Skip to Main content
Number of documents

1

CV - Akhésa Moummi


-- Doctorante à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales, mention Études Politiques (Laboratoire Interdisciplinaire d'Études sur les Réflexivités - Fond Yan Thomas - FRE 2024)

-- Doctorante associée à l'Institut Français du Proche-Orient, Beyrouth, Liban (UMIFRE 6 - USR 3135)

 

Contact : akhesa.moummi@ehess.fr

 

Champs de recherche

  • Pratiques scolaires contemporaines
  • Confessionnalisme libanais et formes de la citoyenneté libanaise
  • Enseignement français à l'étranger
  • Ethnographie scolaire
  • Pratiques missionnaires contemporaines

 

Recherche en cours

Ethnographie scolaire et réseau d'enseignement français : "l'hypothèse laïque" au Liban.
Doctorat en Sciences Sociales, mention "Études Politiques" entamée en octobre 2019 sous la direction de M. Emmanuel Saint-Fuscien (MCF HDR, LIER-FYT, EHESS) et la codirection de Céline Béraud (DE, CéSor, EHESS).

Résumé du projet de recherche : Je vais tenter de sous-peser le rôle que pourrait avoir les établissements scolaires français au Liban (ceux qui sont homologués par l'Agence de l'Enseignemenr Français à l'Étranger), en fonction de leurs contenus scolaires, de leurs pratiques, de leurs habitudes, dans une possible transmission d'une idée laïque à leurs élèves, leurs personnels, leurs familles. Le sens du terme "laïcité" est, dès lors, en perpétuel construction, reflet des pratiques et attentions de chacun et non-imposé dans un sens normatif aux acteurs. Cette question d'une "hypothèse laïque" au Liban vise à penser les contenus scolaires des établissements français dans le pays, avant d'envisager les effets d'une possible transmission laïque sur la citoyenneté libanaise. Cela repose sur l'étude fine des socialisations dans et hors des mondes scolaires pour questionner la diffusion d'un possible idéal laïque et son appropriation citoyenne par les acteurs. Ce travail ne négligera pas non plus le poids de la longue tradition missionnaire (catholique, protestante ou laïque) dans la construction du paysage scolaire libanais. Il s'agit aussi de penser la pratique missionnaire contemporaine, son actualité, à l'aune des pratiques d'établissements et de classes ; sans faire fi des tensions qui existent au sein du paysage scolaire français au Liban, et notamment entre les différentes traditions missionnaires.

Pour plus d'informations sur ce travail de thèse, sa page theses.fr est disponible au lien suivant : http://www.theses.fr/s227780.

 

Parcours universitaire

-- Diplomée en juin 2019 du Master en Sciences Sociales, mention "Études Politiques" de l’EHESS. Mon mémoire, sous la direction de M. Emmanuel Saint-Fuscien, s’intitulait : « Entre pratiques et subjectivités : transmission scolaire, laïcité et citoyenneté au Grand Lycée Franco-Libanais (Beyrouth) », mention Très Bien.
-- Diplomée en juin 2017 de la licence en Sciences Sociales, mention Sciences Économiques et Politiques de l’Institut Catholique de Paris (ICP), mention Très Bien.

 

Réseaux & diffusion de la recherche

-- Membre du Laboratoire Interdisciplinaire d'Études sur les Réflexivités - Fond Yan Thomas : http://lier.ehess.fr/index.php?2318
-- Animation du carnet de recherche Rêves de laïcités. Ethnographie scolaire et citoyenne du Liban contemporain sur la plateforme Hypothèses : https://laicites.hypotheses.org

 


Institut Français du Proche-Orient   

Other publications1 document

  • Akhésa Moummi. Carnet de recherche : Rêves de laïcités. Ethnographie scolaire et citoyenne du Liban contemporain.. 2019. ⟨halshs-02864051⟩