Skip to Main content

Keywords

Researcher identifiers

Export Publications

Export the displayed publications:
Number of documents

14

Frédéric Soulu


 Après un DEA de physique appliquée à l'Université de Bordeaux, je me suis engagé dans la diffusion de la culture scientifique. Débutant au Palais de la découverte à Paris, j’ai ensuite été recruté par l’Académie des Sciences de l’Institut de France pour gérer le château-observatoire d’Abbadia à Hendaye (France). Là, pendant 10 ans, j’étais en charge de l’accueil du public, de la programmation culturelle et de la gestion des collections historiques de ce monument, demeure de l’explorateur et astronome Antoine d’Abbadie (1810-1897). J'ai contribué au classement au titre des Monuments Historiques d'une collection d'environ 80 instruments scientifiques et défini un projet culturel pour ce site dans le cadre d'une formation à distance au Conservatoire National des Arts et Métiers.

J'ai eu ensuite des expériences professionnelles internationales en expatriation, consécutives à des choix familiaux. En Éthiopie, j'ai pratiqué une autre forme de diffusion des connaissances dans l'enseignement secondaire et la formation des adultes. Plus tard, en Algérie, j'ai participé entre 2011 et 2016 au développement d'un centre culturel et de recherche privé. J'ai contribué à la programmation d'actions de diffusion des connaissances en coordination avec les chercheurs en résidence au centre, principalement dans le domaine des sciences humaines et sociales, et avec les étudiants utilisateurs du centre : conférences, ateliers, université ouverte. Nos actions ont été développées en relation et en partenariat avec les centres de recherche maghrébins et les unités de recherche françaises de ces territoires (Centre Jacques Berque de Rabat et IRMC de Tunis). Dans cette période, j'ai entamé une recherche doctorale sur l'histoire de l'astronomie dans l'Algérie coloniale. Ce travail a été accueilli par le Centre François Viète de l'Université de Nantes, sous la direction de Guy Boistel (soutenu le 14 décembre 2016).

De retour en France, j'ai poursuivi ma collaboration avec le Centre François Viète dont je suis devenu chercheur associé. J'ai enseigné la physique et la chimie pendant plusieurs mois dans l'enseignement secondaire et je travaille actuellement sur un contrat postdoctoral pour le projet ANR « Bureau des longitudes (1795-1932) » au Laboratoire Archives Henri Poincaré à Nancy. Mon objectif de recherche, au croisement de l’histoire des sciences et techniques et des humanités numériques, est de construire une base de données d'instruments à partir d'un corpus d'archives.

De cette façon, je continue à développer mes recherches sur l'instrumentation scientifique et ses relations avec la société. Ce parcours professionnel entre production et diffusion du savoir est marqué par la dimension matérielle des pratiques scientifiques, et des techniques, et la production de discours autour de son patrimoine.


Journal articles5 documents

  • Frederic Soulu. L’institutionnalisation de l’astronomie française en Algérie (1830-1886)1. Bulletin de la Société des amis de la Bibliothèque et de l’Histoire de l’école polytechnique, SABIX, 2019, pp.29-43. ⟨10.4000/sabix.2545⟩. ⟨hal-03080335⟩
  • Frédéric Soulu. Observatoires français dans l’Algérie coloniale : forme et spatialité.. Cahiers François Viète, Centre François Viète, Université de Nantes, 2018, Actualité des recherche du Centre François Viète, Série III (4). ⟨halshs-01765532⟩
  • Frederic Soulu. « Ils les connaissaient déjà ! » : Pratiques de l'astronomie coloniale française aux frontières de l'Empire en 1862.. TraverSCE, Ecole Doctorale SCE (Sociétés Cultures Echanges) n°496 Universités de Nantes, Angers, Le Mans, 2016, pp.63-75. ⟨halshs-01438384⟩
  • Jérôme Lamy, Frederic Soulu. L’émergence contrariée du chronographe imprimant dans les observatoires français (fin 19e – début 20e s.). Annals of Science, Taylor & Francis, 2015, 72 (72(1)), pp.75 - 98. ⟨10.1080/00033790.2014.894326⟩. ⟨halshs-01765549⟩
  • Frederic Soulu. L'instrument scientifique à la rencontre du public.. Cahiers François Viète, Centre François Viète, Université de Nantes, 2011, Patrimoine scientifique : le temps des doutes ?, Série III 2010 (3), pp.37-57. ⟨halshs-01438426⟩

Conference papers3 documents

  • Frederic Soulu. ALGIERS 1841: A FRENCH COLONY TO SERVE THE MAGNETIC CRUSADE?. 26th International Congress of History of Science and Technology, Jul 2021, Prague (virtual), Czech Republic. ⟨hal-03309986⟩
  • Pierre Couchet, Julien Muller, Frederic Soulu. Les procès-verbaux du Bureau des longitudes : Un patrimoine numérisé et valorisé sous Omeka. Omeka — Projets scientifiques, culturels et/ou documentaires, Oct 2020, Nancy, France. ⟨hal-02969308⟩
  • Frederic Soulu, Julien Muller, Pierre Willaime. Les bases de données des instruments scientifiques du Bureau des longitudes.. Colloque international « Instruments et artistes du Bureau des longitudes (1795-1932) », Laurent Rollet; Martina Schiavon, Dec 2020, Nancy, France. ⟨hal-03079974⟩

Other publications5 documents

  • Frederic Soulu. Le jardin de l’atelier. 2021. ⟨hal-03213170⟩
  • Frederic Soulu. Un Pacha au Bureau des longitudes et à l’Observatoire de Paris. 2020. ⟨hal-03264497⟩
  • Frederic Soulu. Charles Bulard (1825-1905), le « Raphaël des cieux ».. 2020, https://ams.hypotheses.org/977. ⟨halshs-03340211⟩
  • Frédéric Soulu. Le Pape et le Bureau des longitudes. 2019. ⟨hal-03213179⟩
  • Frederic Soulu. Le Bureau des longitudes et le développement du télégraphe électrique. 2019. ⟨hal-03212510⟩

Theses1 document

  • Frederic Soulu. Développement de l'astronomie française en Algérie (1830-1938) astronomie de province ou astronomie coloniale ?. Histoire, Philosophie et Sociologie des sciences. Université de Nantes Faculté des sciences et des techniques, 2016. Français. ⟨tel-01765547⟩