Nombre de documents

12

Présentation


Je suis Me de Conférences à l'Université Paris Descartes (Paris 5 - Sorbonne) depuis 1998.

Je travaille dans le cadre de la Théorie des Opérations Prédicatives et Énonciatives (TOPE), élaborée à la suite des travaux d'Antoine CULIOLI.

Objets de recherche (ayant donné lieu ou non à publication) : - verbes hautement polysémiques (mettre, passer, tenir, prendre, donner) ; - morphèmes : temps grammaticaux, pronoms personnels, prépositions, déterminants, se... ; - courbes intonatives à valeur modale ; - marqueurs discursifs (disons, en fait, bon) ; - interjections

La spécificité de ma démarche réside dans l'articulation entre l'étude des propriétés des formes linguistiques et l'analyse de leur apparition dans des discours marqués socialement et/ou historiquement.

Domaines d'application : - procès de Cour d'Assises ; - signalétique ; - littérature ; - phraséologie

NB : Communications et publications anciennes accessibles à la page : http://evelyne-saunier.eklablog.com/

 

 

 


Article dans une revue5 documents

  • Evelyne Saunier. "En chômage" ou "au chômage" : les motifs d’une variation. Langage et Société, Maison des Sciences de L'homme Paris, 2018, 163 (1), pp.145-168. 〈10.3917/ls.163.0145〉. 〈hal-01739506〉
  • Evelyne Saunier. Contribution à l'étude systématique des oppositions entre les prépositions "à", "en" et "de". Faits de langues, Peter Lang, 2016, pp.117-148. 〈hal-01739536〉
  • Evelyne Saunier. "DISONS" : UN IMPÉRATIF DE "DIRE" ? : REMARQUES SUR LES PROPRIÉTÉS DU MARQUEUR ET SON COMPORTEMENT DANS LES REFORMULATIONS. L'information grammaticale, Peeters Publishers, 2012, pp.25-35. 〈10.3406/igram.2012.4184〉. 〈hal-01739794〉
  • Evelyne Saunier. De "le temps se passe" à "le temps passe" : un marqueur syntaxique d’une évolution dans le rapport au temps. Syntaxe et Sémantique, Presses Universitaires de Caen, 2010, pp.113-140. 〈hal-01739808〉
  • Evelyne Saunier. Contribution à une étude de l'inchoation : se mettre à +inf. : contraintes d'emploi, effets de sens et propriétés du verbe mettre». Cahiers Chronos,, 1998. 〈hal-01635721〉

Chapitre d'ouvrage4 documents

  • Evelyne Saunier. "En tunnel, en Gers" : éléments d’interprétation de l’expansion récente de deux emplois de la préposition "en". Céline Vaguer-Fekete. Quand les formes prennent sens : grammaire, prépositions, constructions, système, Lambeert Lucas, pp.123-132, 2018, 978-2-35935-219-1. 〈http://www.lambert-lucas.com/quand-les-formes-prennent-sens〉. 〈hal-01739734〉
  • Evelyne Saunier. Figuration, ou la parole éclipsée : le statut discursif de l'accusé dans les procès de cour d'assises. Les Acteurs du discours : de l'énonciateur à l'acteur social, Lambert Lucas, A paraître. 〈hal-01739744〉
  • Evelyne Saunier. "En fait" : du syntagme prépositionnel à l'indicateur d'attitude discursive. Cécile Viollain & Flore Coulouma. Paramétrer le sens en anglais et en français. Marqueurs et structures : articulations et constructions, Lambert Lucas, 2018. 〈hal-01739759〉
  • Evelyne Saunier. Effets énonciatifs de l'opposition UN/LE . Claire Martinot & Dhaou Ghoul Universalité et grammaire : paradoxe insoluble ou solution matricielle ?, pp.238-243, 2017. 〈hal-01739560〉

Pré-publication, Document de travail2 documents

  • Evelyne Saunier. Sur une intonation à valeur métalinguistique. A paraître dans les Actes du colloque international "Le métalinguistique comme source et lieu d.. 2016. 〈hal-01739739〉
  • Evelyne Saunier. La nature de on : du quatrième terme absent chez Benveniste au marqueur d’opération énonciative.. Colloque « Les théories de l'énonciation : Benveniste après un demi-siècle. », 24-25 nov. 2.. 2011. 〈hal-01514884〉

Thèse1 document

  • Evelyne Saunier. Identité lexicale et régulation de la variation sémantique: contribution à l'étude des emplois de "mettre", "prendre","passer" et "tenir". Linguistique. Univerisité Paris X Nanterre, 1996. Français. 〈NNT : 1996PA100033〉. 〈tel-01635677〉