Skip to Main content
Number of documents

2

Curriculum vitae


Thèse en cours: Les jeux étymologiques dans la poésie latine préclassique et classique

 La thèse proposée consistera à rassembler toute la matière des « étymologies poétiques » (sources primaires et secondaires), des jeux paronymiques aux allusions érudites, depuis les débuts de la littérature latine (IIIe s. av. J.-C.) jusqu’à l’époque augustéenne (début du Ier s. ap. J.-C.), afin d’apporter aux travaux préexistants à la fois une réflexion synthétique et une profondeur historique. À la différence des affirmations et hypothèses des grammairiens, la fantaisie est ici assumée par l’écrivain (chez le poète comme chez le philosophe, qui veut suggérer des associations d’idées), et le jeu plus ou moins savant avec le lecteur, mis en avant (allusions intertextuelles et parfois interlinguistiques avec le grec). La contrainte même du vers peut exciter une plus grande liberté créatrice par rapport aux ressources de la langue.

L’amplitude temporelle et générique choisie (plus de trois siècles de poésie latine) permettra un questionnement varié. Ces jeux poétiques sur l’étymologie procèdent-ils simplement d’une imitation de modèles grecs ou bien, dès les débuts de la littérature latine, tiennent-ils également du fonds propre de la langue latine (goût populaire de la répétition et des rapprochements phoniques, tendances aussi du carmen rituel : prières, formules magiques et textes de loi) ? Quelle dimension plaisante présentent-ils (pas seulement chez les poètes comiques ou satiriques) ? quels enjeux esthétiques et idéologiques peuvent-ils exprimer ? – on pense notamment à la célébration des origines de Rome dans l’épopée et dans l’élégie « étiologique » à la manière alexandrine. Et à quelles conceptions savantes voire philosophiques de la langue se rattachent-ils ? Ces questions se rapportent à des conditions historico-politiques et culturelles précises, ainsi qu’à des genres littéraires, mais elles concernent aussi des tempéraments individuels : tel poète pratique (ou parfois évite) le jeu étymologique pour des raisons personnelles, qui peuvent mêler plusieurs motivations dans des proportions diverses, et en visant des effets particuliers selon le contexte d’écriture. On réfléchira aussi à la proximité de la paronomase dans l’esprit des Latins. On analysera enfin la relation particulière qui se joue entre auteur et lecteur – complicité reposant sur l’usage partagé du métalangage et sur la confiance que place le poète dans la culture et la réactivité du public.

Formation

2020: Stage d'initiation aux sources du droit romain, organisé par Dario Mantovani (Collège de France) et Hélène Ménard (Montpellier), à l'Ecole Française de Rome

2015-2020: Participation active au séminaire de recherche de l’ENS Ulm : « Virgile commenté par Servius : aspects littéraires et religieux », organisé par Sylvia Estienne, Mathilde Simon-Mahé, Judith Rohman et Pierre Petitmengin

2015-2019: Elève à l'Ecole Normale Supérieure (Paris), intégration sur concours (rang 21)

2018: Agrégation de grammaire, rang 1

2015-2017 : Masters 2 et 1 Perspectives Interdisciplinaires en Sciences de l’Antiquité (ENS Ulm), mention Très bien

Mémoires de recherches : L’étymologie dans les Fastes d’Ovide.

 2012-2015 : Classes préparatoires littéraires, section A/L lettres classiques (Lycée Sainte-Marie de Neuilly, 92).

 2012 : Baccalauréat, filière littéraire, mention Très bien.

Projets et responsabilités

 Coresponsable de la revue des doctorants du laboratoire Interactions Culturelles et Discursives (ICD), A.R.T. (« Ateliers de Recherches Transdisciplinaires »)

Responsable d’un séminaire de traduction de la Somme de Théologie de Thomas d’Aquin, Ia pars, q. 1-26, « traité de Dieu », Ia IIae, q. 55-70, « traité des vertus », et IIaIIae, q. 58-80, « traité de la justice », en vue d’une publication aux Belles Lettres (2025).

 Collaboratrice au Lexique étymologique du grec Etygram (Etymologies grecques antiques et médiévales)

 Déléguée des doctorants du laboratoire ICD (EA 6297)

Charges de cours

2020-2021: Moniteur-allocataire à l'université de Tours

2019-2020: Moniteur-allocataire à l’université de Tours

2019-2020 : Chargée de cours à l’ENS Ulm : Latin grands débutants niveau 2, 2nd semestre.

2018-2019 : Vacataire à l’université de Tours :

2015-2019 :

Contributions et publications

 2020 : « Varron, Ennius et l’étymologie », Vita Latina (publication en préparation)

 2019 : « Jeux étymologiques et plaisanterie érudite dans la Ve Héroïde d’Ovide », lors du colloque international : « L’épistolaire antique et ses prolongements européens : Liberté de ton et plaisanterie érudite », organisé par le Pr. É. Gavoille (publication en préparation).

 2019 : « Joutes verbales (3) : flatteries maladroites et menaces stratégiques (Hor., Sat., I, 9, 21-34) », De Lingua Latina, revue de linguistique latine du Centre Alfred Ernout [en ligne], 19, 2019, avec Clothilde Azzi, Aurore Boulet, Anaëlle Broseta, Guillaume du Couëdic, Aymeric Henriques, Noémie Kirion, Claire de Mareschal, Cécile Tep, Marie de Toledo, dans le cadre du séminaire de Frédérique Fleck (ENS) sur la politique linguistique en latin.

 2018 : « Définition et emplois de templum chez les poètes augustéens et leurs commentateurs », avec Mathilde Simon, lors du colloque « Du paysage quotidien à l’espace poétique : le sanctuaire dans la poésie gréco-latine jusqu’au IIe s. ap. J.-C. », organisé par É. Buchet, P.-A. Caltot, J. Rohman (publication en préparation).

 2018 : « Joutes verbales (1) : politesse et impolitesses dans l’engagement du dialogue (Hor., Sat. I, 9, 1-8) », De Lingua Latina, revue de linguistique latine du Centre Alfred Ernout [en ligne], 15, 2018, avec Louise Brouard, Juliette Delalande, Guillaume Dijan, Lucas Hansler, Rosemarie Mearns, Nina Roux et Marie de Tolédo, article paru dans le cadre du séminaire de Frédérique Fleck (ENS) sur la politesse linguistique en latin.

 2017 : « Jouer avec les mots : pointe et parcours interprétatifs dans les Épigrammes de Martial », De Lingua Latina, revue de linguistique latine du Centre Alfred Ernout [en ligne], 13, 2017, avec Louise Brouard, Juliette Delalande, Lucas Haensler, Paul Luthon, Fanny Pautrat, Manon Perraud et Marie de Tolédo, article paru dans le cadre du séminaire de Frédérique Fleck (ENS) en sémantique interprétative.

 


Journal articles2 documents

  • Cécile Margelidon. L'étymologie, un procédé d'appropriation linguistique et culturelle? L'exemple de la nymphe crétoise Dictynna chez Virgile. Revue A.R.T, 2020. ⟨hal-02967370⟩
  • Cécile Margelidon. Emplois de l'étymologie dans le De Proprietate sermonum de Nonius Marcellus. Eruditio antiqua, HiSoMA/MOM, 2019. ⟨hal-02750363⟩