. Front National und Vlaams Blok. Frank Decker. Populismus. Gefahr für die Demokratie oder nützliches Korrektiv?, VS-Verlag für Sozialwissenschaften / GWV Fachverlage GmbH, pp.121-143, 2006. <halshs-00090232>
  • Gilles Ivaldi. Les formations d'extrême-droite : Front national et Mouvement national républicain. Pierre Bréchon. Les partis politiques français, La Documentation française, pp.15-44, 2005, Les Etudes. <halshs-00090104>
  • Gilles Ivaldi. Enjeux sécuritaires et droites populistes en Europe. Sebastian Roché. En quête de sécurité : Causes de la délinquance et nouvelles réponses, Armand Colin, 2003. <halshs-00090061>
  • Gilles Ivaldi. Délinquance des jeunes et usage de produits psychotropes. Sebastian Roché. En quête de sécurité : Causes de la délinquance et nouvelles réponses, Armand Colin, 2003. <halshs-00090057>
  • Gilles Ivaldi. The Front National split: party system change and electoral prospects. Jocelyn A.J. Evans. The French Party System: Continuity and Change, Manchester University Press, pp.137-154, 2003. <halshs-00090097>
  • Gilles Ivaldi. Les partis libéraux scandinaves : Unité et diversité du courant libéral au Danemark, en Finlande, Norvège et Suède. Pascal Delwit. Libéralismes et partis libéraux en Europe, Editions de l'Université de Bruxelles, pp.141-178, 2002. <halshs-00090251>

Communication dans un congrès29 documents

Ouvrage (y compris édition critique et traduction)2 documents