Number of documents

1

Federico Ferrari


 

Statut

 

  • Membre permanent de l’UMR AUSser-ACS / CNRS 3329 / LabEx Futurs Urbains / Université Paris Est
  • Maître de conférences associé à l’ENSA Nantes
  • Champ disciplinaire : Histoire et cultures architecturales - Histoire des formes architecturales et urbaines 

 

Titres et formation universitaire

 

  • Docteur en Urbanisme (dir. Bernardo Secchi) – Ecole doctorale de l’Institut Universitaire d’Architecture de Venise - IUAV (2010)
  • Architecte HMONP (Architetto di Stato) - Université de Gênes (2005).
  • Diplôme d’architecte (Master 2) - Faculté d’Architecture et Société - Politecnico de Milan (2004)

 

Thèmes et axes de recherche

 

  • Théorie du projet, histoire des idées, socio-histoire de l’architecture et de la ville contemporaine.
  • Le territoire et l’architecture à l’époque postmoderne, la mise en récit de l’architecture et de l’urbanisme, les aspects culturels du discours écologique.  

 

Appartenance à des groupes de recherche

 

  • Membre du G.R.I.C. (Groupe de recherche sur l’Italie contemporaine) / UMR Géographie-Cités /LabEx Dynamite / Ecole française de Rome - programme quadriennal « Métropoles : crises et mutations dans l'espace euroméditerranéen ».
  • Membre du réseau  Lieu - Logiques, Identités, Espaces, Urbanités ;
  • 2012-2013 :Membre du groupe de recherche « Città e classi medie durante gli anni del boom a  Torino, Milano e Roma » [Ville et classes moyennes pendant les années du boom à Turin, Milan et Rome], avec Politecnico de Turin, Politecnico de Milan, Univerisité La Sapienza de Rome.

 

 

Programmes de recherche en cours et passés 

 

  • axe 4 « Les murs », dans le cadre du projet collectif « 1989, hors champs de l’architecture officielle », UMR AUSser /ACS ;
  • « Projets en suspens - les inachevés, cadrage théorique et stratégies d’intervention », avec UMR Géographie-Cités /LabEx Dynamite / Ecole française de Rome - programme quadriennal « Métropoles : crises et mutations dans l'espace euro-méditerranéen »;
  • 2014-15 : Responsable de la recherche posdoctorale « Paysages réactionnaires. Nostalgie de la nature et ghettos de riches entre France et Italie », programme Fernand Braudel de la Fondation Maison de Sciences de l’Homme(European Union's Seventh Framework Programme - FP7/20072013-MSCA-COFUND – under grant agreement n°245743) au sein du LabEx Dynamite - UMR Géographie-Cités, en collaboration avecles équipes P.A.R.I.S (Pour l’Avancement des Recherches sur l’Intégration Spatiale) et E.H.GO (Épistémologie et Histoire de la GéOgraphie) ;
  • 2013-2014 : Responsable du projet de recherche (programme « Research in Paris » de la ville de Paris) « Populisme esthétique ou de l’image architecturale comme outil politique », Laboratoire Architecture Culture Société – ENSAPM, UMR AUSser n° 3329 ;
  • 2012-2013 : Membre du groupe de recherche« Città e classi medie durante gli anni del boom a Torino, Milano e Roma »[Ville et classes moyennes pendant les années du boom à Turin, Milan et Rome]  Politecnico de Turin - Politecnico de Milan - Univerisité La Sapienza de Rome.

 

 


Books1 document

  • Federico Ferrari. Paysages réactionnaires. Petit essai contre la nostalgie de la nature. Eterotopia, pp.96, 2016, Rhizome, 9-791093- 250137. ⟨hal-02330934⟩