Skip to Main content
Number of documents

5

POUEY-MOUNOU Anne-Pascale --- CV


CURRICULUM VITAE

POUEY-MOUNOU Anne-Pascale
Professeur en Langue française du XVIe siècle, Sorbonne Université (Paris 4)
UR 4509 STIH (Sens, Textes, Informatique, Histoire)
ap.pouey@free.fr

Titres

1991     Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (1e)
1994    Agrégation externe de Lettres Classiques (2e)
1999    Thèse de doctorat (Paris X-Nanterre, dir. J. Céard) : L’imaginaire cosmologique de Ronsard
1999    Lauréate de la Fondation Thiers
2007    HDR (Paris IV-Sorbonne, dir. M. Huchon) : Improprement parlant : enquête sur la convenance des mots et des discours dans la poésie du XVIe siècle et dans le Tiers Livre de François Rabelais
2013-2018 Membre junior de l’Institut Universitaire de France

Parcours professionnel

1995-1999         Allocataire Monitrice Normalienne puis ATER (Paris X-Nanterre)
2000-2008    MCF en Littérature des XVIe et XVIIe siècles (UPJV-Amiens)
2008-2015    PR en Langue et Littérature françaises du XVIe siècle (Université de Lille)
2015-        PR en Langue française du XVIe siècle (Paris Sorbonne Université)

Jurys et comités

Membre du jury du concours des ENS scientifiques (2000-2003), épreuve de français (écrit).
Membre du jury du concours Lettres de l’ENS-Ulm (2009), épreuve de français (écrit et oral).
Vice-Présidente du jury de la sélection internationale Lettres de l’ENS-Ulm (2013-2015).
Membre du jury du concours Lettres de l’ENS-Ulm (2018-), option de français (écrit).
Membre du comité de lecture des revues : Etudes Rabelaisiennes (2011-), Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance (2017-), L’Année Ronsardienne (2018-).

Responsabilités scientifiques

Directrice de la section ACT (Analyses et Critiques de Textes) puis de la section Ancien Régime de l’équipe de recherche EA 1061 ALITHILA, Lille 3 (2010-2015).
Membre du Conseil d’Administration de l’Association V.-L. Saulnier (2012-).
Responsable de la section Stylistique de l’EA 4509 STIH (2016-2018), puis co-responsable de la section Histoire des usages linguistiques (2018-) avec G. Siouffi, Sorbonne Université.
Trésorière de la FISIER (Fédération Internationale des Sociétés et Instituts pour l’Etude de la Renaissance) (2017-)
Membre du CA de la Société des Textes Français Modernes (2017-).

Responsabilités pédagogiques et administratives

Membre du Conseil de Gestion de la Faculté des Lettres d’Amiens (2001-2005).
Co-responsable de l’Agrégation externe de Lettres Modernes, Université d’Amiens (2002-2004).
Membre du Conseil d’UFR de l’UFR de Lettres Modernes, Lille 3 (2008-2012).
Créatrice et responsable de la Licence bidisciplinaire Lettres-Mathématiques, Lille (2010-2013).
Membre de la Commission de pédagogie de l’UFR de Lettres / Humanités, Lille 3 (2010-2013).
Responsable de la coordination des Doubles Licences Lettres-X, Lille 3 (2011-2013).
Membre des Conseils de Département et d’UFR, UFR Humanités, Lille 3 (2012-2015).
Responsable de la Mention Lettres (pour les Lettres Modernes), Lille 3 (2013-2015).
Membre du Conseil d’UFR de l’UFR de Langue Française, Sorbonne Université (2016-).
Référente Egalité-Diversité pour l’UFR de Langue française, Sorbonne Université (2019-).

Organisation de séminaires

1.    Séminaire Polysémies, ENS-Ulm, avec E. Naya, A.-H. Klinger et N. Weill-Parot (1999-2002).
2.    Séminaire bidisciplinaire Lettres-Mathématiques Lille 1-Lille 3, avec V. Vassallo (2009- 2012).
3.    Séminaire doctoral Enthousiasme et circulation des émotions en Europe, de la Renaissance aux Lumières, Lille, avec C. Cederna et C. Jacot-Grapa (2015).
4.    Séminaire bidisciplinaire Vers une grammaire des humeurs dans les littératures romanes (mi-XIIIe-XVIIe siècles), Lille, avec M. Guillemont et A. Robin (2015).
5.    Atelier XVIe siècle, Sorbonne, 2015- (http://officinedemercure.org/). Activités : 1) Quatre journées de rencontres par an ; 2) Rencontres Transversales XVIe-XVIIe s. (co-org. D. Denis) ; 3) Ateliers franco-américains et canadiens en Sorbonne (2017, 2019) et outre-Atlantique (Nouvelle-Orléans, 2018 ; Toronto, 2019) ; 4) Patronage de sessions aux congrès de la RSA (2018-) ; 5) Collaborations avec des bibliothèques (BMVR Marseille, BnF).
6.    Séminaire franco-allemand Rabelais et Fischart. Poétique, traditions, réception, Lille-Paris-Munich, co-org. avec E. Kammerer (Lille 3), B. Kellner et J.-D. Müller (Munich), 2015-2020, cf. infra.
7.    Séminaire doctoral Exercices de style, couplé avec des rencontres entre doctorants seiziémistes co-organisées avec O. Millet et J.-Ch. Monferran, Sorbonne Université, 2019-.

Journées d’études, colloques et symposiums

1.    « Ni l’un ni l’autre, et les deux à la fois » : la Médiocrité à la Renaissance, co-org. E. Naya, ENS-Ulm, 2000.
2.    Sottise et Ineptie de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, co-org. N. Jacques-Lefèvre, Amiens-Nanterre, 2004.
3.    Langue de l’autre, langue de l’auteur. Enquête sur les processus d’affirmation d'une identité linguistique et littéraire dans les deux Renaissances (XIIe, XVIe siècles), co-org. M.-S. Masse, Amiens, 2007.
4.    Calvin et l’Humanisme, co-org. B. Boudou, Lille 3-Amiens, Musée Calvin de Noyon, 2009.
5.    L’Epithète, la rime et la raison. Les « dictionnaires des poètes » dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles, co-org. S. Hache, Paris IV-Lille 3, 2011.
6.    La Muse s’amuse. Figures insolites de la Muse à la Renaissance, co-org. P. Galand, EPHE-Lille 3, 2012-2013.
7.    Les Langues hybrides : expérimentations linguistiques et littéraires, co-org. P. J. Smith, Lille, 2013.
8.    Satirical Catalogues – Fictitious Libraries (16th-18th centuries), co-org. P. J. Smith, Leyde, 2014.
9.    Inqualifiables fureurs : les qualifications des figures de l’inspiration à la Renaissance, Lille, 2015.
10.    Ronsard et Du Bartas en Europe, co-org. P. J. Smith, Lille, 2016.
11.    La « Philautie » humaniste, héritages et postérité, co-org. Ch.-O. Stiker-Métral, Lille-Paris, 2016.
12.    Maurice Scève : le poète en quête d’un langage, co-org. M. Clément (Lyon 2) et V. D. Le Flanchec (Paris IV), Paris-Sorbonne, 2016.
13.    Théories et traductions des épithètes d’Homère en Europe à la Renaissance / Teorie e traduzioni degli epiteti di Omero in Europa nel Rinascimento, co-org. S. d’Amico et H. Hendrix (KNIR), Rome, 2016.
14.    Relire le « Ve Livre », co-org. R. Menini (Paris-Est Marne-la-Vallée), Paris, Sorbonne, 2020.
15.    Définir la tolérance au XVIe siècle, co-org. A. Carlstedt (Stockholm) et V. Montagne (Nice), Paris, Sorbonne, 2020.

Participation à des programmes internationaux

-    Membre de l’équipe franco-allemande Eurolab (ANR-DFG) Dynamique des langues vernaculaires dans l’Europe de la Renaissance. Acteurs et lieux, org. E. Kammerer et J.-D. Müller, 2010-2013.
-    Co-responsable du projet franco-néerlandais Lille-Leyde (NWO) La littérature aux marges du vernaculaire, avec P. J. Smith, 2012-2015.
-    Co-responsable du projet franco-allemand Rabelais et Fischart. Poétique, traditions, réception, Lille-Paris-Munich, avec E. Kammerer, B. Kellner et J.-D. Müller, 2015-2020.
-    Membre expert du projet MUM (Mémoire et Usages des récits et images du Mal – XVIe-XVIIe siècles). Construction et usages de la mémoire de la violence des guerres civiles de 1562 aux lendemains de la révocation de l’Edit de Nantes), org. Y. Junot et B. Perona, MESHS du Nord, 2018-2019.

Valorisation de la recherche

-    Spectacle : Renaissances vives, lectures de textes de la Renaissance organisées avec des étudiants de l’UPJV (Amiens) et les élèves de 1re L du lycée d’Albert (A. Orosco), en partenariat avec la BM d’Amiens, dans le cadre du Printemps de la Renaissance (3 représentations, printemps 2008).
-    Journées du Patrimoine : conférence, Lille, 2012, cf. infra.
-    Animation de colloques : partenariat avec le Musée Calvin de Noyon, colloque Calvin et l’Humanisme (2009) ; collaboration avec le groupe oulipophile lillois « Zazie mode d’emploi », pour quatre journées d’études (2011, 2013 et 2015) ; interview par M. Huchon de l’acteur O. Martin-Salvan et de la dramaturge M. Hennegrave, colloque Satirical Catalogues (Leyde, 2014) ; récital Maurice Scève et Pernette du Guillet en musique (ensemble I Sospiranti, présenté par J. Vignes), colloque Maurice Scève (2016).
-    Notices d’exposition : pour l’exposition Renaissance de la BU de Lille, org. C. Martini et J. Vilbas, Lille 3000, 2015-2016.

Direction de recherches

-    Participation à 8 jurys de thèse et 3 jurys d’HDR
-    Direction de 9 thèses en cours et de 2 HDR en cours

TRAVAUX

1. Livres
1.a. Livres personnels
1.    L’Imaginaire cosmologique de Ronsard, Genève, Droz, 2002.
2.    Ronsard, Discours des Misères de ce temps en collab. avec N. Lombart et M. Thorel, Paris, Atlande, 2009.
3.    Panurge comme lard en pois. Paradoxe, scandale et propriété dans le Tiers Livre, Genève, Droz, 2013.

1.b. Direction d’ouvrages collectifs
1.    Sottise et Ineptie, de la Renaissance aux Lumières. Discours du savoir et représentations romanesques, co-éd. N. Jacques-Lefèvre, Littérales, Nanterre, Publidix, n°34-35, 2004.
2.    Eloge de la Médiocrité. Le juste milieu à la Renaissance, co-éd. E. Naya, Paris, Editions rue d’Ulm, 2005.
3.    Esculape et Dionysos, Mélanges en l’honneur de Jean Céard, co-éd. J. Dupèbe, F. Giacone et E. Naya, Genève, Droz, 2008.
4.    Calvin et l’Humanisme, co-éd. B. Boudou, Genève, Droz, 2012.
5.    Langue de l’autre, langue de l’auteur (XIIe, XVIe siècles), co-éd. M.-S. Masse, Genève, Droz, 2012.
6.    L’Epithète, la rime et la raison. La lexicographie poétique en Europe, XVIe-XVIIe siècles, co-éd. S. Hache, Paris, Classiques Garnier, 2015.
7.    Textes au corps. Promenades et musardises sur les terres de Marie Madeleine Fontaine, co-éd. D. Kahn, E. Kammerer, A.-H. Klinger-Dollé et M. Molins, Genève, Droz, 2015.
8.    La Muse s’amuse. Figures insolites de la Muse à la Renaissance, co-dir. P. Galand, Genève, Droz, 2016.
9.    Langues hybrides : expérimentations linguistiques et littéraires (XVe-début XVIIe siècle) / Hybrisprachen. Linguistische und Literarische Untersuchungen (15.-Anfang 17. Jh.), co-éd. P. J. Smith, Genève, Droz, 2019.
10.    La Philautie humaniste, héritages et postérité, co-éd. Ch.-O. Stiker-Métral, Paris, Classiques Garnier, 2019.
11.    Early Modern Catalogues of Imaginary Books. A Scholarly Anthology, co-éd. P. J. Smith, Leyde, Brill, 2020.
12.    Maurice Scève. Le poète en quête d’un langage, co-éd. V. D. Le Flanchec et M. Clément, Paris, Classiques Garnier, 2019.
13.    Inqualifiables fureurs. Poétique des invocations inspirées aux XVIe et XVIIe siècles, Paris, Classiques Garnier, 2019.
14.    Le poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance, co-éd. S. D’Amico, Genève, Droz, sous presse.
15.    Fortune de Rabelais, de Claude Nourry à Ernest Renan, co-éd. C. La Charité, R. Menini et B. Renner, L’Année Rabelaisienne, 4, 2020, sous presse.

1.c. Participation à des éditions de texte
1.    Œuvres Complètes de J.-A. de Baïf, dir. J. Vignes, t. I, Euvres en rime, Ire partie, Neuf Livres des Poemes, Paris, Champion, 2002, l. III, p. 205-254 et annotations p. 695-739.
2.    Théories poétiques néo-latines, dir. V. Leroux et E. Séris, Genève, Droz, 2018.

2. Articles et participations à des ouvrages collectifs
2.a. Articles dans des revues à comité de lecture
1.     « Les mots et l’image dans le premier Livre des Amours. L’invention du figuré chez Ronsard », Nouvelle Revue du Seizième Siècle, 12/2, 1994, p. 137-149. Réédité dans Ronsard, les Amours de Cassandre, éd. M. Simonin, Paris, Klincksieck, 1997, p. 134-144.
2.    « Deux réécritures par Ronsard du XVe livre des Métamorphoses : le mouvement du temps », Revue des Amis de Ronsard, 10, 1997, p. 119-144.
3.    « L’absolu et le libre plaisir dans l’Elegie à Loïs des Masures du ‘talentueux’ Ronsard », Littératures Classiques, 37, 1999, De l’« utilité » de la littérature : écrire, lire, instruire dans la France moderne, éd. A. Viala, M. Bombart, D. Blocker et D. Ribard, p. 45-56.
4.    « Ronsard en fileuse », Littérales, 26, 2000, Les Figures du poète : Pierre de Ronsard, éd. M.-D. Legrand, p. 119-134.
5.    « Les couleurs de la chiennerie » (étude sur Chien Blanc de Romain Gary), Le Plaid, Bulletin de l’Association des Amis de Romain Gary, 7, juin 2001, p. 25-39.
6.    « Les Muses “mal propres” de Pierre de Ronsard », Littérales, 28, 2001, Propos sur les Muses et la Laideur, éd. M.-D. Legrand et I. Pantin, p. 85-99.
7.    « La répétition dans les Odes », Cahiers Textuel, 24, 2001, Ronsard. Les Odes (1550-1552), éd. M. Magnien, p. 77-88.
8.    « Petite poésie portative : les exercices de style des Epithetes de La Porte », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 65/1, 2003, p. 51-67.
9.    « Les paradoxes de l’“idiot” : liberté, “particularité”, scandale chez Erasme et dans le Tiers Livre », Dossiers du GRIHL, L’Expression de la dissidence au XVIe siècle, éd. N. Kuperty-Tsur et M. Bernard, 2012.
10.    « Dictionnaires d’épithètes et de synonymes aux XVIe et XVIIe siècles : du lexique au manuel », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 75/1, 2013, p. 47-65.
11.    « Impertinences montaigniennes : la “suffisance” des Essais », Cahiers du GADGES, 2013, Impertinence générique et genres de l’impertinence, XVIe-XVIIIe s., éd. I. Garnier et al., p. 77-91.
12.    « Montaigne metteur en scène », Montaigne Studies, 26, 2014, Montaigne écrivain, p. 117-130.
13.    « Vues obliques : regards sur l’adjectif chez Montaigne », Montaigne Studies, 27, 2015, Montaigne and the Art of Writing, p. 127-140.
14.    « Les épithètes ‘si proprement accommodées’ des Amours », Styles, genres, auteurs, 15, éd. K. Germoni et C. Silvi, 2015, p. 29-44.
15.    « Cloches, torcheculs et pantoufles : copia érasmienne et poétique du mot », L’Année Rabelaisienne, 1, 2015, p. 365-370.
16.    « Beautés encloses, beautés écloses : beau dans les Amours (1553) », Le Verger, 9, 2015.
17.    « Des mots qui font sens : pour une poétique de l’épithète (La Porte et la Pléiade) », Seizième Siècle, 12, 2016, p. 327-339.
18.    « Pierre de Ronsard : Les Amours (1553). Bibliographie pour l’Agrégation des Lettres 2015 », Seizième Siècle, 12, 2016, p. 387-404.
19.    « Lier les cooccurrences des Epithetes (1571) de Maurice de La Porte et celles des textes de la Pléiade », en collab. avec N. Gasiglia, Cognition, Représentation, Langage, HS-21, 2017.
20.    « Mouches et escarmouches, moines, culs et cagots : de quelques jeux de langage rabelaisiens », Etudes Rabelaisiennes, 57, 2019, p. 7-18.
21.    « Fiunt oratores : les démêlés de l’éloquence avec la rime dans l’Académie de Deimier », Camenae, 21, avril 2018, Correction, clarté, élégance : poésie et idéal oratoire (1550-1650), éd. C. Barbafieri, V. Leroux et J.-Y. Vialleton.
22.    « Sur le doublet lexical chose / cause chez Montaigne », Bulletin de la Société Internationale des Amis de Montaigne, 67/1, 2018, p. 125-141.
23.     « Les verbes du prince. Formation de Gargantua », L’Année Rabelaisienne, 3, 2019, p. 175-187.
24.    « Insupportable Ronsard : quand Ronsard dit je suis », L’Année Ronsardienne, 1, 2019, p. 65-81.
25.    « Imiter Rabelais au féminin : portraits de femmes dans les Contes drolatiques », L’Année Rabelaisienne, 4, 2020, p. 239-255.

2.b. Participations à des ouvrages collectifs
26.    « Entre pédantisme et clarté : l’‘illustration’ dans les périphrases des Odes de Ronsard », Lectures des Odes de Ronsard, éd. J. Gœury, Rennes, PU, 2001, p. 153-167.
27.    « Quelques arrière-plans d’une symétrie en trompe-l’œil (Ronsard, Odes, I, 11-14) », Lire les Odes de Ronsard, éd. D. Bertrand, Clermont-Ferrand, PU, 2002, p. 91-104.
28.    « Penser la nuit par périphrases », Penser la nuit (XVe-XVIIe siècles), éd. D. Bertrand, Paris, Champion, 2003, p. 243-259.
29.    « Ronsard et le roi de gloire », Cité des Hommes, Cité de Dieu, Mél. Daniel Ménager, Genève, Droz, 2003, p. 233-243.
30.    « Saint-Amant, l’ivrogne devenu goinfre », Le Roman et la Nourriture, éd. A.-J. Baudrier, PU de Franche-Comté, 2003, p. 9-23.
31.    « Les dictionnaires d’épithètes, laboratoires de l’aptum », Culture, Collections, Compilations à la Renaissance, éd. M.-T. Jones-Davies, Paris, Champion, 2005, p. 143-160.
32.    « Mixtes et monstres dans l’imaginaire ronsardien », Eloge de la Médiocrité. Le juste milieu à la Renaissance, éd. E. Naya et A.-P. Pouey-Mounou, Paris, Ed. rue d’Ulm, 2005, p. 73-85.
33.    « Dorat, figure de l’expérience poétique dans quelques textes de Pierre de Ronsard », Jean Dorat. Poète et humaniste limousin de la Renaissance, éd. C. de Buzon et J.-E. Girot, Genève, Droz, 2007, p. 279-292.
34.    « La tortue, le loup et le renard : métaphores du poète en animal sauvage dans la polémique entre Ronsard et ses adversaires protestants », L’Animal sauvage à la Renaissance, éd. Ph. Ford et al., Cambridge, French Colloquia, 2007, p. 83-99.
35.    « Les géants écrabouillés de Pierre de Ronsard », Les Géants, entre mythe et littérature, éd. M. Closson et M. White, Arras, Artois PU, 2007, p. 103-112.
36.    « Paradoxe et nouveauté dans le Tiers Livre », Naissance du roman moderne : Rabelais, Cervantès, Sterne. Récit, morale, philosophie, éd. C. Michel, Rouen-Le Havre, PU, 2007, p. 147-175.
37.    « Grandeur et décadence d’un tout petit genre : les épithétaires de la Renaissance », Esculape et Dionysos, Mél. Jean Céard, Genève, Droz, 2008, p. 1065-1079.
38.    « Des prêches, des armes et des livres : la figure de Théodore de Bèze dans la polémique des Discours des Miseres de ce Temps (1562-1563) », Writers in Conflict in Sixteenth-Century France, Mél. Malcolm Quainton, Durham, 2008, p. 153-172.
39.    « Ronsard et l’Amoureuse des Epithètes de La Porte », La Poésie de la Pléiade. Héritage, influences, transmission, Mél. I. Takata, Paris, Classiques Garnier, 2009, p. 223-243.
40.    « Renaissance des géants, troublante petitesse », La Renaissance ? Des Renaissances ? (VIIIe-XVIe siècles), éd. M.-S. Masse et M. Paoli, Paris, Klincksieck, 2010, p. 299-312.
41.    « La Muse, vierge ou putain ? », Rire à la Renaissance, éd. M.-M. Fontaine, Genève, Droz, 2010, p. 285-300.
42.    « Pierre de Brach et ses Amours d’Aymée : un amour sans histoire ? », Aspects du lyrisme conjugal à la Renaissance, éd. P. Galand-Hallyn et J. Nassichuk, Genève, Droz, 2011, p. 263-286.
43.    « L’influence du De Generatione et Corruptione sur la poésie de Pierre de Ronsard », Lire Aristote au Moyen Age et à la Renaissance. Réception du traité Sur la Génération et la Corruption, éd. J. Ducos et V. Giacomotto-Charra, Paris, Champion, 2011, p. 321-335.
44.    « Se prendre aux mots comme un homme : responsabilité verbale et gratuité littéraire dans le Quart Livre », Langue et Sens du Quart Livre, éd. F. Giacone, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 95-107.
45.    « ‘Quelle contenance aurai-je ?’ Panurge sous le double regard de Dieu et des hommes », Littérature et Théologie, Mél. F. Giacone, Genève, Droz, 2012, p. 189-204.
46.    « Calvin et le scandale », Calvin insolite, éd. F. Giacone, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 77-91.
47.    « L’interface et l’intervalle : le jeu des références savantes chez Ronsard et Muret », Les Interférences des écoles de pensée antiques dans la littérature de la Renaissance, éd. E. Tilson, Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 159-180.
48.    « Les innovations des Odes de Ronsard et leur exploitation dans les Epithetes de La Porte », Vocabulaire et création poétique dans les jeunes années de la Pléiade (1547-1555), éd. M.-D. Legrand et K. Cameron, Paris, Champion, 2013, p. 247-261.
49.    « ‘O ma Flora, ô fleur en qui me fonde’ : le lyrisme conjugal des Ruisseaux de Fontaine », Charles Fontaine : un humaniste parisien à Lyon, éd. G. de Sauza et E. Rajchenbach, Genève, Droz, 2014, p. 105-121.
50.    « Le lexicographe au travail : Le traitement des Hymnes de Ronsard (1555-1556) dans les Epithetes de La Porte », en collab. avec N. Gasiglia, L’Epithète, la rime et la raison, op. cit., Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 237-277.
51.    « Muses pouilleuses et livres mités : la bibliothèque rongée, ou l’anti-monument », Les Raisons du livre. Du statut de l’œuvre écrite à la figuration du symbole (XIIe-XVIIe siècle), éd. G. Gros, Paris, Champion, 2015, p. 159-177.
52.    « A propos : digressions rabelaisiennes », La Digression dans la littérature de la Renaissance, éd. G. Milhe-Poutingon, en ligne.
53.    « Brocards, pastiches et mélanges : bas morceaux choisis des Epithetes de La Porte », Textes au corps, Mél. Marie Madeleine Fontaine, Genève, Droz, 2015, p. 129-145.
54.    « La langue poétique, l’usage et la norme : la normalisation à l’épreuve des stratégies d’‘autocorrection’ ronsardiennes », Imprimeurs et libraires de la Renaissance. Le travail de la langue / Sprachpolitik der Drucker, Verleger und Buchhändler der Renaissance, éd. E. Kammerer et J.-D. Müller, Genève, Droz, 2015, p. 398-411.
55.    « La métaphore vide et le voleur de mots : la remotivation métaphorique des adages chez Rabelais (Tiers Livre) », Métaphore, savoirs et arts au début des temps modernes, éd. B. Pétey-Girard et C. Trotot, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 115-137.
56.    « Le vernacule Gallicque et le vulgaire dans quelques textes de François Rabelais », Paroles dégelées. Propos de l’Atelier XVIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 613-629.
57.    « L’indifférence, l’ambivalence et le sens : les adiaphora, de l’Enchiridion à Rabelais », Erasme et la France, éd. T. Vigliano et B. Perona, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 339-353.
58.    « Dérivés alimentaires et plats composés rabelaisiens dans le second Quart Livre », Le français à table, éd. F. Argod-Dutard, Rennes, PUR, 2017, p. 241-250.
59.    « L’épithète est-elle un vilain défaut ? Les superfluités du style dans quelques caricatures de la poésie du XVIe siècle », Vices de style et défauts esthétiques (XVIe-XVIIIe siècles), éd. C. Barbafieri et J.-Y. Vialleton, Paris, Classiques Garnier, 2017, p. 147-164.
60.    « Les suggestions du livre ouvert : autour de quelques mises en forme des Adages », Apta compositio. Formes du texte latin au Moyen Age et à la Renaissance, éd. M. Furno, C. Deloince-Louette et V. Méot-Bourquin, Genève, Droz, 2017, p. 375-396.
61.    « Des ‘compaings’ et des livres : interactions et différenciations stylistiques dans les pièces folâtres de la Pléiade », Sodalitas litteratorum: le compagnonnage littéraire néo-latin et français à la Renaissance, Mél. Philip Ford, Genève, Droz, 2019, p. 101-119.
62.    « Les démêlés de l’épithète et de la rime dans les arts poétiques des XVIe et XVIIe siècles », Arts de poésie et traités du vers français (fin XVIe-XVIIe siècles). Langue, poème, société, éd. N. Cernogora, E. Mortgat-Longuet et G. Peureux, Paris, Classiques Garnier, 2019, p. 171-190.
63.    « Un insulaire systématique ? Singularités lexicales de l’Ile Sonnante », La Renaissance au grand large, Mél. Frank Lestringant, Genève, Droz, 2019, p. 405-425.
64.    « Rabelais et le mélange des hybrides », Langues hybrides : expérimentations linguistiques et littéraires (XVe-début XVIIe siècle), op. cit., Genève, Droz, 2019, p. 305-329.
65.    « La librairie de Saint-Victor et l’amplification créatrice », Early Modern Catalogues of Imaginary Books. A Scholarly Anthology, op. cit., Leyde, Brill, 2020, chap. 2, p. 32-60.
66.    « Henricus Geldorpius, Dialogus epithalamicus (ca. 1560) : introduction, édition, traduction », en collab. avec P. J. Smith, ibid., chap. 6, p. 135-159.
67.    « Les portraits en expansion du Gargantua », « Ces belles billevesées ». Etudes sur le Gargantua, éd. S. Geonget, Genève, Droz, 2019, p. 87-98.
68.    « La Porte, la Pléiade et Bacchus », en collab. avec N. Gasiglia, Inqualifiables fureurs. Poétiques des invocations inspirées aux XVIe et XVIIe siècles, op. cit., Paris, Classiques Garnier, 2019, p. 247-278.
69.    « Membra disjecta : Vauquelin et autres détournements de l’Epître aux Pisons », Chacun son Horace : appropriations et adaptations du modèle horatien en Europe, XVe-XVIIIe siècles, éd. N. Dauvois, M. Jourde et J.-Ch. Monferran, Paris, Champion, 2019, p. 193-210.
70.    « Jeux de mains : le maniement et la manière dans les Essais », Montaigne : une rhétorique naturalisée ?, éd. D. Knop et B. Perona, Paris, Champion, 2019, p. 211-226.
71.    « Ronsard et l’épithète homérique », Le poète aux mille tours. La traduction des épithètes homériques à la Renaissance, op. cit., Genève, Droz, p. 361-384, sous presse.

2.c. Articles à paraître
72.     « L’adage incarné », Lire, interpréter, transmettre les Adages d’Erasme (Nanterre, mars 2014), org. M.-D. Legrand, Paris, Classiques Garnier.
73.    « Philologie du singe et figures du singe-moine : Erasme, Textor, Gesner et Rabelais (1526-1552) », Singes et Singeries à la Renaissance (Chantilly, mars 2014), éd. I. Salas, Paris, Classiques Garnier.
74.    « Du boniment au paradoxe : de quelques jeux de requalification rabelaisiens », Inextinguible Rabelais (Paris-Sorbonne, nov. 2014), éd. M. Huchon et al., Paris, Classiques Garnier.
75.    « La Porte et les commentaires des Amours », Mélanges J. Lecointe, Paris, Classiques Garnier.
76.    « Un langage en Tapinois : autour de quelques manipulations langagières dans le Quart Livre », Langues et Langages dans l’œuvre de François Rabelais (Turin, sept. 2015), éd. P. Cifarelli et F. Giacone.
77.    « Rabelais and Religion », dans The Brill Companion to Rabelais, éd. B. Renner, Leyde, Brill.
78.    « Rabelais utopiste ? L’invention magnétique de messere Gaster », Les Utopies scientifiques (Créteil-EPHE, nov. 2017), éd. R. Poma et N. Weill-Parot, Florence, SISMEL.
79.    « Une œuvre en représentation : Le Capitaine Fracasse et Rabelais », Le XIXe siècle, lecteur du XVIe siècle (Strasbourg, mars 2018), éd. H. Védrine et J.-Ch. Monferran, Paris, Classiques Garnier.
80.    « Visages de Panurge (XVIe-XIXe siècle) : aux marges des genres », Mél. M. Huchon, Paris, Classiques Garnier.
81.    « Portraits de nus dans la poésie de la Pléiade (Ronsard et Baïf) », Peintures et figures de nus dans la littérature de l’Antiquité à la Renaissance (Sorbonne Université, nov. 2018), éd. E. Séris.
82.    « L’éthos du démonologue : Bodin, Montaigne et Agrippa d’Aubigné », Représentations de soi à la Renaissance (Baltimore, avril 2019), éd. V. Ferrer et E. Refini, Paris, Hermann.
83.    « Autocitations et antiformalisme : autour de quelques échos textuels dans le Cinquiesme Livre » (Sorbonne Université, janv. 2020), L’Année Rabelaisienne, 5.
84.     « La caractérisation des animaux venimeux chez Grévin traducteur de Nicandre », Figurations animalières à travers les textes et l’image en Europe, du Moyen Age à nos jours (colloque en hommage à P. J. Smith, Leyde, fév. 2020, org. A. van de Haar et A. Schulte Nordholt), Leyde, Brill.
85.    « D’œufs et de plumes : marques de dépendance épique dans le premier chant de La Franciade », L’Epique, Mél. D. Bjaï, éd. F. Rouget, Genève, Droz.

2.d. Articles de dictionnaire
1.    Pour le Dictionnaire Ronsard, dir. F. Rouget, Paris, Champion, 2015 : entrées « Aristote », « atomisme », « cosmos », « entéléchie », « épithète », « forme », « imaginaire », « La Porte », « matière », « ordre / désordre » et « substance ».
2.    Pour l’Encyclopedia of Renaissance Philosophy (ERP), dir. M. Sgarbi, Springer, en ligne, 2015 : entrées « Pléiade » et « Tyard, Pontus de ».
3.    Pour le Dictionnaire de la Bible dans la littérature mondiale, dir. S. Parizet, Paris, Cerf, 2016, entrée « Ronsard ».

3. Communications
3.a. Conférences internationales (choix sur 12)
1.    « La re-description des saisons dans les IIII Saisons de l’an de Pierre de Ronsard : l’apport des épithètes », Renaissance Re-descriptions, org. J. O’Brien et P. Mack, Durham, 2014.
2.    « Poétiques de l’épithète », avec R. Béhar et O. Pédeflous, Atelier franco-américain, org. M. Huchon et B. Renner, New York, CUNY, 2014.
3.    « Ronsard dans la polémique des Discours », Exzellenzcluster Religion und Politik, Münster, org. K. Westerwelle, 2015.
4.    « Regards en coin sur l’épithète », Univ. Rutgers (New Jersey), org. F. Cornilliat, 2016.

3.b. Autres interventions (choix sur 23)
5.    « Tintin au téléphone : les dialogues de sourds de L’Affaire Tournesol », festival La Voix au Téléphone de l’INSA, org. H. Parenty, Lyon, 2000.
6.    « Les Epithetes de M. de La Porte à l’usage des poètes », IRHT-CNRS, 2001.
7.    « Un art ‘plus mental que traditif’ : peut-on parler d’une expérience poétique ? », séminaire Poétiques, org. P. Galand-Hallyn, EPHE, 2001.
8.    « Scandale et scandalisés dans le Tiers Livre », Centre V.-L. Saulnier, Paris-Sorbonne, 2008.
9.    « ‘Car la beauté consiste en formes rondes’ : cieux à géométrie variable à la Renaissance », Observatoire de Lille, org. A. Vienne, 2011.
10.    « Paroles gelées : Rabelais en musique », avec E. Kammerer, Patrimoines cachés, parole, musique, sons, Lille 3, journées du patrimoine, 2012
11.    « Petits jeux de piste à travers les dictionnaires du XVIe siècle (et quelques textes) », STIH, Paris-Sorbonne, 2015.
12.    « Les audaces de la Muse dans la poésie du XVIe siècle », séminaire Les Audaces de la pudeur, Paris-Sorbonne, org. D. Denis, 2017.
13.    « La catégorie de l’“honnête” dans Les Dames galantes de Brantôme », séminaire sur Les Ethiques de l’amour, org. Ch.-O. Stiker-Métral et F. Greiner, Lille, 2019.
14.    « Enjeux théologiques du scandale », séminaire MUM (Mémoire et Usages des récits et images du Mal), org. Y. Junot et B. Perona, Lille, 2019.
15.    « Ecorcherie et démembrement : quelques exemples de relatinisation chez Ronsard », séminaire du GEHLF sur la latinisation, org. G. Siouffi, Paris, Sorbonne, 2019.

4. Divers comptes-rendus pour la Revue d’Histoire Littéraire de la France, le Bulletin de l’Association Guillaume Budé, Renaissance and Reformation. Renaissance et Réforme, la Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance et le Erasmus of Rotterdam Society Yearbook.


Books1 document

  • Emilie Séris,, Anne-Pascale Pouey-Mounou, Sylvie Laigneau-Fontaine, Laure Hermand-Schebat, Sophie Conte, et al.. Théories poétiques néo-latines. Droz, 81, 2018, Texte courant, 978-2-600-05829-2. ⟨hal-02359865⟩

Book sections1 document

  • Anne-Pascale Pouey-Mounou. L'indifférence, l'ambivalence et le sens. Les adiaphora, de l'Enchiridion à Rabelais. Erasme et la France, 2017. ⟨hal-02498642⟩

Directions of work or proceedings3 documents

  • Anne-Hélène Klinger-Dollé, Didier Kahn, Elsa Kammerer, Marine Molins, Anne-Pascale Pouey-Mounou. Textes au corps. Promenades et musardises sur les terres de Marie Madeleine Fontaine. Droz, pp.525, 2015. ⟨hal-02336140⟩
  • Jean Dupèbe, Franco Giacone, Emmanuel Naya, Anne-Pascale Pouey-Mounou. Esculape et Dionysos : mélanges en l'honneur de Jean Céard. Droz, pp.XXXVIII-1176, 2008. ⟨halshs-00423213⟩
  • Emmanuel Naya, Anne-Pascale Pouey-Mounou. Éloge de la médiocrité : le juste milieu à la Renaissance. Éditions rue d'Ulm, pp.VI-247, 2005. ⟨halshs-00428854⟩