Skip to Main content
Number of documents

9

François Ternat


Agrégé et docteur en histoire, professeur à l’École supérieure du Professorat et de l’Éducation (ESPE) de l’université de Rouen ; membre du groupe de recherche d’histoire de l’université de Rouen (GRHis) ; membre de « Diplomatie et Paix », groupe de recherche d’histoire de la diplomatie et des relations internationales dans les mondes modernes, associant l’université Paris IV Sorbonne, l’université de Nantes et l’université de Bordeaux III.

 

Enseignement

ESPE : Master enseignement primaire, Master enseignement Histoire.

Thèmes de recherche

Agrégé d’histoire, j’ai d’abord suivi une formation de géographe, et j’ai été initié à la géopolitique par Yves Lacoste (DEA de géopolitique, La frontière vietnamo-cambodgienne. Représentations et stratégies, université Paris VIII, 1991). Je me suis ensuite converti dans l’histoire des relations internationales aux périodes moderne et contemporaine, m’intéressant tout particulièrement à leur volet colonial. Situés à la croisée de deux champs historiographiques, l’histoire de la diplomatie et celle des mondes coloniaux, mes travaux portent sur les rivalités impériales entre les grandes puissances européennes au xviiie siècle, en premier lieu la France et la Grande-Bretagne.

La thèse que j’ai soutenue en 2009 à Paris IV Sorbonne sous la direction de Lucien Bély, Inscrire la paix dans les espaces lointains. Négociations franco-britanniques de la paix d’Aix-la-Chapelle à la guerre de Sept Ans, 1748-1756 (mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité), a proposé d’étudier, au milieu du siècle des Lumières, les pratiques diplomatiques et les réflexions sur le « droit des gens » élargi aux mondes extra-européens que les négociations menées pour délimiter les possessions coloniales respectives auront pu révéler. Il s’agissait de s’interroger sur les représentations et les visions géopolitiques du monde qui guidèrent, à la cour de Versailles comme à celle de Saint James, l’action diplomatique des négociateurs regardant désormais vers le grand large, véritable « négociation-monde » repoussant ses horizons aux plus lointains confins de l’Outre-mer.

Dans le prolongement de cette recherche, je me suis dorénavant investi, dans une perspective d’histoire globale, dans l’étude de la « diplomatie du lointain » expérimentée au cours d’un long xviiie siècle par les cours européennes avec autant de « souverains du bout du monde ».


Journal articles3 documents

  • François Ternat. Les effets produits par la chute de Québec sur la stratégie française. Nouvelle-France, Histoire et patrimoine, Éditions Soteca, 2019. ⟨hal-03288799⟩
  • François Ternat. Des expériences de formation interdisciplinaire dans le domaine de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD). Trames (revue de l'IUFM de Rouen), 2004. ⟨hal-03286938⟩
  • François Ternat. Géopolitique d’un fleuve : le Mékong, frontière et trait d’union. Trames (revue de l'IUFM de Rouen), 2002. ⟨hal-03286934⟩

Books1 document

  • François Ternat. L’épistolière et le cuirassier. Récits de guerre, paroles d’amour 1914-1919. 2021, 979-10-699-7478-8. ⟨hal-03286842⟩

Book sections5 documents

  • François Ternat. La persistance des questions coloniales d’Utrecht à Aix-la-Chapelle. La diplomatie-monde. Autour de la paix d'Utrecht - 1713, 2019. ⟨hal-03286928⟩
  • François Ternat. Des experts de la mer et de l’outremer : les négociations franco-britanniques après la paix d’Aix-la-Chapelle, 1749-1755. Experts et expertises en diplomatie : la mobilisation des compétences dans les relations internationales du congrès de Westphalie à la naissance de l’ONU, 2018. ⟨hal-03286930⟩
  • François Ternat. La commission franco-britannique de Paris (1750-1755), l’essai d’un règlement diplomatique des frontières coloniales. Thémis en diplomatie : l’argument juridique dans les relations internationales de l’Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle, Presses Universitaires de Rennes, 2016, collection Histoire. ⟨hal-03286926⟩
  • François Ternat. La neutralisation de la frontière. Un essai de solution diplomatique en Amérique du Nord à la veille de la guerre de Sept Ans. Neutres et neutralité dans l’espace atlantique au xviiie siècle (1700-1820). Une approche globale, Bécherel, p. 379-404, 2015. ⟨hal-03286923⟩
  • François Ternat. Les enjeux géopolitiques des négociations d’un continent à l’autre entre 1760 et 1763. La Chute de la Nouvelle-France. De l’affaire Jumonville au traité de Paris, Septentrion, p. 227-248, 2015. ⟨hal-03286921⟩