Nombre de documents

0

Les pratiques récréatives comme outil de développement et de dynamique locale


Entre volonté transformatrice et isomorphisme institutionnel, de la capacité des territoires à trouver un sens commun à leur habitabilité : Une approche par l’étude du processus de création d’un laboratoire récréatif à Belle-Ile en Mer

Sous la direction de Jean CORNELOUP et Ludovic FALAIX

UNIVERSITE JOSEPH FOURIER GRENOBLE           

 Laboratoire PACTE-UMR 5194

 

 « Politiques publiques, Action politique, Territoires »

 

Ce travail a pour vocation de s’interroger sur l’existence, dans une transition sociétale qui s’affirme, d’une nouvelle façon de penser la politique territoriale. A partir de la monographie d’un territoire   insulaire, Belle Ile en Mer, et d’un focus sur les pratiques récréatives observables, il s’agira d’envisager l’apport d’un laboratoire récréatif dans sa dynamique territoriale, à la fois sociale, économique, politique et environnementale.

 

Communications :

- Novembre 2016 GRENOBLE : Appréhender la mutation des territoires : Quelles pratiques pour la méthode, quelles méthodes pour la pratique

- Mars 2018 : Doctoriales 2018 GRENOBLE : Habitabilité des territoires