Skip to Main content
Number of documents

5

CV Amélie THERESINE


Agrégée de Lettres Modernes, Amélie Thérésine enseigne au lycée en options Théâtre et est chargée de cours depuis 2014 au sein de l’Institut d’Études Théâtrales de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Elle prépare une thèse en Études théâtrales sous la direction de Sylvie Chalaye qui  aborde les théâtres contemporains d'Afrique subsaharienne de langue française en interrogeant les interactions entre pratiques festivalières et esthétique théâtrale à travers les Francophonies en Limousin (France), les Récréâtrales de Ouagadougou (Burkina Faso) et Mantsina sur Scène à Brazzaville (Congo).

 

Groupe de recherche

Institut de Recherche en Études Théâtrales (IRET), Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 


Journal articles4 documents

  • Amélie Thérésine. « Sony Labou Tansi, précurseur de nouvelles écritures dramatiques ? ». Etudes Littéraires Africaines, Association pour l'Étude des Littératures africaines (APELA), 2016, « Le théâtre de Sony Labou Tansi », 41, p.25-37. ⟨halshs-01522222⟩
  • Amélie Thérésine, Julie Peghini. « Les Récréâtrales (Ouagadougou) / Mantsina sur Scène (Brazzaville) : des espaces où s’inventent des dramaturgies résistantes ». Horizons/Théâtre : revue d'études théâtrales, Presses Universitaires de Bordeaux, 2016, « Les nouvelles dramaturgies », 6, p.82-99. ⟨halshs-01522223⟩
  • Julie Peghini, Amélie Thérésine. Les Récréâtrales (Ouagadougou) / Mantsina sur Scène (Brazzaville), Des espaces où s’inventent des dramaturgies résistantes. Horizons/Théâtre : revue d'études théâtrales, Presses Universitaires de Bordeaux, 2015. ⟨hal-02541103⟩
  • Amélie Thérésine. « Corps parlés et théâtre de voix dans l’œuvre de Dieudonné Niangouna ». Revue d'études françaises, 2013, p. 181-185. ⟨halshs-01522221⟩

Books1 document

  • Amélie Thérésine. Le théâtre de Dieudonné Niangouna : corps en scène et en parole. Acoria, 151 p., 2013, 978‒2‒35572‒116‒8. ⟨halshs-01470694⟩