Skip to Main content

Researcher identifiers

Number of documents

16

Curriculum vitae


 

Né en 1979, ancien élève de l'ENS Paris, agrégé d'histoire, depuis 2011 je suis maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Nantes, et membre du Centre de recherches en histoire internationale et atlantique (CRHIA). Du 1er septembre 2021 au 31 août 2022, je suis placé en délégation CNRS à l'UMR 8138 SIRICE (Sorbonne - Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe), en vue d'achever une habilitation à diriger les recherches consacrée à l'institution consulaire italienne aux XIXe et XXe siècle, et dont le mémoire inédit porte plus spécifiquement sur la période allant de 1943 aux années 1950 (garante : Laurence Badel). Cette délégation vise aussi à impliquer les historiennes et historiens des relations internationales de SIRICE dans la vaste enquête internationale qui est en train de s'ouvrir dans les archives du pontificat de Pie XII (1939-1958).

Plus généralement, mes recherches portent sur l'histoire des relations internationales à l'époque contemporaine (XIXe-XXIe siècles), avec une attention particulière pour les pratiques des acteurs de ces relations, notamment les diplomates et consuls, mais aussi les décideurs et militants politiques et les opinions publiques. Je m'intéresse aux cas français et surtout italien. En effet, l'Italie a ceci de particulier qu'elle doit bâtir sa puissance pratiquement ex-nihilo à partir de 1861, en s'appuyant notamment sur sa diaspora de migrants, qui avec plusieurs dizaines de millions de départs est l'une des plus considérables de l'époque contemporaine. J'ai successivement étudié la politique balkanique de l'Italie libérale, la constitution d'une institution consulaire italienne au temps du long Risorgimento, et ses transformations du fascisme à la construction européenne. Ces recherches ont été l'occasion de travaux plus spécifiquement consacrés au rôle des cultures politiques et des stratégies individuelles dans la prise de décision, mais aussi à la fabrique des frontières dans une dimension micro-politique, ainsi qu'aux transferts et circulations dans la sphère impériale, en termes de maintien de l'ordre et de surveillance policière notamment. Je m'intéresse également à la perspective de genre appliquée à la prosopographie du personnel diplomatique, à travers l'étude des femmes en diplomatie en France et en Italie, des années 1960 au temps présent.

Parallèlement à mes activités de chercheur et en lien avec elles, j'ai enseigné dans trois universités : Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Picardie - Jules verne, et Nantes, et cela à tous les niveaux de l'enseignement supérieur français, de la licence 1 à la préparation aux concours et aux masters de recherche. Je suis attentif à pratiquer une pédagogie innovante et respectueuse de la diversité des étudiants, de leurs parcours et de leurs objectifs, et cela dans la concertation avec mes collègues. A Nantes, j'ai par ailleurs eu la responsabilité d'une filière « européenne » associant l'UFR d'histoire à d'autres composantes. Entre 2015 et 2021, j'ai par ailleurs co-organisé chaque année 2 à 4 ateliers doctoraux, dont l’un en partenariat avec l’EHESS et un autre avec la Casa de Velázquez. Cela consiste à projeter les contenus scientifiques, monter l’équipe pédagogique, recruter et sélectionner les doctorants, assurer diffusion et logistique. J'ai également dirigé ou co-dirigé plusieurs travaux de recherche, dont actuellement une thèse de doctorat, et co-organise à partir de 2021 un cycle pluriannuel d'ateliers doctoraux consacré aux études balkaniques dans une approche pluridisciplinaire. Je conçois l'enseignement comme nécessairement lié à la recherche, à travers par exemple les humanités numériques : je concours ainsi au développement de formations à la base de données « Heurist » dans le cadre du Réseau des Ecoles françaises à l'étranger, à partir de ma propre expérience de la prosopographie du personnel diplomatique ; dans le cadre de ma délégation CNRS, j'associe les étudiantes et étudiants des Université de Paris 1 et Padoue à ces nouvelles possibilités et m'implique dans des formations à l'histoire orale.

J'ai par ailleurs acquis une importante expérience du pilotage, de l'administration et de la valorisation de la recherche, d'abord à l'Université de Nantes, puis à l'Ecole française de Rome où j'ai été directeur des études pour les époques moderne et contemporaine pendant six ans. Mes fonctions ont consisté à diriger l'une des trois sections scientifiques de cet établissement public de recherche basé dans la capitale italienne. J'y ai supervisé les travaux des membres scientifiques post-doctorants, des doctorants contractuels, des boursiers doctorants, et facilité ceux des chercheurs titulaires en résidence. J'ai participé au recrutement de tous ces personnels scientifiques, ce qui représente l'étude de plus d'une centaine de dossiers chaque année. J'ai coordonné en outre une dizaine parmi les 32 programmes quinquennaux de recherche de l'EFR, en histoire moderne et contemporaine, géographie, anthropologie, sociologie et science politique, et assuré l'accueil de projets financés par l'ANR ou l'ERC. J'ai co-organisé par ailleurs l'accueil de plusieurs dizaines de manifestations ponctuelles en partenariat avec des établissements de recherche de tous pays, notamment italiens et français, mais aussi allemands, espagnols, autrichiens, roumains, etc., et oeuvré aux partenariats avec les institutions diplomatiques et culturelles françaises ou liées à la France en Italie, avec les UMIFRE de Méditerranée, et bien sûr avec les instances académiques et culturelles italiennes (CNR équivalent du CNRS, grands musées, universités, archives et bibliothèques). J'ai aussi exercé des responsabilités éditoriales, en tant que responsable des Mélanges de l'Ecole française de Rome - Italie et Méditerranée, revue internationale pluridisciplinaire à comité de lecture, et en tant que membre du comité éditorial chargé de l'évaluation et du suivi des monographies et ouvrages collectifs proposés aux presses de l'EFR (une dizaine chaque année). J'ai participé enfin au montage et à l'animation de divers réseaux de recherches, dont un notamment dédié à la « fabrique consulaire ».


Journal articles9 documents

  • Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné, Jörg Ulbert. La chancellerie consulaire française, XVIe-XXe siècle : attributions, organisation, agents, usagers [avec Arnaud Bartolomei, Fabrice Jesné et Jörg Ulbert]. Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée, Ecole Française de Rome, 2016. ⟨hal-01896155⟩
  • Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné, Jörg Ulbert. Introduction. Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée, Ecole Française de Rome, 2016, ⟨10.4000/mefrim.3047⟩. ⟨halshs-03156881⟩
  • Mathieu Grenet, Arnaud Bartolomei, Fabrice Jesné, Jörg Ulbert. Introduction : La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers. Mélanges de l’École française de Rome - Italie et Méditerranée, Ecole Française de Rome, 2016, La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers, 128 (2). ⟨hal-01426851⟩
  • Fabrice Jesné. Des neutralités imbriquées : l'Italie et les Balkans (août 1914 – mai 1915). Relations internationales, Presses Universitaires de France, 2015, 160 (1), ⟨10.3917/ri.160.0019⟩. ⟨hal-01620981⟩
  • Fabrice Jesné, Isabelle Dasque, Christian Windler. Compte rendu de La diplomatie comme expérience de l'Autre. Consuls français au Maghreb (1700-1840), de Christian Windler. Monde(s). Histoire, Espaces, Relations, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2014, 5 (1), pp.174. ⟨10.3917/mond.141.0174⟩. ⟨hal-02963476⟩
  • Fabrice Jesné. Fiume/Rijeka 1919 : question nationale, expérimentations politiques et contrôle social dans un cadre urbain. Cahiers de la Méditerranée, Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine (CMMC) - Université de Nice-Sophia Antipolis, 2013, Villes et changements de souveraineté en Méditerranée / Mythes de la coexistence interreligieuse : histoire et critique, 86, pp.85-96. ⟨halshs-02288676⟩
  • Vincent Capdepuy, Fabrice Jesné. Balkanisation. Histoire d'un concept. Matériaux pour l'histoire de notre temps, La Contemporaine, 2012, N° 107 (3), pp.3. ⟨10.3917/mate.107.0003⟩. ⟨hal-02963429⟩
  • Fabrice Jesné. Les balkans, l'europe et les guerres de 1912-1913. Matériaux pour l'histoire de notre temps, La Contemporaine, 2012, N° 107 (3), pp.1. ⟨10.3917/mate.107.0001⟩. ⟨hal-02963470⟩
  • Fabrice Jesné. Compte-rendu de Catherine Brice, Monarchie et identité nationale en Italie (1861-1900), Paris, Éditions de l'EHESS, 2010, 430p., ISBN 978-2-7132-2234-4. Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, Societe D'histoire Moderne et Contemporaine, 2011, 58-1 (1), pp.231. ⟨10.3917/rhmc.581.0231⟩. ⟨hal-02963481⟩

Books2 documents

Book sections2 documents

  • Fabrice Jesné. Consuls et affairistes : une relecture de la « pénétration pacifique » italienne dans les Balkans à la veille de la Grande Guerre. De l’utilité commerciale des consuls. L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen (XVIIe-XXe siècle), Ecole française de Rome, 2017, Collection de l'Ecole française de Rome, ⟨10.4000/books.efr.3331⟩. ⟨hal-01620998⟩
  • Fabrice Jesné. La frontière albano-grecque, histoire d’un avant-poste italien (1878-1947). Michel Catala; Dominique Le Page; Jean-Claude Meuret. Frontières oubliées, frontières retrouvées. Marches et limites anciennes en France et en Europe, Enquêtes & Documents (41), Presses universitaires de Rennes, pp.269-276, 2012, 978-2-7535-1739-4. ⟨10.4000/books.pur.34319⟩. ⟨halshs-02288677⟩

Directions of work or proceedings3 documents

  • Fabrice Jesné, Mathieu Grenet, Marcella Aglietti. Consoli e consolati italiani dagli Stati preunitari al fascismo (1802-1945). Ecole française de Rome. 568, 2020, Collection de l'Ecole française de Rome, 978-2-7283-1416-4. ⟨halshs-03105016⟩
  • Mathieu Grenet, Marcella Aglietti, Fabrice Jesné. Consoli e consolati italiani dagli Stati preunitari al fascismo (1802-1945). École française de Rome, 2020, Collection de l'Ecole française de Rome, 978-2-7283-1416-4. ⟨hal-01896170⟩
  • Arnaud Bartolomei, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné, Jörg Ulbert. La chancellerie consulaire française (XVIe-XXe siècle) : attributions, organisation, agents, usagers. France. 128 (2), 2016, Mélanges de l'Ecole française de Rome. Italie et Méditerranée modernes et contemporaines. ⟨hal-01427739⟩