Nombre de documents

26

Élise Rajchenbach - curriculum vitæ


Maître de Conférences en littérature de la Renaissance à l'Université Jean-Monnet de Saint-Étienne.

Membre de l'Institut d'Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM, UMR 5317)

Adresse professionnelle : Faculté des Arts, Lettres, Langues – 10, rue Tréfilerie – Saint-Étienne.

 

Domaines de recherche:Poésie du xvie siècle, en particulier lyonnaise (Pernette Du Guillet, Charles Fontaine, Charles de Sainte-Marthe, recueils collectifs) ; Promotion de la langue vernaculaire et questions de traduction ; Histoire du livre et de l’édition (Lyon, Paris, Toulouse) ; bibliographie matérielle ; Querelles poétiques ; Littérature et médecine.


Article dans une revue4 documents

  • Élise Rajchenbach. « Médecins, chirurgiens, apothicaires : à qui sont adressées les traductions médicales ? Enquête sur l’édition lyonnaise des années 1540 ». Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, University of Toronto, A paraître, Tensions à l’âge de l’imprimé : la construction conflictuelle des publics à la Renaissance en France. 〈hal-01839386〉
  • Élise Rajchenbach. « Pour en bon an le faire entrer / De la Fontaine aura la veine. » Poétique et politique de l’étrenne chez Charles Fontaine (1546–1557) ». Seizième siècle, Société française d'étude du XVIe siècle, 2017. 〈hal-01839368〉
  • Élise Rajchenbach. « Le Roland furieux, Lyon, Sulpice Sabon pour Jean Thelusson, 1543–1544 ». Réforme, Humanisme, Renaissance, Association d'Études sur la Renaissance, l'Humanisme et la Réforme, 2012, pp.45-54. 〈hal-01839455〉
  • Élise Rajchenbach. « “À l’imitation de l’Archer.” Justifications linguistiques dans La Poesie Françoise de Charles de Sainte-Marthe (Lyon, Le Prince, 1540) ». Le Français préclassique (1500-1650), 2012, Le Choix de la langue dans la construction des publics à la Renaissance en France, pp.95-107. 〈hal-01839457〉

Ouvrage (y compris édition critique et traduction)2 documents

  • Élise Rajchenbach. « Mais devant tous est le Lyon marchant. » construction littéraire d’un milieu éditorial et livres de poésie française à Lyon (1536–1551). Droz, 2016, 978-2-600-01882-1. 〈hal-01839402〉
  • Élise Rajchenbach. Pernette du Guillet, Rymes (1545). Droz, 2006, 978-2600010634. 〈hal-01839400〉

Chapitre d'ouvrage18 documents

  • Élise Rajchenbach. « Esculape blasonneur : René Bretonnayau, de la “Fabrique de l’œil” aux “Hemorrhoides” ». Julien Gœury; Thomas Hunkeler. Anatomie(s) d’une anatomie, Droz, A paraître. 〈hal-01839380〉
  • Élise Rajchenbach. « Les trois fils Rigaud : les débuts d’une lignée d’imprimeurs lyonnais ». Littérature, livre et librairie au XVIIe siècle. Actes du 47e congrès de la North-American Society for Seventeenth-Century French Literature (NASSCFL), A paraître. 〈hal-01839447〉
  • Élise Rajchenbach. « Les Ruisseaux horatiens de Fontaine : une réponse à la Deffence et Illustration de la Langue Française ? »,. Nathalie Dauvois; Michel Jourde; Jean-Charles Monferran. À chacun son Horace, Champion, A paraître. 〈hal-01839374〉
  • Élise Rajchenbach. « “Le Singe” de René Bretonnayau ». Irène Salas. Singes et singeries à la Renaissance, Garnier, A paraître. 〈hal-01839382〉
  • Élise Rajchenbach. « “Clio m’a promis / D’escripre à ses amis / D’Amour la mort cruelle” : Muses et querelle poétique au milieu des années 1540 ». Anne-Pascale Pouey-Mounou; Perrine Galand. La Muse s’amuse. Figures insolites de la Muse à la Renaissance, éd. A.-P. Pouey-Mounou et P. Galand, Genève, Droz, 2016, p. 199–213, 2016. 〈hal-01839371〉
  • Élise Rajchenbach. « Être veuve d’imprimeur : les stratégies éditoriales de Jeanne de Marnef, Veuve Janot (1545–1547) ». « Paroles dégelées ». Propos de l’Atelier XVIe siècle, éd. Van Dung Le Flanchec, V. Montagne, A. Réach-Ngô, M.-C. Thomine et T. Tran, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 631–657., 2016. 〈hal-01839364〉
  • Élise Rajchenbach. « Charles Fontaine et ses imprimeurs-libraires . Denis Bjaï; François Rouget. Les Poètes français de la Renaissance et leurs “libraires” : aspects historiques, juridiques et littéraires, Droz, pp.359-379, 2015. 〈hal-01839454〉
  • Élise Rajchenbach, Elsa Kammerer, Aude Plagnard. « Entre stratégies commerciales et “illustration” des vulgaires romans : la boutique de Guillaume Roville à Lyon (1548-1556) ». Elsa Kammerer; Jan-Dirk Müller. Les Ateliers d’imprimeurs, lieux d’expérimentation des langues vernaculaires en Europe (fin XVe–XVIe siècles / Die Druckeroffizinen als Laboratorien der Volksprache in Europa (Ende 15. – 16. Jahrhundert), Droz, pp.443-487, 2015. 〈hal-01839445〉
  • Élise Rajchenbach, Guillaume De Sauza. « Introduction ». Élise Rajchenbach; Guillaume de Sauza. Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon, Droz, pp.7-27, 2014. 〈hal-01839450〉
  • Élise Rajchenbach. « Des graines dans le Jardin : un recueil inconnu (ou presque) de Charles Fontaine (1572–1588) ». Élise Rajchenbach; Guillaume de Sauza. Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon, Droz, pp.123-146, 2014. 〈hal-01839453〉
  • Élise Rajchenbach. PERMANENCE ET ÉVOLUTION LEXICALE DANS LES RUISSEAUX DE FONTAINE DE CHARLES FONTAINE (1555). Vocabulaire et création poétique dans les jeunes années de la Pléiade (1547-1555), 2013. 〈ujm-01618397〉
  • Élise Rajchenbach. « Une querelle poétique : la Querelle des dames parisiennes et des dames lyonnaises ». Jean-Eudes Girot. La Poésie à la cour de François Ier,, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, pp.101-119, 2012. 〈ujm-01490361〉
  • Élise Rajchenbach. L'humaniste et l'imprimeur: les relations d'Étienne Dolet et de François Juste (1536-1539). Étienne Dolet (1509-2009). Étienne Dolet (1509-2009), Droz, 2012. 〈ujm-01618399〉
  • Élise Rajchenbach. « “Avecques exhortation à tous lettrés Françoys, s’aymer et soubstenir l’un l’autre” : deux auto-traductions d’Étienne Dolet ». Anne-Pascale Pouey-Mounou; Marie-Sophie Masse. Langue de l’autre, langue de l’auteur (XIIe, XVIe siècles). Enquête sur les processus d’affirmation d’une identité linguistique et littéraire dans les deux Renaissances, Droz, pp.361-377, 2012. 〈hal-01839456〉
  • Élise Rajchenbach. « “De ceux qui de leur pouvoir aydent et favorisent au publiq” : Guillaume Rouillé, libraire à Lyon ». Annei Charon; Christine Bénévent; Magali Vène. Passeurs de textes : imprimeurs et libraires à l’âge de l’humanisme, Études et rencontres de l'École des Chartes, pp.99-116, 2012. 〈hal-01839446〉
  • Élise Rajchenbach. Parties de langue française. Bruno Roger-Vasselin. Scève ou l’emblème de la perfection enchevêtrée, CNED, pp.244-260 et 278-282, 2012. 〈hal-01839444〉
  • Élise Rajchenbach. Parties de langue française. Bruno Roger-Vasselin. Montaigne et l’intelligence du monde moderne, CNED, pp.188-204 et 224-227, 2010. 〈hal-01839443〉
  • Élise Rajchenbach. « “Tu le pourras clerement icy veoir” : Les Rymes de Pernette Du Guillet, publication vertueuse ou stratégie éditoriale ? ». Michèle Clément; Janine Incardona. L’Émergence littéraire des femmes à Lyon à la Renaissance (1520–1560), PUSE, pp.123-164, 2008. 〈hal-01839449〉

Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier2 documents

  • Élise Rajchenbach, Guillaume De Sauza. Charles Fontaine, un humaniste parisien à Lyon. France. Droz, 2014, 978-2-600-01734-3. 〈hal-01839404〉
  • Élise Rajchenbach. « Collections, œuvres, séries, corpus : rassembler les textes à la Renaissance » . Élise Rajchenbach; Raphaële Mouren; Évelyne Berriot-Salvadore. « Collections, œuvres, séries, corpus : rassembler les textes à la Renaissance » , France. 2012. 〈hal-01839442〉