Number of documents

1

CV Clément Marinos


 

Parcours d’enseignement et de recherche - depuis 2012

 

● Depuis septembre 2017 : Maître de Conférences en Economie, IUT de Vannes, Département Techniques de Commercialisation / Chercheur au Laboratoire d'Economie et de Gestion de l'Ouest (LEGO, EA 2652).

● Septembre 2015 - Août 2017 : Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (à temps plein) en Economie, IUT de Vannes, Département Techniques de Commercialisation / Membre de l’Institut de Recherche sur les Entreprises et les Administrations (IREA, EA 4251).

Septembre 2012 - Août 2015 : Doctorant allocataire régional. Intitulé de thèse : « Le développement des entreprises et des territoires analysé au prisme des réseaux. Le cas de la Bretagne Sud ». UMR 6590 Espaces et Sociétés, Université Rennes 2.

Thèse de doctorat en partenariat avec 3 agences de développement économique (Quimper Cornouaille Développement, AUDELOR et VIPE) et la Région Bretagne.

Principaux travaux : Analyse des relations des entreprises avec leur environnement. Rôle des réseaux d’entreprises. Enquête auprès des entreprises des territoires. Modèle de développement des villes petites et moyennes.

Séjour doctoral au Canada pour l’étude des stratégies de développement économique local.

Chargé de cours cursus géographie et aménagement (Licence 1, Licence2, Master 1).

 

Résumé de thèse

Ma thèse de doctorat s’intéressait aux réseaux d’entreprises dans le contexte spécifique de villes moyennes périphériques. En s’appuyant sur les résultats d’une enquête de terrain auprès de dirigeants d’entreprises innovantes et performantes de Bretagne Sud, la recherche a pu mettre en évidence les ressources territoriales issues des réseaux sociaux. Le fait d’être implanté dans un territoire non métropolitain ne semble pas être un obstacle à l’insertion dans les réseaux de dirigeants, y compris lorsque leurs entreprises sont mondialisées. Pluridisciplinaire, cette recherche a nécessité de mobiliser les théories de la métropolisation afin d’appréhender le contexte de villes moyennes périphériques et leurs opportunités de développement. En outre, les mécanismes qui sous-tendent le fonctionnement réticulaire des entreprises ont été interprétés à la lumière de la sociologie des réseaux et des théories de la science de gestion liées au comportement des chefs d’entreprise. La nature partenariale des travaux réalisés en collaboration avec les trois agences de développement économique de Bretagne Sud, a conduit à formuler une série de préconisations à destination des décideurs et opérateurs locaux. A ce titre, la mise en place d’une politique publique de réseau constitue une voie à explorer dans le cadre d’un renouvellement des approches du développement territorial.

Projets de recherche passés et en cours 


 

Projet ANR PERI#WORK (Travailler à la marge) - 2018-2021 : http://eso-rennes.cnrs.fr/fr/recherche-1/programmes-en-cours/peri_work.html. Budget : 250 000 euros.

Projet TERMONUTT (Territoire et Mobilité Numérique par le Tourisme et le Travail) - 2017-2021. Budget 30 000 euros.

Projet REGCROWD 2017-2019. Budget 11 000 euros. Descpription https://www.marsouin.org/IMG/pdf/seminaire_mars_ouin_2018_projet_regcrowd.pdf

Projet INIMIDE (Tiers lieux et nouveaux modes d’innovation : Le cas des entrepreneurs de ville petite et moyenne) - 2016-2018. Laboratoires et universités impliqués : IREA (Vannes), CREM (Rennes), UMR ESO (Rennes), UMR CLERSE (Dunkerque), TELUQ (Montréal), McGill (Montréal). Budget : 20 000 euros.

Projet Identité et Société Territoire - 2015-2017. Réflexions autour de la marque Bretagne Sud. Laboratoire impliqué : IREA (Vannes). Budget 2 000 euros.

Diplômes et qualifications

2016 : Qualification aux fonctions de maître de conférences, CNU05 - section Economie (n° 16205275649)

2015 : Doctorat en Géographie Aménagement, mention très honorable (thèse soutenue le 9 décembre 2015 à Rennes et disponible sur https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01265765)

Université Rennes2page7image13408

Composition du jury : 

Olivier Bouba-Olga, Professeur d’Université, Université de Poitiers / Président

Richard Shearmur, Professeur, Université McGill, Montréal / Rapporteur

Florence Gourlay, Maître de Conférences, Université de Bretagne Sud / Examinatrice

Gilles Poupard, Directeur d’études, Agence d’Urbanisme et de Développement du Pays de Lorient / Invité

Guy Baudelle, Professeur d’Université, Université Rennes 2 / Directeur de thèse

Gerhard Krauss, Maître de Conférences, Université Rennes 2 / Co-Directeur de thèse


- 2005 : Master 2 Economie et gestion publiques spécialité Evaluation de politiques

publiques et finances locales

Domaines d'étude : évaluation et analyse de projets publics, méthodes d'évaluation, de traitements de données, construction d'indicateurs, comptabilité publique, analyse financière des collectivités.

Université Rennes1

- 2004 : Maîtrise de Sciences économiques, spécialité économie industrielle et internationale Domaines d'étude : évaluation de politiques publiques, évaluation et gestion de projets, statistiques, analyse de

données, économétrie, économie européenne, analyse des risques financiers.

- 2003 : DEUG de Mathématiques appliquées aux sciences sociales

Université Rennes1

Domaines d'étude : algèbre, analyse, macroéconomie, microéconomie, informatique, probabilité, optimisation. Université de Bretagne Occidentale 

 

Parcours professionnel antérieur - 2005 à 2012

 

Janvier 2010 – septembre 2012 : Chargé de mission - Contractuel - Ministère de l’Outre- mer, Paris

Elaboration du plan triennal d’évaluation du Ministère (45 évaluations programmées sur 3 ans), conception et pilotage d’évaluations (5 évaluations / an), gestion des appels d’offres, suivi des recommandations, lien avec les services opérationnels et avec les ministères sectoriels, pilotage et gestion du Fonds d’études pour le développement endogène (30 études et 2 M/an).

Octobre 2008 – janvier 2010 : Chargé de mission - Contractuel - Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, Paris

Organisation des évaluations (12 évaluations en France et à l’international), formation en évaluation des experts enseignants-chercheurs (4 sessions), rédaction des rapports d’évaluation des établissements d’enseignement supérieur (12 rapports).

Octobre 2007 – mai 2008 : Consultant indépendant, Paris
Prestations de conseils et formations (3 missions) principalement auprès du Ministère de la Culture et de la

Communication et de ses administrations déconcentrées.

Septembre 2006 – septembre 2007 : Chargé d’études économiques - Volontaire civil - Agence française de développement de Wallis et Futuna

Collecte, analyse, suivi des données socio-économiques, rédaction des publications périodiques (1 rapport annuel, 4 revues trimestrielles, 12 notes mensuelles), analyse de projets de développement.

Avril 2005 – août 2006 : Consultant en secteur public - INEUMconsulting (600 consultants, aujourd’hui Kurt Salmon), Paris

Réponses aux appels d’offres (environ 30), réalisation de missions d’évaluation de politiques publiques et d’audit d’organisations (10 missions). Clients : Etat, collectivités, établissements publics 

 


Pouvoirs Locaux : les cahiers de la décentralisation / Institut de la décentralisation   

Journal articles1 document

  • Florence Gourlay, Clément Marinos. L’émergence d’un territoire d’action et de projet : Bretagne Sud, entre coopération et indécision. Pouvoirs Locaux : les cahiers de la décentralisation / Institut de la décentralisation, Institut de la décentralisation, 2017, Dossier « L’alliance des territoires ». ⟨hal-01672579⟩